Index du forum
M
e
n
u

Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Tout est dans le titre.

Retourner vers Discussions musiques



Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #1 par shushu » 01 Sep 2017 à 01:47

Le label shushu-approved (classique) n'est pas fait pour les zombies, il est fait contre.

C'est un label purement audiophtisique où la musique est au service toute entière du son, comme une sorte de faire-valoir uniquement.

Le label shushu-approved n'a pas pour but de tester vos "système" car tous les systèmes se retrouvent sur le même pied dès qu'on leur impose par la force une réponse droite. Nul n'est besoin de tester un système, il convient simplement de le régler comme l'indique le shushu-guide et c'est forcément parfait.

Il n'est apposé parcimonieusement que sur l'ultra-haute définition "au moins autant que celle de l'oreille de ma concierge" donnée par le matos d'enregistrement acheté ailleurs qu'à Prisunic, ultra-haute définition "au moins autant que celle l'oreille du Zouave du pont de l'Alma"  fidèlement traduite par les formats numériques des plus basses définition "Jurassique Parc" qui sont en fait tout à fait suffisants pour traduire la finesse du bruissement de la nature tel que perçu par l'oreille moyenne ((concierge + Zouave) divisée par deux) quoi qu'en disent les marchands de potage dans le pédalage des formats incroyablement fragmentés HiRes+ qui se heurtent aux limitations inhérentes aux cochlées internes qui n'ont besoin pour être comblés que de la résolution numérique "Jurassique Parc tendance Précambrien".

Il est très rare qu'il (le label) soit octroyé à une galette d'avant 1985, mais il faudra que je fouille dans mes archives sauf si elles sont maintenant trop moisies pour une approche documentaire.

Car on est dans l'excellence, l'oreille de ma concierge est excellente, l'oreille humaine est bien meilleure que les micros achetés chez Prisunic et l'on voudrait pourtant nous faire gober des vessies de zombies pour des lanternes rédemptrices. Moi je ne parlerais pas de son dur, mais de son dur de la feuille.

Et tout finit voilé donc attention à l'école.

Alors là par exemple il n'y a pas du tout de voile même arachnéen et comme c'est pris de très près on entend les éclisses qui se dévissent dans un réalisme incitant à chercher comment réparer les éclisses qui se dévissent c'est croquant parce que si l'on identifie les éclisses qui se dévissent on identifie aussi forcément les notes qui claquent et les harmoniques qui s'emboîtent les unes dans les autres bien canoniquement dans ce précis de métallurgie :

Image
Dernière édition par shushu le 03 Sep 2017 à 20:40, édité 1 fois.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombie shushu-approved (classique)

Message #2 par agile » 01 Sep 2017 à 11:09

Quoi ? Même pas une petite mention du Liszt/Roth (motette 12021) naguère (5 ans tout de même...) sacré du shushu platinum deluxe award comme meilleur disque de l'univers ?
Y'a plus de mémoire, outre-tombe, hélas, Mélénas...
Do not play your hi-fi to your friends: listening to music is a private matter and your friend's opinions should be of no interest and weight. Alan A. Shaw
Avatar de l’utilisateur
agile
50 watts
50 watts
Messages: 752
Inscription: 22 Oct 2010 à 20:52
Localisation: Val d'Oise


Re: Label anti-zombie shushu-approved (classique)

Message #3 par shushu » 01 Sep 2017 à 13:42

Hum c'est en cours de réévaluation pour savoir si c'est un enregistrement très transparent d'un orgue légèrement bouché auquel cas le label lui sera attribué sans barguigner ou bien un enregistrement légèrement voilé d'un orgue rayonnant auquel cas c'est le broyeur.

J'en profite pour devancer les coups de bâtons sur le problème de la narration plus haut "d'éclisses qui se dévissent" sur le pianoforte tripoté par J Hantaï qui est le frère de l'autre (je sais pas, avec ces instruments j'ai du mal à simplement dire "jouer" je préfère dire "tripoter").

A ceux qui vont me balancer dans le maxillaire qu'il ne peut pas y avoir d'éclisses qui se dévissent sur ces instruments diplodocus de l'ancien temps mais au pire d'éclisses qui se décollent, je propose deux réponses au choix :

Réponse A au choix :

Si elles se décollaient ça ne serait pas intéressant pour nourrir l'orgie sonore métallurgique donc il faut bien qu'elles se dévissent avec la visserie qui nous fait cling-cling-cling.


Réponse B au choix :

Pardon, j'ai voulu écrire "éclisses qui s'éclipsent" et on les entend effectivement bien se fracturer au sol après leur chute; on compte même le nombre de grains de poussière qui gémissent sous leur poids. Les grains qui gémissent sous le poids des éclisses qui s'éclipsent est un indice infaillible de grande transparence sonore, c'est bien connu.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #4 par shushu » 03 Sep 2017 à 20:39

Bon, à moi ces galettes ne risquent plus de me peler les oreilles avec tous ces grains de micro-détails qui arrivent à flot continu, mais à vous : si. Car ça peut abraser insidieusement le conduit et provoquer des micro-saignements qui à la longue provoquent cachexie, coma, détresse respiratoire et crémation

Tiens, prenez-vous ce truc indéfinissable en pleine face. Seulement pour le son, hein, parce qu'une transcription de Guillou des Goldberg c'est discutable, et même son orgue de l'Alpe d'Huez il est discutable.
Par contre, la cuisine faite avec le son n'est ici absolument pas discutable, comme tout ce que je vous présente bande de veinards.

Image
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #5 par shushu » 04 Sep 2017 à 16:16

Faut que je nettoie mes articulations après la poussière de l'été. Vous, vous ne pouvez pas savoir : vos artic' sont protégées par des chairs......

Tiens, prenez-vous ça sur les cils vibratils si jamais ça passe le tympan........
Il va vous falloir beaucoup de cils pour apprécier à sa juste valeur la somme de micro-détails révélés par la transparence proche de absolue de l'enregistrement que voici :

Image
Label shushu-approved, transparence et richesse de timbres au zénith, réverb' comme si on était dans le salon où ça réverb' bien, CD indispensable aux amateurs non seulement de son, mais aussi de clavecin français du 18ème (2ième moitié surtout) MAIS ATTENTION, du fait d'une prise de son très rapprochée et d'un niveau de gravure élevé, il convient en général de baisser le niveau de son ampli aux gros bras par rapport à beaucoup de CD plus traditionnels, sous peine de récolter une certaine boursouflure et détimbrage du bas-médium et basses (courbes de Fletcher si vous savez pas ce que c'est retournez à la fac licence "Acoustique pour les nuls").
Dernière édition par shushu le 05 Sep 2017 à 00:09, édité 1 fois.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #6 par Pseudo » 04 Sep 2017 à 18:09

shushu a écrit:la transparence absolue de l'enregistrement que voici :

J'aime beaucoup ce que fait Rousset (je sais, ce n'est pas la question  :wink: ). Mais c'est tout de même pris de très près: en conditions réelles, un clavecin n'a pas autant de grave et de bas médium. C'est particulièrement en évidence dans la Forqueray.
Pseudo
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1390
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41
Localisation: Au centre de l'Europe, sans y être


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #7 par shushu » 04 Sep 2017 à 23:00

Où là, si j'avais ce soupçon, jamais ça n'aurait obtenu le label tant convoité que des hordes de succubes en rut essayent de m'arracher.

Plusieurs remarques :

Oui, bien sûr c'est pris de près, mais ce n'est pas ça qui va modifier un équilibre spectral directement.

Par contre, le fait que ça soit pris près a tendance à faire monter le niveau de gravure par rapport à des enregistrements plus classiques, donc nos réglages préétablis de volume se trouvent alors trop poussés; et qui dit volume sonore un peu poussé par rapport à ce qui est habituel dit gonflement subjectif (ressenti) du spectre de médium et de basses selon les courbes de Fletcher bien connues. C'est une modification spectrale indirecte ressentie vers médium un peu, bas médium surtout et basses en particulier.

Donc effectivement, je trouve surtout un volume de gravure un peu élevé, et je ramène le potentiomètre plus bas et l'équilibre spectral se régularise.

Comment sait-on qu'il se régularise ? Certainement pas parce que l'on croit reconnaître un vrai clavecin, après tout celui-ci nous ne le connaissons pas et nous ne savons ce qu'a voulu faire Rousset. Ben c'est très simple : même les basses et médium et tout récupèrent alors une flopée de timbres et d'harmoniques. Ce qui rend un déséquilibre bas-médium et basses "douloureux", c'est justement que ça détimbre, la sensibilité de l'oreille aux basses augmente alors que leurs harmoniques restent au même niveau.

Donc, un conseil : baisser le potentiomètre par rapport aux écoutes habituelles, et c'est vrai d'un certain nombre d'enregistrements de Bartolomée, car comme il enregistre de près et retouche le moins possible le signal ensuite, ça fournit un niveau de gravure supérieure à nos habitudes avec risque de gonflement et détimbrage vers le bas !

Bon, je vais me faire un pot au feu os à moelle..... :mrgreen:

PS : oui, je n'ai pas parlé de la musique elle-même, il s'agit d'un enregistrement quasi indispensable à l'amateur de clavecin français du 18ème et nous aimons bien ça à Père Lachose. J'adore "La Boucon" et là, pour le timbrage....gargl.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #8 par shushu » 05 Sep 2017 à 00:26

Note additionnelle : un ex. de gravure qui serait alors elle légèrement problématique pour bas-médium et basses me semble être les Couperin de Ross chez Stil.
Car là , quoi que l'on fasse, on n'obtient pas vraiment du timbrage sur l'ensemble du spectre*, ce qui normalement indique effectivement un excès de basses (micros mal placés ou bien matériel offrant une réponse non linéaire. En plus, comme Ross est assez balourd sur les ornements (appogiatures ça s'appelle ??), je n'ai jamais recherché cet enregistrement devenu très vite rare (les éditions STIL ......).

Enfin, tout ceci est à discuter et est bien passionnant pour accroître la biodiversité de la planète dont je ne fais plus guère partie (de la biodiversité), mais là il faut que j'aille vérifier mon os à moelle sinon les autres vont encore me faire suaire.

*indépendamment que c'est pas aussi transparent que les gravures de Bartolomée, ce qui est forcé compte tenu des années d'enregistrement 77-78, une nouvelle génération de micros danois venant après, tout en restant quand même pas mal.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #9 par shushu » 09 Sep 2017 à 02:29

Le label anti-zombies shushu-approved vient d'être attribué à :

Meilleur Orchestre du Monde qui s'époumone à Paris / du Wagner pot-pourri tiré du Ring /prise de son de référence / tout superbe bravo.

Image
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #10 par mer-cure » 09 Sep 2017 à 17:38

shushu » 01 Sep 2017 à 01:47 a écrit:Le label shushu-approved (classique) n'est pas fait pour les zombies, il est fait contre.

C'est un label purement audiophtisique où la musique est au service toute entière du son, comme une sorte de faire-valoir uniquement.

Le label shushu-approved n'a pas pour but de tester vos "système" car tous les systèmes se retrouvent sur le même pied dès qu'on leur impose par la force une réponse droite. Nul n'est besoin de tester un système, il convient simplement de le régler comme l'indique le shushu-guide et c'est forcément parfait.

Il n'est apposé parcimonieusement que sur l'ultra-haute définition "au moins autant que celle de l'oreille de ma concierge" donnée par le matos d'enregistrement acheté ailleurs qu'à Prisunic, ultra-haute définition "au moins autant que celle l'oreille du Zouave du pont de l'Alma"  fidèlement traduite par les formats numériques des plus basses définition "Jurassique Parc" qui sont en fait tout à fait suffisants pour traduire la finesse du bruissement de la nature tel que perçu par l'oreille moyenne ((concierge + Zouave) divisée par deux) quoi qu'en disent les marchands de potage dans le pédalage des formats incroyablement fragmentés HiRes+ qui se heurtent aux limitations inhérentes aux cochlées internes qui n'ont besoin pour être comblés que de la résolution numérique "Jurassique Parc tendance Précambrien".

Il est très rare qu'il (le label) soit octroyé à une galette d'avant 1985, mais il faudra que je fouille dans mes archives sauf si elles sont maintenant trop moisies pour une approche documentaire.

Car on est dans l'excellence, l'oreille de ma concierge est excellente, l'oreille humaine est bien meilleure que les micros achetés chez Prisunic et l'on voudrait pourtant nous faire gober des vessies de zombies pour des lanternes rédemptrices. Moi je ne parlerais pas de son dur, mais de son dur de la feuille.

Et tout finit voilé donc attention à l'école.

Alors là par exemple il n'y a pas du tout de voile même arachnéen et comme c'est pris de très près on entend les éclisses qui se dévissent dans un réalisme incitant à chercher comment réparer les éclisses qui se dévissent c'est croquant parce que si l'on identifie les éclisses qui se dévissent on identifie aussi forcément les notes qui claquent et les harmoniques qui s'emboîtent les unes dans les autres bien canoniquement dans ce précis de métallurgie :

[ Image ]


Écouté ce matin !

Vraiment un très bonne référence

Merci
Avatar de l’utilisateur
mer-cure
50 watts
50 watts
Messages: 528
Inscription: 27 Mai 2014 à 08:46
Localisation: Région Centre


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #11 par shushu » 14 Sep 2017 à 00:31

"Merci Monsieur Shushu" on dit, jeune blanc-bec.

Le label que tout le monde voudrait décrocher plus que sa mâchoire est attribué au très très étonnant choeur d'hommes très très bien enregistré du CD Ambroisie suivant ;

Image
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #12 par shushu » 14 Sep 2017 à 09:34

Je relis ma contribution d'hier soir avant les prières rituelles à Père Lachose.

Ce CD je pourrais le faire tourner en boucle, rien que pour le son absolument exceptionnel qui est de plus assez varié (il y a plusieurs types d'interventions des chanteurs du choeur, il y a un orgue très pittoresque en solo, ....). Mais mes coreligionnaires transparents eux aussi ne sont pas tout à fait d'accord, il leur faut aussi de la variétoche   :confused:

Et la musique là-dedans ? Elle est forcément au minimum très acceptable, sinon je ne pourrais pas faire tourner en boucle gros malins.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #13 par jeanpascalg » 14 Sep 2017 à 10:24

Pseudo » 04 Sep 2017, 18:09 a écrit:J'aime beaucoup ce que fait Rousset (je sais, ce n'est pas la question  :wink: ). Mais c'est tout de même pris de très près: en conditions réelles, un clavecin n'a pas autant de grave et de bas médium. C'est particulièrement en évidence dans la Forqueray.

je n'ai qu'un extrait de ce disque très bien enregistré.

Pour avoir entendu cet été justin taylor à montpellier le clavecin avait un son sombre à l'opposé de beaucoup de cd et beaucoup de grave par contre le niveau est très faible 20dB en dessous d'un piano dans la même salle.
Si l'on ne baisse pas le volume au niveau de l'instrument réel ça détimbre et l'aigu devient agressif.
Avatar de l’utilisateur
jeanpascalg
500 watts
500 watts
Messages: 8416
Inscription: 22 Oct 2010 à 00:40


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #14 par Pseudo » 14 Sep 2017 à 21:35

Le clavecin est un instrument à la fois fort humble et très élitiste: je suis souvent déçu de l'entendre dans un concert public. Trop loin, placé sous un mauvais angle: le son s'éteint et manque de relief.

L'enregistrement permet de recréer la place d'écoute idéale, mais la tentation du "mieux" égare certains preneurs de son: ils exagèrent le relief par des micros trop proches, ou des micros d'appoint.

Entre le "juste assez" et la vision "entomologiste", il est parfois difficile de fixer son choix. Pour l'enregistrement en question, j'avais le sentiment d'un surcroît de médium-grave, sans connaître l'instrument, il est vrai.
Pseudo
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1390
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41
Localisation: Au centre de l'Europe, sans y être


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #15 par shushu » 17 Sep 2017 à 11:32

Je suis en humerus clausus, zut

Bon, comme je suggérais plus loin avant cad derrière et en haut, pour savoir si les graves sont alourdis par l'ensemble de la chaîne enregistrement + reproduction, il faut écouter les timbres de ces graves.
Si le timbre est riche, ben c'est l'instrument qui est comme ça, vous n'y pouvez plus rien.
Si c'est clairement détimbré, c'est cette chaîne détériorée qui est en cause et pas l'instrument.
Et souvent, au sein de cette chaîne détériorée, c'est parce que tout simplement le bouton de volume est trop loin poussé, mais ça peut être aussi que c'est un mauvais enregistrement ou un mauvais système.

Enfin, revenons à nos brebis égarées.

Allez-y avec ça, ça va bien vous décaper le trognon mais lugubrement et contrairement à ce que pourrait laisser supposer un titre, vous n'allez pas vous gondoler.

Image
Zig Zag Territoires ZZT 040902
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #16 par shushu » 29 Sep 2017 à 00:20

Allez-y , vous pouvez piocher dans les références qu j'incruste ici telles des diamants; pour la "pureté", la "transparence" c'est à dire la finesse du son dans ses micro-détails plus évidemment un équilibre spectral qui tient tout seul, il ne peut y avoir mieux.

Je vais distiller au goutte à goutte, c'est comme le meilleur des cognacs, on fait durer le verre et la bouteille.

Je peux aussi aller faire un tour du côté de la musique de d'jeunes, mais je m'y retrouve moins bien.

Désolé si certains enregistrements sont difficiles à trouver, c'est probablement le cas du dernier cité.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #17 par pdobdob » 29 Sep 2017 à 13:12

Le shushu-approuved (classique) me semble être une distinction hautement recommandable, qui mets sur un même plan valeur artistique et performance technique d’un CD.
J’aimerais ci possible, voir figurer dans ce palmarès distiller au compte goutte celui-ci.

http://www.qobuz.com/fr-fr/album/schube ... 2894798191

:music: Pierre

Ps : si vous être câbler optique au Père Lachose, je le recommande en Hi-Res.
On ne peut savoir à la fois exactement quand ça va foirer où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.
Avatar de l’utilisateur
pdobdob
Animateur
Animateur
Messages: 2060
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:30
Localisation: 48°50'51.35''N / 2°19'35.35''E


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #18 par shushu » 30 Sep 2017 à 01:39

Hum......faut pas me forcer les métacarpes, et puis maintenant je prends mon temps, je verrai, je suis en phase de faire des provisions de châtaignes et de glands pour l'hiver faut pas oublier.

Pour l'heure, je me posais la question de savoir sur quel AliaVox (Jordi Savall) j'allais déposer mon auguste distinction.
Bien sûr, ils sont à peu près tous très transparents et sans distorsion linéaire (enfin quoique, il y en a au moins un c'est une horreur sur cet aspect), mais voilà : le son n'est pas toujours très agréable, ou un peu répétitif.

Alors finalement, tout bien pesé, mais avouant ne pas tout connaître, j'ai décider de sélectionner pour le moment :

Image
Instruments anciens pittoresques, bien en place, masses d'harmoniques intéressantes, musique purement festive et de divertissement, pas de grosses distorsions dues aux instruments eux-mêmes, le point litigieux pourrait être la réverbération (collégiale du château de Cardona), ça surprend un peu dans mon caveau principal que j'ai énormément amorti avec des matelas moisis récupérés à la décharge, mais je suppose que dans un logement d'une part salubre et d'autre part un peu plus réverbéré ça doit moins surprendre.
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #19 par micbog » 30 Sep 2017 à 09:54

pdobdob » 29 Sep 2017, 13:12 a écrit:Le shushu-approuved (classique) me semble être une distinction hautement recommandable, qui mets sur un même plan valeur artistique et performance technique d’un CD.
J’aimerais ci possible, voir figurer dans ce palmarès distiller au compte goutte celui-ci.

http://www.qobuz.com/fr-fr/album/schube ... 2894798191

:music: Pierre

Ps : si vous être câbler optique au Père Lachose, je le recommande en Hi-Res.


Bonjour !

J'ai écouté ce CD pas plus tard qu'hier matin, car Krystian Zimmermann est un artiste que j'apprécie beaucoup et que j'ai eu la chance d'entendre en concert (c'est vraiment une chance car il annule assez souvent au dernier moment...). Mais, concernant son récent enregistrement des sonates D959 &960 j'avoue être plus mitigé : je trouve que Zimmermann manque un peu d'engagement dans son jeu,
qu'il se teint un peu  à distance de Schubert . Quant  à la prise de son elle m'est apparue assez agressive avec un piano aux nuances trop métalliques. Dans la foulée j'ai réécouté Paul Lewis, et  Alfred Brendel dans le même répertoire et que ces deux derniers sont plus convaincants  à mon oreille, tant du point de vue prise de son que de l'interprétation. Mais ce sont mes oreilles et mon système....
Avatar de l’utilisateur
micbog
10 watts
10 watts
Messages: 206
Inscription: 25 Oct 2010 à 15:25


Re: Label anti-zombies shushu-approved (classique)

Message #20 par shushu » 30 Sep 2017 à 23:16



C'est fou ces cloportes, ils se mettent à faire la course dans ma cage thoracique et me ressortent parfois par les orbites, c'est fou non ?


Bon, à propos de cette "nomination" : je fréquente un peu Qobuz comme beaucoup (on tire une ligne depuis le modem d'un riverain, mais chuuuut) , et je me rappelle très bien que cet enregistrement est en promotion , affiché partout même si à l'origine on passe pour écouter les diverses versions de "Tiens, voilà du boudin"; c'est-à-dire que l'éditeur à payé ce que Qobuz lui extorque pour faire cette promotion en exergue qui ne doit pas être basée sur autre chose que sur une transaction commerciale. Et une des preuves que ça marche : ça ressort ici.
Et donc ça me donne envie de rendre ma dernière bouillie de châtaignes, mais bon puisque c'est toi je m'abaisserai jusqu'à l'écouter quand même ah là là là , et quant au "HiRes" c'est une grossière arnaque ou plutôt tenter de faire passer des vessies pour des lanternes, et je vais encore faire de l'acidité qui va finir par tout me dissoudre je me calme.
Donc merci pdobdob mais ne s'attendre à aucune clémence de ma part ça certainement pas qui aime bien châtie bien et envoyez moi du dégrippant.  

Clic !
Persécuté, invectivé, martyrisé suite à tendances déviantes d'utilisation d'égaliseurs sur enceintes ls3/5a empilées. Se suicide aux 68 quatuors de Haydn début 2013.
        https://crottdebik.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
shushu
50 watts
50 watts
Messages: 935
Inscription: 27 Oct 2010 à 23:01
Localisation: Pays des ombres mais je connais un passage. Avant cette triste fin : Kourou (quel trou)


Suivante

Retourner vers Discussions musiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: mkl et 4 invités