Index du forum
M
e
n
u

Le Coin du Discophile Baroque

Tout est dans le titre.

Retourner vers Discussions musiques



Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #41 par Cedric.H » 21 Aoû 2011 à 11:18

Rameau, Suite d’orchestre Les Boréades (version 1764), Le concert des Nation, Jordy Savall.



Nouveauté qui vient de paraître, nous retrouvons Jordy Savall pour ce programme de musique rocaille.
Les œuvres enregistrées sont classiques et reflètent bien le style de Rameau.
L’enregistrement est très soigné, l’exécution est virtuose voir acrobatique par moment. Les tessitures des instruments anciens sont belles …
Bref un disque très plaisant … j’enchaine chez moi les deux CD du coffret sans voir le temps passer.

Des Boréades, j'ai beaucoup aimé les plages suivantes:

Plage n°13 : Contredanse en rondeau

Plage n°16 : Menuet 1 et 2

Plage n°17 Contredanse très vive.

Ces trois extraits nous plongent au cœur du style Rocaille.
Cette forme de la musique baroque est charmante, fantaisiste et exubérante.
Elle caractérise à merveille le style Louis XV : effervescence de la pensée, intrépidité dans la forme et ingéniosité en cette période des Lumières.
Les danses et contredanses s’enchainent avec vigueur, le style est libéré du conformisme de Lully, il impose par sa liberté et sa complexité.
La rocaille c’est tout cela : des cors de chasse, des clavecin et épinettes, de nombreuses violes et vents à foison … et des sons tels que ceux de grandes plaques de métal frappés qui imitent la foudre.
Théâtral à souhait !

++ Cédric
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #42 par Cedric.H » 21 Aoû 2011 à 11:20

Bach, Œuvres pour orgue volume 2 par Kei Koito



Aux claviers du grand orgue Gottfried-Silbermann de la cathédrale de Dresde, nous retrouvons Kei Koito dans un programme très classique : toccata et fugue bwv65, fantaisie et fugue bwv542 et quelques extrait de cantates comme l’actus tragicus …

Ils sont vraiment très forts ces japonais pour la musique de Bach.

A l’instar de Mazaki Suzuki, Koi Koito maitrise fort bien ce répertoire, tout comme la musique romantique.
Elle joue du piano, du violoncelle, du clavecin et s’intéresse à l’orgue à l’unviersité musicale de Tokyo.
Invitée comme soliste dans les festivals les plus prestigeux, sa discographie est régulièrement recompensée par la critique.

Audiophiles à poils dur, amateurs de vibration infrasonores : ce disque est pour vous.
Cet instrument absolument gigantesque mettra en valeur vos plus beaux 38cm et plus.

Presque 95 jeux, 4 clavier et pédalier démesuré … un jeu d’anches de 32 pieds (10 mètre de haut), 5 jeux de 16 pieds … bref un rude test pour systèmes ambitieux.

Les flutes sont redoutables aussi, elles mettront à l’épreuve vos compressions et feront apparaitre avec fracas les imperfections de vos filtrages.

Plage n°1 et 2 : la toccata et fugue BWV565

Plage n°12: Wachet auf ruft uns die Stimme BWV 645

Rien que du très classique interprété avec brio ... j'en redemande ,

++ Cédric
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #43 par Cedric.H » 21 Aoû 2011 à 11:25

Attention ... du lourd .

Ce double CD doit faire partie de votre collection "Dieu pour les Nuls".

Bach, La Passion Selon Saint Jean, Ricercar Consort, Philipe Pierlot



Il s’agit d’une version récente de la Passion selon Saint Jean.
La formation baroque de Philipe Pierlot enregistre une version très engagée de cette œuvre magistrale.
Jouée sur instruments d’époque, cette œuvre complexe met à mal les systèmes les plus en pointe.
L’enregistrement est plutôt clair, dynamique et la réverbération est importante.
Ces caractéristiques peuvent nuire à l’intelligibilité …et certaines enceintes TAD et JBL d’amis s’y sont cassées les dents.

Les deux plages suivantes permettent de cerner « la magie » d’un système … et son aptitude à reproduire de la musique vivante …

CD 2, plage n°13 Récitation et cœur « Lasset uns den nichtzerteilen »

CD2 , plage n°10 Aria Basso et cœur « Eilt, ihr angefochten Seelen »

++ Cédric
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #44 par Cedric.H » 21 Aoû 2011 à 11:48

Buxtehude vous intrigue …

Vous ne savez pas trop qui est Buxtehude?
Ah si vous en avez entendu parler … mais vous n’oser pas vous lancer!

Allez ! Pour vous faciliter la chose et vous faire découvrir l’un des maîtres de Bach, je vous recommande le disque suivant :

Dietrich Buxtehude, « Ein Starken Music“, 6 cantates aux éditions Channel Classics par le Collegium Vocale de Gand / Jos Van Immersel.



Autant le dire tout de suite, ce disque est sublime … l’interprétation de toute rigueur nous plonge dans une atmosphère propice au recueillement et la médiation.

L’image sonore de toute beauté s’étale dans l’espace et les plans sonores sont bien organisés en profondeur.

Je vous conseille de regarder le célèbre retable de l’Agneau Mystique de Jan Van Eyck



C’est dire l’effet que me procure ces Cantates …  A l'instar du grand Jan Van Eyck, on retrouve chez Buxtehude le même trait de génie, le même sens du détail …

Il faut démarrer l’écoute par la plage 2 «  Jesu, meines lebens leben » Bux WV62

Cet aria composée en 1659 est basée sur un motif de base de 2 fois 4 temps : c’est un ostinato (style particulièrement bien maitrisé par Buxtehude). Ce motif de base est répété 41 fois. Cet épi strophe traduit ici «  mille fois merci ».

Je note plein de figuralismes : vive dissonance sur le mot « dornen » (épine), les harmonies douloureuses qui accompagnent le moment où l’on coiffe le Christ de la Couronne d’épine.

Cette cantate se termine par un « Amen » plein de béatitude …

7 minutes de bonheur intense …



++ Cédric
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #45 par Cedric.H » 27 Aoû 2011 à 18:02

Bonjour,

Info de dernière minute.

Pour venir en aide aux victimes de la catastrophe du tsunami au Japon le 11 mars 2011, Alia Vox vient de sortir un petit coffret " Hispania & Japan".

Ce disque fait le rapprochement entre musique spirituelle Japonaise et hispanique au temps de l'arrivée de Saint François Xavier et de ses missionnaires portugais au Japon vers 1549 ...

"http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Xavier"

Plus d'infos sur wikipédia.

Je suis en train de déguster ce CD ... compte rendu à venir.

La plage 13 "Villancico Senhora del Mundo" est de toute beauté ...



Les bénéfices de ce CD sont versés à la Croix Rouge du Japon et le prix doux à 12 euro est l'occasion de faire une bonne action.

++ Cédric
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #46 par Cedric.H » 13 Sep 2011 à 08:14

Revenons un peu sur ce C "Dialogues, Hispania-Japan" par la Chapelle Royale de Catalogne; l'ensemble Hespèrion 21 / Jordy Savall.



En dépit d'un prix tout petit ce cd tien ses promesses.

Ce disque célèbre l'anniversaire du périple de Saint François Xavier au Japon.
François Xavier fut ordonné prêtre en 1537. En 1540, le roi Jean III de Portugal demanda au pape Paul III deux « prêtres réformés » pour évangéliser Goa et les Indes orientales.
François Xavier fut du voyage et prit le bateau en avril 1541 et débarqua à Goa, alors possession portugaise, le 6 mai 1542.
Il y fit, à Goa surtout, plusieurs conversions éclatantes. Il alla ainsi jusqu'à Taiwan.
En 1545, il partit pour Malacca. De là, il se rendit aux Moluques, où il jeta les bases d'une mission à Ambon, Morotai et Ternate en 1546 et 1547.
À Malacca, François de Xavier avait rencontré des Japonais, ce qui lui donna l'idée d'évangéliser également le Japon.
Il débarqua en août 1549, à Kagoshima.

Peu de temps, après cette visite, vers 1600, le Japon entra dans l'ère Edo.
Cette époque se caractérise par une fermeture du pays sur lui-même: le sakoku.
Le Japon ne conserve que quelques liens diplomatiques et commerciaux avec ses voisins.
Cependant, vers 1613 de la musique occidentale, dont le codex "Manuale ad Sacramenta", commença a se diffuser
Et son existence fut seulement maintenue par certaines communautés de chrétiens cachés dans les îles proches de Nagasaki.
Vers 1620 les Européens ne furent plus admis sur le sol japonais sous peine de mort... et le christianisme proscrit.

Le codex "Manuale ad Sacramenta" sera transmis, en partie secrètement, jusque notre époque .

Voilà pour le contexte historique.

Ce CD reprend ce codex et nous propose une version pleine de panache et de recueillement ...

Il reprend une musique chère à mes yeux : la musique syncrétique ...

Les plages alternent improvisations instrumentales sur le texte "O gloriosa Domina", chants grégoriens.

Beaucoup d'instruments traditionnels du Japon sont utilisés : biwa, shinobue, shakuhachi, percussions.

J'ai adoré les plages 1-3-5-7 qui reprennent le thème "O gloria domina" joué avec ces instruments dont les sonorités me dépaysent .

Le vilancico "Senhora del Mundo" (plage 13) est de toute beauté : musique caractéristique d'évangélisation des peuplades avec reprise des thème instrumentaux locaux sur lesquelles viennent se greffer les textes sacrés.
Il faut entendre le biwa, le sarode et le tablas ... exquise sensation qui me fait penser aux Indes.

Enfin la plage 19 se constitue d'un récit en Japonais surligné par un ensemble de percussion : on ferme le yeux et nous voilà transporté dans le Japon ancien ...

Il me faut parler de l'enregistrement qui est réussi ... comme d'habitude chez Alia Vox .

La scène sonore est large et les plans en profondeurs sont plausibles. Les flûtes demandent beaucoup aux hauts parleurs d'aigus et aux chambres de compressions.
Les mauvais tweeter vrilleront irrémédiablement les oreilles .

La dynamique est impressionnante.

Bref, j'ai beaucoup aimé, je recommande vivement ce CD.

++ Cédric

PS : Jeannot11 est venu à la maison ... je lui ai passé et il a acheté ce disque de retour chez lui ...
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #47 par olivier-49 » 30 Sep 2011 à 13:04

Je remets le nez dans le Vert, comme ça en passant, après des mois d'absence, histoire de voir ce que ça devient et si on y trouve encore de ces posts épiques qui faisait notre joie au temps du vieux Vert... Alors déjà, suis ravi de tomber sur un fil "baroqueux". J'ai dû en des temps anciens louer un certain nombre de disques baroques. Il y  tellement de choses extraordinaires. Ma discothèque en contient tant que je ne saurais trop quoi recommander !
Alors juste une chose, ça vient de sortir et ce que j'en ai entendu m'a tourneboulé : la version des Sonates et Partitas pour violon seul de Bach, par Amandine Beyer. Diapason d'Or du mois, salué par Gaëtan Naulleau (je l'aime celui-là) comme LA nouvelle référence sur violon baroque. Le son est à tomber par terre et offre une remarquable mise en espace.
Je vais me précipiter dessus toutes affaires cessantes.

Ecoutable sur Quobuz :
http://www.qobuz.com/album/johann-sebas ... 0009292512



Bon ben j'ai pas pigé le truc pour insérer une image...
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 875
Inscription: 10 Nov 2010 à 09:46
Localisation: Angers


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #48 par chounim » 30 Sep 2011 à 14:56

EDIT 10 caractères
Dernière édition par chounim le 01 Oct 2011 à 20:40, édité 1 fois.
en jachère
Avatar de l’utilisateur
chounim
50 watts
50 watts
Messages: 808
Inscription: 30 Juin 2010 à 14:06
Localisation: Toulouse


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #49 par castellu » 30 Sep 2011 à 15:06



B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8383
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:52
Localisation: 77000


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #50 par pdobdob » 30 Sep 2011 à 15:11

Bonjour.

Je suis complètement d’accord avec ce qui vient d’être dit au dessus.
La partita n° 2 « Gigue » présente sur le cd  Choc Classica de ce mois, est absolument jouissive.

Par contre la note attribuer à l’enregistrement me parais sévère, trois étoiles simplement et comme dit Olivier :
Le son est à tomber par terre et offre une remarquable mise en l’espace.

Pierre.
On ne peut savoir à la fois exactement quand ça va foirer où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.
Avatar de l’utilisateur
pdobdob
Animateur
Animateur
Messages: 2535
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:30
Localisation: 48°50'51.35''N / 2°19'35.35''E


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #51 par olivier-49 » 30 Sep 2011 à 15:24

Bon, merci pour l'image !
Qqun peut me rappeler comment on fait pour publier une image ici ? Merci !
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 875
Inscription: 10 Nov 2010 à 09:46
Localisation: Angers


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #52 par castellu » 30 Sep 2011 à 15:59

Puisqu'on est sur les Partitas mais pas sur instrument dit baroque, une version que je trouve magnifique par une très jeune interprète aussi (22 ans au moment de cet enregistrement), sur un violon Guadagnini de 1750, date de la mort de JS Bach :wink: :




http://www.ramifications.be/Best/fischer_bach.htm

B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8383
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:52
Localisation: 77000


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #53 par olivier-49 » 30 Sep 2011 à 16:01

Wow, merci à Bruno pour cette vidéo ! Elle est passée sur Arte ? C'était quand ? Pauvre de moi, j'ai raté ça...
Bon elle a pas le physique de Hillary Hahn (désolé JB) mais elle est touchante avec son côté rebelle décoiffée. Pas le genre à investir dans une robe de soirée.
Sur le son, pdob a mal lu : Diapason met un 4/5, ce qui est bien, les 5/5 n'étant pas très fréquents.
J'adore la version de Hillary Hahn (sur violon moderne), ma préférée jusqu'à maintenant, elle swingue carrément, elle a un "drive" pas possible sur cette gigue en ré mineur par exemple, mais il y a sans doute plus de poésie dans celle d'Amandine.
A noter que si on rajoute Julia Fischer et Isabelle Faust, les filles tiennent le haut du pavé pour les versions récentes de ces œuvres.
Bravo les filles, je bave d'enthousiasme !
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 875
Inscription: 10 Nov 2010 à 09:46
Localisation: Angers


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #54 par olivier-49 » 30 Sep 2011 à 16:05

Eh ben tiens, voila Julia... !
Dis Bruno, t'as pas autre chose que la Chaconne ? On va finir par se flinguer.
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 875
Inscription: 10 Nov 2010 à 09:46
Localisation: Angers


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #55 par castellu » 30 Sep 2011 à 16:12

Une petite Sarabande ?



B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8383
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:52
Localisation: 77000


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #56 par pdobdob » 30 Sep 2011 à 17:59

olivier-49 » 30 Sep 2011 16:01 a écrit:Sur le son, pdob a mal lu : Diapason met un 4/5, ce qui est bien, les 5/5 n'étant pas très fréquents.


Je ne lis pas Diapason mais "Classica"

:biggrin: Pierre.
On ne peut savoir à la fois exactement quand ça va foirer où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.
Avatar de l’utilisateur
pdobdob
Animateur
Animateur
Messages: 2535
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:30
Localisation: 48°50'51.35''N / 2°19'35.35''E


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #57 par olivier-49 » 30 Sep 2011 à 18:12

castellu » 30 Sep 2011, 15:12 a écrit:Une petite Sarabande ?

[ http://youtu.be/MZbr1I2Eqwo ]

B r u n o


Superbe ! Bon, dans le menu, je commande une petite gigue de la sonate en ré mineur...
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 875
Inscription: 10 Nov 2010 à 09:46
Localisation: Angers


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #58 par olivier-49 » 30 Sep 2011 à 18:15

pdobdob » 30 Sep 2011, 16:59 a écrit:

Je ne lis pas Diapason mais "Classica"

:biggrin: Pierre.


Ah voila ! Mon Classica n'est pas encore arrivé... Ils lui ont mis un Choc ?
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 875
Inscription: 10 Nov 2010 à 09:46
Localisation: Angers


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #59 par Jubilator » 01 Oct 2011 à 16:11

Cedric.H » 21 Aoû 2011, 11:25 a écrit:Attention ... du lourd .

Ce double CD doit faire partie de votre collection "Dieu pour les Nuls".

Bach, La Passion Selon Saint Jean, Ricercar Consort, Philipe Pierlot

[ http://img23.imageshack.us/img23/2819/bachpierlot.jpg ]

Il s’agit d’une version récente de la Passion selon Saint Jean.
La formation baroque de Philipe Pierlot enregistre une version très engagée de cette œuvre magistrale.
Jouée sur instruments d’époque, cette œuvre complexe met à mal les systèmes les plus en pointe.
L’enregistrement est plutôt clair, dynamique et la réverbération est importante.
Ces caractéristiques peuvent nuire à l’intelligibilité …et certaines enceintes TAD et JBL d’amis s’y sont cassées les dents.

Les deux plages suivantes permettent de cerner « la magie » d’un système … et son aptitude à reproduire de la musique vivante …

CD 2, plage n°13 Récitation et cœur « Lasset uns den nichtzerteilen »

CD2 , plage n°10 Aria Basso et cœur « Eilt, ihr angefochten Seelen »

++ Cédric


Bonjour Cédric,

J'ai déjà pléthore de versions à la maison, du coup j'hésite un peu devant cet énième achat. Mais écouter Carlos Mena dans les arias pour alto me tenterait bien. Est-ce que c'est une version vraiment "surlecutante", par rapport, par exemple, à celle de Kuijken (magistrale, mais un peu gâchée par René Jacobs dans lesdites arias), celles d'Herreweghe ou celle de Brüggen (moins bonne que sa Saint-Matthieu à mon avis, mais quand même intéressante, notamment au niveau instrumental et fort bien enregistrée) ?
Comme dit Jauni du Sud (un gars rare) : "C'était mieux à Vence"
Hyène, we can !
Avatar de l’utilisateur
Jubilator
100 watts
100 watts
Messages: 2177
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:01
Localisation: Grenoble / Paris


Re: Le Coin du Discophile Baroque

Message #60 par Cedric.H » 05 Oct 2011 à 08:42

olivier-49 » 30 Sep 2011, 12:04 a écrit:Je remets le nez dans le Vert, comme ça en passant, après des mois d'absence, histoire de voir ce que ça devient et si on y trouve encore de ces posts épiques qui faisait notre joie au temps du vieux Vert... Alors déjà, suis ravi de tomber sur un fil "baroqueux". J'ai dû en des temps anciens louer un certain nombre de disques baroques. Il y  tellement de choses extraordinaires. Ma discothèque en contient tant que je ne saurais trop quoi recommander !
Alors juste une chose, ça vient de sortir et ce que j'en ai entendu m'a tourneboulé : la version des Sonates et Partitas pour violon seul de Bach, par Amandine Beyer. Diapason d'Or du mois, salué par Gaëtan Naulleau (je l'aime celui-là) comme LA nouvelle référence sur violon baroque. Le son est à tomber par terre et offre une remarquable mise en espace.
Je vais me précipiter dessus toutes affaires cessantes.

Ecoutable sur Quobuz :
http://www.qobuz.com/album/johann-sebas ... 0009292512

[ http://www.imagup.com/data/1132046076.html ]

Bon ben j'ai pas pigé le truc pour insérer une image...


Je l'ai acheté ... en un mot : sublime  :eek:  :eek:  :eek:  et je mâche mes mots .



++ Cédric
Avatar de l’utilisateur
Cedric.H
100 watts
100 watts
Messages: 2025
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:31
Localisation: Lille


PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions musiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités