Index du forum
M
e
n
u

Cable hp, câbles secteur, barrette secteur

Mais j'ai de l'ambition.

Retourner vers Je débute en Hi-Fi



Re: Cable hp, câbles secteur, barrette secteur

Message #161 par mkl » 04 Avr 2019 à 20:57

jeanpascalg » 03 Avr 2019, 13:29 a écrit:Justement c’était quoi tes enceintes ?

Rien que tu n'apprécies, j'en ai peur: des Heybrook Solo puis des Dynaudio Audience 42.

Ton cheminement est très courant ce qui fait dire à certains que tout le monde va finir avec du haut rendement.

Non, je ne pense pas que tout finira avec du haut-rendement. Le HR étant plus ancien, si la tendance était de préférer le HR, le bas rendement n'aurait pas été inventé.  :cheesygrin:
Plus sérieusement, on n'a pas tous les mêmes attetens, la même façon d'écouter. Et c'est tant mieux.

Après tout dépend de ce que tu attends d'une chaine, comme en parlait GISM avec sa toad.
Pour lui il y a 2 type de recherches, soit la hifi est pour toi un vin qui doit avec une certain caractère et une certaine couleur soit la hifi est une partition avec laquelle tu peux te concentrer sur un instrument ou un autre.

Je ne comprends pas trop sa théorie. Il compare les torchons et les poires. :cheesygrin: Il aurait fait des comparatifs entre deux types de vins, j'aurais compris, mais là...
Donc, choisir entre vin et partition, j'en suis bien incapable.
Ce qui est sûr, c'est que je ne cherche pas à mon concentrer sur un instrument en particulier, même s'il m'arrive, évidemment, d'avoir l'oreille parfois attirée par un élément (nappe de synthé, ligne de basse, riff de guitare, ...).
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 10169
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Cable hp, câbles secteur, barrette secteur

Message #162 par Ha-Re » 05 Avr 2019 à 06:08

« The Dark Black pour les nuls » :redface:
dicoton : expression audiophile qui mélange des notions simples qui n'éclaire pas les sens

- le silence c'est le silence, il n'y a pas que le HDG ML qui est plus silencieux que les 30 dB de la pièce à vivre

- les micro-détails sont sur l'enregistrement ou pas, c'est la chaîne reproductrice qui doit être transparente/fidèle ou pas suivant les choix d'écoute de l'auditeur ( « The Rock »impact macro-dynamique qui masque la petite… écoute globale plaisir non focalisée sur les détails qui demandent de l'attention neuronale...écoute critique/monitoring…)
les petits sons ne sont pas l'essentiel du plaisir musical mais contribuent au message à leurs mesures, ils ne doivent pas focaliser l'attention mais y participer, la définition est parfois l'ennemi de l'ensemble
une petite pointe médium ou aigu apporte du détail mais au détriment du reste d'où la recherche d'équilibre

- le réalisme, c'est la fidélité ressentie de la reproduction, c'est très subjectif au plaisir de l'auditeur, à la qualité de l’œuvre, à la quantité d'informations sonores, à la reconnaissance d'un son (mémoire subjective des timbres vs distorsion)…
à la sensibilité : école de reproduction anglaise, française, ricaine, jap
et enfin au parti pris du preneur de son qui vaut autant pour « The Classique » et « The rock »
c'est le même jeu (micro, espace, « timbre ») sur un instrument que sur un ampli :angry:
« naturel » couple ORTF, micros éloignés
« naturel + présence » micros éloignés + micros proches
« présence » micro proche
« coloré » micros spéciaux, mélange de micros, préamp, effets
« trafiqué » préamp, effets

le réalisme du vocodeur, du mp3 (mémoire juvénile timbrée) :cry:
...
on est plus souvent dans le micro spécifique avec une recherche sonore choisie, donc non "fidèle" et sans "timbre juste"
pas de micros parfaits, des instruments/sons uniques, une reproduction hi-fi imparfaite et tout cela nous offre une réalité saisissante (il y a de quoi psychoter et chercher André :wink: )
Philippe "l'ultra finesse, la plénitude, les fins de notes"  c'est plus ton plaisir de l'écoute passionnée amplifié par l'équilibre et la transparence de ton système à découvrir/ressentir les richesses d'une œuvre tout comme Michaël ressent le solide, l'impact, l'ambiance
Une écoute attentive de Led Zep même avec du HR c'est fin, c'est plein, ya un timbre de timbré amplifié :mrgreen:

- la scène sonore ou effet 3D (demi sphère avant)
au talent du preneur de son et du mixeur il ne faut pas oublié celui des ingénieurs … de Lexicon, Yamaha...
en studio la reverb numérique classique 224, 480 ...qui a forgé nos jeunes oreilles et pas que sur le rock/pop
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

démo vidéo de l'effet sonore et dimensionnel http://www.residentstudios.com/lexicon-224xl/
en live la spx-990
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

à une autre époque, reverb à ressort ou plaque EMT 140
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

le jeu, le timbre et la dimension sonore de l'instrument/ampli sont indissociables de l'espace/distance de prise/d'écoute et trafiqués en classique comme en rock (avec fin de reverb du lieu ou artificielle) par la prise, par les choix de niveau sonore, par les effets (reverb…), par le mastering...
par les choix des musiciens, des techniciens, des auditeurs (limite du système, influence du lieu et réflexion/reverb)

Un petit compresseur, un petit égaliseur et une petite Lexicon sur la chaîne hi-fi  :eek: et l'audiophile s'amusera à l'ingénieur de micro-détails, de timbres et de scène sonore … ou encore avec un cable, une cellule, un filtre, un transistor, un condo …

La technique, la fidélité, la qualité du plaisir n'est pas liée à l'élite ou le populaire, le classique ou le rock, l'analogique ou le numérique c'est plus une question de choix et de moyens. Nous avons la chance avec le numérique (micro, DAT, casque) d'avoir une qualité importante à pas cher mais le même plaisir qu'avec un mange-disque
à moins d'être sourd l'oreille elle entend les détails d'un système dont la qualité est maîtrisée, cela peut-être simple et à petit moyen (qui a dit large bande) :redface:

en mono il est plus facile de distinguer les détails car source unique d'attention et moins de perturbations
le support mono contient aussi l'information de profondeur (prise/présence) et de volume 3D (prise/reverb avec volume de l'instrument sonore, volume du lieu, fin de note/reverb)
c'est juste un tout petit peu moins immersif et spectaculaire que la stéréo dû au point d'émission unique

Voilou en espérant ne pas être trop long et directif
Dernière édition par Ha-Re le 06 Avr 2019 à 16:06, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ha-Re
10 watts
10 watts
Messages: 143
Inscription: 09 Aoû 2012 à 16:25


Re: Cable hp, câbles secteur, barrette secteur

Message #163 par Ha-Re » 06 Avr 2019 à 15:33

une petite vidéo plus explicite sur la triche en studio donc sur le disque
sur le réalisme, les belles voix denses timbrées, la taille du lieu et les petits détails de fin de notes

avant on jouait sur la couleur sonore du lieu (prise salle de bain, église, couleur des studios de prises...) et avec la distance du micro(s) pour le dosage ou avec les reverbs mécaniques

la grande "arnaque" :redface: , numérique dés les 80's, ici en exemple la fameuse Lexicon 480L sous forme de plug-in actuel

désolé de lever le voile, sans perdre le charme sonore recherché par l'ingénieur visant notre sensibilité
Avatar de l’utilisateur
Ha-Re
10 watts
10 watts
Messages: 143
Inscription: 09 Aoû 2012 à 16:25


Re: Cable hp, câbles secteur, barrette secteur

Message #164 par bphil » 10 Avr 2019 à 09:08

Bonjour

Tout ce que tu dis est exacte pour l’avoir vu mainte fois, au début de m’a vie, j’installais des studio audio vidéo pendant 7-8 ans ainsi que des studios mobiles dans des 38 tonnes.

Une superbe époque !!!!

Pour les silences, je ne parlais que du numérique qui a tendance à faire du bruit, j’ai toujours pensée que cela vient principalement du filtrage.

J’ai appris avec le temps que la transparence n’a rien à voir avec le type de processeur qu’il cadence plus vite ou plus doucement, c’est pas celui qui vas le plus vite et le plus fort qui est meilleur, vue le nombre de DAC que j’ai essayer.

Je dirai que la netteté entendus sur les micros détails ainsi que l’environnement du au silence se fait sur le filtrage et la partie audio point barre !!!
Levinson - 30 - 31 - 32 - 20.6 - Lynnfield  500L - câble full Denis B.

Je mets ensemble les notes qui s'aiment

Le seul mauvais choix est l'absence de choix
Avatar de l’utilisateur
bphil
100 watts
100 watts
Messages: 2268
Inscription: 22 Oct 2010 à 11:10
Localisation: Chevreuse neuf un


Précédente

Retourner vers Je débute en Hi-Fi

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités