Index du forum
M
e
n
u

les cellules orthophases

(JBL, VOT, Altec, Lansing, Klipsch, Charlin, Tannoy, Cabasse, Elipson...)

Retourner vers Vieilles membranes



les cellules orthophases

Message #1 par ted » 11 Aoû 2017 à 09:01

L’Orthophase ; une Résurrection


Un peu d’histoire :

C’est lors du salon de la hifi en 1961 que Georges POUTOT & Georges GOGNY présentent leur invention
L’ Orthophase

Ce haut parleur large bande au nom de cellule GE-GO est constitué d’un chassis en aluminium contenant 13 barrettes d’aimants en ferrite
Une membrane en polystyrène de 10/10cm est suspendue
Par des suspensions en mousse ou en tissu
Le principe de fonctionnement en piston repose sur le modèle de » young »

C’est une vraie révolution dans le petit monde de la hifi de l’époque .
gego 56.jpg
gego 56.jpg

« une cellule gégo sans ses caches latéraux plans »

Caractéristiques techniques :

Ce haut parleur est de type large bande et sa bande passante va de 5HZ à 25000hz avec une réponse exceptionnelle aux signaux carrés.
Le très faible poids de l’ensemble membrane/bobine plate explique l’étonnante dynamique rarement retrouvée dans d’autres systèmes (1gr,3)
La bobine de 1m30 est d’une épaisseur de 1/10mm
Et parcourt les 13 rangées d’aimants
L’impédance basse (0,30 ohms) implique à cette époque
Non seulement d’assembler ces hp en série mais aussi de leur associer des transformateurs d’impédance pour les modèles à deux ou trois cellules.
Le rendement de ces transducteurs dont les aimants sont en ferrite est d’environ : 89/90dB 1W/1m

Certes on pourrait essayer d’utliser des aimants modernes type « néodyme » , mais on est dans l’obligation de conserver le schéma de montage de ces hauts-parleurs très particuliers et des outils de montage sont alors nécessaires et complexes.(52 aimants et 26 tôles intermédiaires)
Avec des gabarits très spéficiques on y parvient avec quelques efforts et on obtient alors 96dB 1W/1m et les montages en orthophases peuvent alors être mariés avec des amplis de plus faibles puissances.

Les critiques des audiophiles des années 70
Quelques exemples :des critiques des années 64

article web ortho.jpg
article web ortho.jpg

Ces hauts parleurs large bande ont une notoriété sans bornes puisque Jean HIRAGA les importe au japon à cette même période.

Malheureusement ce haut parleur disparaît en 1970
- le coût de fabrication est trop élevé
- les moyens techniques ne sont pas adaptés
- les réseaux commerciaux non développés
- et les sources de hifi très limitées (platines et tuners)

Finalement durant 43 ans l’orthophase disparaît du monde de la hifi haut de gamme et de l’univers des audiophiles exigeants.
Toutefois : Pendant toutes ces années de silence ,dans les forums dédiés à ce sujet
De nombreux curieux se posent la question
« pour quelle raison obscure ce haut parleur n’a t-il pas été reproduit ? «
.
Certains avancent des hypothèses
cout de fabrication trop élevé , secrets de conception non révélés, complexité de fabrication, et peut être un marché de la haute fidélité française peu enclin à remettre en circuit un haut parleur si complexe à concevoir et dont la mise en œuvre n’est pas du même ordre que la réalisation d’une enceinte acoustique traditionnelle (enceinte close)
La notion de réalisation artisanale prend tout son sens avec la cellule orthophase atb2g
les cellules orthophases se montent en série sur des panneaux ouverts expliquant
ainsi leur double émission avant et arrière
Ces montages en panneaux respectent des côtes très précises , ainsi toutes ces contraintes expliquent en partie le « silence orthophasique » qui persiste depuis presque 50 ans.

LA NAISSANCE DE L’ORTHOPHASE ATB2G
(http://www.orthophase.com) (marque déposée)
cellule atb2g comp.jpg
cellule atb2g comp.jpg

Fin d’année 2013, il me vient l’idée saugrenue de refaire cette cellule en essayant d’être au plus près de l’originale. (cela fait plus de 30 ans que je suis passionné par les cellules orthophases ge-go)
Le projet est donc complètement fou !!! et au début je n’y crois pas vraiment !
Pour reproduire ces hauts-parleurs , je me suis bien sûr inspiré , des cellules originales ; les gé-go
J’en ai donc posé une devant moi et me suis interrogé longuement sur les changements à lui apporter sans dénaturer ses qualités ,tout en lui apportant des modifications axées sur la fiabilité et sur les timbres.

Quels sont les changements éffectués par rapport au modèle initial tout en permettant de continuer à lui garder son nom d’orthophase mais en lui accordant le rôle de « petite sœur ».de la cellule Gégo .
-les profils de la cellule atb2g sont modifiés
-les membranes sont également très différentes tout en gardant les mêmes côtes (deux types)
- les suspensions sont différentes (côtes)
-les grilles sont revues ;et le point faible des gégo a disparu
- les connectiques sont modernes et la visserie nylon occupe une très grande place pour régler, stabiliser et visser les cosses conductrices
- les tresses sont différentes et doublées
-les pièces intermédiaires sont revues dans leur côtes
-les plans latéraux ne sont plus plans mais inclinés
-la visserie est amagnétique.
-les entretoises sont en aluminium et permettent tous les réglages de la membrane (horizontalité et latéralité)
-En fin les colles sont multiples (5)

Il ressort de toutes ces modifications / améliorations que le registre grave quasiment absent avec les gé-go , est proprement superbe sur les atb2g les autres qualités des gé-go sont également respectées

LEUR CHASSIS EN ALUMINIUM EST UN DES SECRETS DE LEUR QUALITE (POIDS, RIGIDITE, ROBUSTESSE ET INDEFORMABILITE)

la fiabilité des cellules atb2g pourrait nous faire parler de haut parleur quasiment indestructible si malheureusement il n’y avait pas les chats et les araignées.

La cellule Orthophase Atb2g redonne vie à ces hauts-parleurs mythiques en leur apportant des modifications essentielles à leur fiabilité et à leur pérénnité
Je vous invite donc à relire toutes les revues et articles concernant les orthophases gé-go et à parcourir mon site Internet et les publications sur la page facebook liée à ce site
Je vous invite à venir écouter les différents modèles présentés (deux fois 12 ,deux fois 18, ou deux fois 24 cellules )
Seule l’écoute permet de se rendre compte de l’extrême singularité et originalité de ces cellules Orthophases atb2g (rapidité, mise en phase automatique, images )
Très peu de systèmes de panneaux ne peuvent reproduire la musique avec autant d’intensité, de justesse des timbres, et de dynamique.

laques noirs.jpg
laques  noirs.jpg


En conclusion ; je n’aurais qu’un seul regret : celui de ne pas avoir connu et cotoyé G Poutot
Lequel aurait pu me donner un sacré « coup de main » durant mes 4 années de travail pour faire renaitre sa merveilleuse invention.
Mais quelle belle aventure !!!!
Bonnes lectures et toutes les questions de votre part trouveront réponse dans les limites de mes connaissances
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ted
1 watt
1 watt
Messages: 13
Inscription: 23 Mai 2017 à 07:06
Localisation: bretagne


Re: les cellules orthophases

Message #2 par AJMARS » 11 Aoû 2017 à 09:39

Aventure très intéressante, il est toujours passionnant de se pencher sur le passé et d'apprendre à faire revivre certaines choses....
Archéologie industrielle, transmission... etc.

Pour se faire une idée, serait il possible d'avoir quelques mesures de réponse en fréquence et de distorsion.... ce n'est pas tout, mais ça donne quelques éléments.

A plus tard
André

...
L'audio, c'est s'entrainer à entendre des problèmes, pour se plaindre ensuite qu'on les entend...
...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
Animateur
Animateur
Messages: 19439
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: les cellules orthophases

Message #3 par Bruno D » 11 Aoû 2017 à 09:40

Il y a aussi une version panneau de grave, réalisée par un autre concepteur, qui semble t'il donne des résultats excellents.

C'est le même principe : un panneau très léger en mousse avec une bobine fractionnée en plusieurs sections à l'arrière et une multitude d'aimants couplés à des barres en acier dans le cadre du panneau .
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 1887
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11
Localisation: Fréjus


Re: les cellules orthophases

Message #4 par ted » 11 Aoû 2017 à 13:02

Bonjour à vous deux
Pour répondre à ajmars je fournirais des courbes
Quant à bruno D je le remercie de me donner plus d'infos
Sur cette création toujours intéressante
Par contre Pour les orthophases atb2g modifiées type gego
Plus besoin d'aucun caisson de grave ou de complément
De grave
Les graves Sont tres dynamiques sans aucune inertie et d'une
Précision chirurgicale
On est meme surpris car ces panneaux sont ouverts
Et les hauts-parleurs travaillent sans contre force
comme dans une enceinte close manifestement
l'orthophase n'a pas encore livré tous ses secrets
Il est certain que les orthophases n'ont besoin d'aucun
Complément car la bande passante est respectée
(de l'extrême grave à l'extrême aigu)et toute
Système en association n'aura pas la meme dynamique entraînant
Retard et décalage des messages
Merci pour vos expériences Et vos questions
Ted
Avatar de l’utilisateur
ted
1 watt
1 watt
Messages: 13
Inscription: 23 Mai 2017 à 07:06
Localisation: bretagne


Re: les cellules orthophases

Message #5 par Bruno D » 11 Aoû 2017 à 14:40

J'ai retrouvé la trace de ces panneaux de grave :

http://infraplanar.free.fr/philo.htm
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 1887
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11
Localisation: Fréjus


Re: les cellules orthophases

Message #6 par ted » 11 Aoû 2017 à 19:27

bonsoir et merci bruno D
effectivement ce planar est très intéressant mais surement  installé dans un système traditionnel
car l'orthophase se marie tres mal,  a elle seule elle apporte
tout ce que l'on peut attendre d'un système hors normes et hors du commun
ceux qui ont essayé de marier des hp traditionnels de grave ou d'aigu
avec les orthophases n'ont pas toujours su résoudre les problèmes de filtrage et de rendement
les hauts parleurs large bande si ils sont très performants et uniques comme l'orthophase
délivrent un message exceptionnel de véracité et de présence et n'ont nullement besoin de complément
il faut par contre respecter des règles drastiques (chassis aux cotes précises,occlusion totale entre les cellules et leur chassis
lrc très étudié et nombre de cellules limité et précis)
au delà de 27 cellules par chassis le médium devient trop présent et oblige effectivement l'adjonction d'un tweeter très
particulier & spécifique : soit ionique soit a ruban a l'exclusion de tout autre modele
l'association avec des boomers est source de complications et nécessite des filtres de coupures complexes a réaliser
l'orthophase se suffit a elle même; installée en respectant de nombreux critères elle apporte un mode de reproduction sonore
totalement unique et original sans que l'on puisse faire de // avec d'autres types d'enceintes
de l'extrême grave a l'extrême aigu on se demande encore comment les bandes de fréquences  ne se contrarient pas
un mystère non encore élucidé !!!
Ceux qui ont découvert l'orthophase il y a de nombreuses années (1970/80) en gardent tous un souvenir ému
a bientôt
Avatar de l’utilisateur
ted
1 watt
1 watt
Messages: 13
Inscription: 23 Mai 2017 à 07:06
Localisation: bretagne


Re: les cellules orthophases

Message #7 par audiofil50 » 12 Aoû 2017 à 10:19

Il y a un CR , dans le dernier numéro de " Haute Fidélité "  , des panneaux MT Acoustic Emotion , basés sur des cellules Orthophase en grand nombre  .

Curieusement , l'article renvoie au constructeur , pour le tarif , contrairement aux habitudes de ce magazine .
Avatar de l’utilisateur
audiofil50
50 watts
50 watts
Messages: 587
Inscription: 02 Juil 2013 à 21:47
Localisation: Manche


Re: les cellules orthophases

Message #8 par ted » 12 Aoû 2017 à 20:30

bonsoir audiophile50
je prend quelques minutes pour répondre à ton post
oui il parait qu'une revue de Haute fidélité à pris de son temps pour redécouvrir les cellules ms2 et non pas Orthophases car la marque est déposée.( je ne serais pas amené à lire ce banc d'essai car je connais très bien ces cellules ms2)
ce sont les cellules spiteri qui malheureusement n'ont jamais eu un réel succès
je connais bien ces cellules mais la matière plastique qui les compose apporte son lot de défauts majeurs
déformation devenant irrémédiable si elle sont comprimées , résonance du plastique ,vissages impossibles dans la matière si ils sont répétés, réglages de la partie mobile quasiment impossible , surtout un son très marqué polystyrène , assemblage en puzzle etc etc
il me reste deux fois 16 cellules de ce type: elle sont à vendre sur les sites de vente (j'ai déjà cédé les autres)
l'Orthophase originelle et originale  est celle de G Poutot et G Gogny ,c'est une cellule en aluminium rigide et aux multiples réglages. le son qui en sort est absolument sublime (cf :de nombreux articles sur le sujet ) d'ailleurs pour l'anecdote ,E Spiteri adorait les cellules Orthophases gego mais s'est plutôt tourné vers la matière plastique.(souci d'économie)
Ces cellules peuvent donner des résultats relativement appréciables  pour les audiophiles qui se doivent toutefois d'être très fortunés.(si on fait abstraction des défauts)
En effet , E spiteri a cédé ses connaissances à un jeune monsieur, qui propose à la vente deux fois 16 cellules ms2 dans des panneaux rustiques vernis au prix de 43300e TTC et dont le poids avoisine les 60kg par enceinte.
les dirigeants de la revue ont du oublier de noter le prix de vente après leur écoute : pour quelle raison ? mystère? non élucidé?
avis  aux amateurs!!!!! bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
ted
1 watt
1 watt
Messages: 13
Inscription: 23 Mai 2017 à 07:06
Localisation: bretagne


Re: les cellules orthophases

Message #9 par audiofil50 » 15 Aoû 2017 à 14:36

Merci pour ces utiles précisions !
Avatar de l’utilisateur
audiofil50
50 watts
50 watts
Messages: 587
Inscription: 02 Juil 2013 à 21:47
Localisation: Manche


Re: les cellules orthophases

Message #10 par ted » 15 Aoû 2017 à 15:57

bonjour audiofil50
oui effectivement je ne suis pas sur que ces infos soient incluses dans l'article de ce journal
comme j'ai eu des ge go et des spiteri il me semble utile de donner ces infos
ce ne sont pas de réelles critiques mais des constations personnelles occasionnant des déboires dont j'ai fait les frais
ceci me faisant perdre quelques sous (plaie d'argent n'est pas mortelle)
bonne lecture
tout de même et soyons et restons très vigilants !!!
Avatar de l’utilisateur
ted
1 watt
1 watt
Messages: 13
Inscription: 23 Mai 2017 à 07:06
Localisation: bretagne


Retourner vers Vieilles membranes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités