Index du forum
M
e
n
u

Le Coin du Discophile Jazz

Tout est dans le titre.

Retourner vers Discussions musiques



Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #61 par pascal94 » 27 Jan 2011 à 21:22

Un batteur peut-être?

Pascal.
FREXIT, et vite.
Avatar de l’utilisateur
pascal94
100 watts
100 watts
Messages: 4150
Inscription: 21 Oct 2010 à 21:46
Localisation: IVRY-SUR-SEINE


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #62 par dead_man » 28 Jan 2011 à 15:47

Alleuze » 27 Jan 2011, 19:54 a écrit:

D'accord, mais qui ? Des suggestions... Bobby Hutcherson, Archie Shepp ?


Après nous avoir (brillamment) fait découvrir les 3 divas, tu pourrais (toujours brillamment) nous faire découvrir un homme , un vrai, un tatoué : le Franky Sinatra ???  :cool:
Jamais l'aigle ne perdit plus de temps qu'en apprenant du corbeau.
William Blake .
Avatar de l’utilisateur
dead_man
100 watts
100 watts
Messages: 2744
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:07
Localisation: Région Toulousaine


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #63 par william » 29 Jan 2011 à 08:32

Bravo Alleuze

un pianiste , ou une pianiste ; pourquoi pas Jutta Hipp

qd pense tu

will
Ne sachant à quel sein me vouer, j'ai choisi le plus confortable, le gauche de Marilyn Monroe .

Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
william
1 watt
1 watt
Messages: 22
Inscription: 27 Oct 2010 à 11:01
Localisation: Equeurdreville-haineville


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #64 par duke2 » 29 Jan 2011 à 09:19

Sun Ra ?  :wink:
Avatar de l’utilisateur
duke2
100 watts
100 watts
Messages: 3142
Inscription: 25 Oct 2010 à 00:34


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #65 par philoutennis » 31 Jan 2011 à 21:35

un grand méconnu : Dave Mc Kenna
Avatar de l’utilisateur
philoutennis
10 watts
10 watts
Messages: 168
Inscription: 24 Oct 2010 à 13:39
Localisation: nieul-lès-saintes ( 17 )


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #66 par kaneda64 » 31 Jan 2011 à 21:52

Merci Alleuze pour nous nourrir ainsi.
Le Jazz est une découverte récente pour moi.
Que dirais-tu de Gerry Mulligan ou de Clifford Brown?
François
Avatar de l’utilisateur
kaneda64
50 watts
50 watts
Messages: 918
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:07
Localisation: Bayonne


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #67 par objectifnul » 06 Fév 2011 à 10:47

Alleuze » 24 Oct 2010 à 11:31 a écrit:
Le coin du discophile/Volume 19/ Coleman Hawkins


Hodges est le ténor de légende qui a permis à l’orchestre de Duke Ellington d’atteindre les sommets



...et il a cru toute sa vie qu'il soufflait dans un saxophone alto...
Avatar de l’utilisateur
objectifnul
1 watt
1 watt
Messages: 37
Inscription: 04 Fév 2011 à 21:06


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #68 par objectifnul » 06 Fév 2011 à 13:39

Il faut combler une lacune ici. À moins que j'aie mal vu, n'est pas mentionnée une session mémorable enregistrée les 19 et 25 février 1959 au studio Columbia de la 30ème rue à Nouillorque par Duke Ellington et quelques invités : Ellington Jazz Party. À mes yeux ça reste une leçon de prise de son. Musicalement parlant, c'est aussi un chef-d'œuvre.

Avatar de l’utilisateur
objectifnul
1 watt
1 watt
Messages: 37
Inscription: 04 Fév 2011 à 21:06


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #69 par Alleuze » 08 Fév 2011 à 12:55

Le coin du discophile 26

ARCHIE SHEPP





So, I was just a young guy, maybe with an idea, and Cecil Taylor, himself a rebel, would take a chance on a guy like me. It turned out to be a very symbiotic partnership. I learned a lot from him.     Archie Shepp





J’ai hésité un temps avant de parler d’Archie Shepp pour plusieurs raisons :
1° l’homme est toujours vivant et apprécié mais sa musique ne me touche plus ;
2° Archie est un monstre sacré de la new thing mais j’ai bien peur qu’il ne soit que cela, historiquement du moins ;
3° Je le ressens plus comme un intellectuel engagé que comme un souffleur génial, bourré du soir au matin et cocainé à ras les narines pour survivre comme les fameux qui l’ont précédé.

Bref, bien qu’emblématique, Archie est, pour moi, moins jazz que les autres.

Bon, pour la bio, je vous renvoie à Wiki ou à son site :
http://www.archieshepp.net/manage_content.php?cat_id=1

En gros, Archie est venu à la musique parce qu’il pouvait difficilement vivre de sa première passion, l’art dramatique. Rien de mal à çà, il a fréquenté Leroy Jones (l’homme qui a écrit « le système de l’enfer de Dante », un des textes les plus durs sur la condition noire, demandez à Arradon, il a du le lire), s’est passablement radicalisé et constaté que la musique offrait une possibilité d’expression de ses idées bien plus immédiate : acteur noir engagé à la fin des années cinquante, fallait le faire !

Bon, il a quand même étudié le piano et le sax, fréquenté la crème des musiciens les plus avancés de l’époque : Lee Morgan, Bobby Timmons etc. et a même fait le traditionnel voyage initiatique des jazzmen en France puisqu’il joue au « Chat qui pèche » en 1959.

Et, fort heureusement pour lui, il rencontre Cecil Taylor au début des années soixante.


1960-1964         Les débuts


1960

Je vais encore me faire traiter d’élitiste mais le mieux pour entrer dans la musique de Cecil Taylor à cette époque c’est le coffret Mosaic qui reprend l’intégrale des enregistrements pour Candid.  CT est l’inventeur du « free » avec Ornette Coleman (et Steve Lacy mais ce dernier est blanc donc ça ne compte pas…)

The Complete Candid Recordings Of Cecil Taylor And Buell Neidlinger  (Mosaic MR6-127)




Mais on trouve aussi celui-ci à moindre prix :

The World Of Cecil Taylor  (Candid 9006)




Il faudrait un fil entier pour parler des influences qu’ont les uns sur les autres des musiciens qui se croisent comme CT, Archie, Coltrane, Lacy, Sunny Murray, Don Cherry, John Tchicai et Bill Dixon avec qui Cecil comme Archie vont concrétiser en gravant une galette…


1961

Pour les innocents qui s’interrogeraient sur la musique de Cecil Taylor qui leur suffise de savoir que ce dernier considère le piano comme un instrument de percussion et qu’il s’intéresse plus aux audaces rythmiques qu’aux harmonies. Il va sans dire que cette musique est contreversée…

Cecil Taylor - Jumpin' Punkins  (Candid CS 9013)


Probablement le meilleur enregistrement pour Candid et celui qui montre le mieux le don de Cecil taylor pour « déconstruire » les standards. Si vous ne devez avoir qu’un disque de CT que ce soit celui-là.


Cecil Taylor/Buell Neidlinger - New York City R&B  (Candid CS 9017 et réed Barnaby Z30562)


Sorti sous le nom du bassiste Buell Neidlinger pour d’évidente raisons commerciales, cet album réunit d’intéressantes impros


Buell Neidlinger/Marty Krystall - Marty's Garage  (K2B2 2269)


Improbable compil de 1974 qui contient deux titres de 1961 avec Archie et Cecil


Cecil Taylor - Cell Walk For Celeste  (Candid CS 9034)


Un peu doublon avec Jumpin’… Pour fans exclusivement.


Gil Evans - Into The Hot  (Impulse A 9)


Une rareté avec Gil Evans comme maître de cérémonie et une bande de furieux de la new thing dont Cecil et Archie. En fait, c’est John Carisi, un membre de l’orchestre de GE qui « arrange » trois compositions et le reste est le fait de CT. Il va sans dire que c’est ce qu’il faut retenir de l’album qui est plus un item de collectionneur qu’un jalon de l’histoire du jazz


A suivre...
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #70 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 07:59

1962


Archie Shepp-Bill Dixon Quartet  (Savoy MG 12178)



Resté volontairement dans l'ombre, le trompettiste, compositeur, enseignant et activiste politique Bill Dixon fut l'un des principaux organisateurs du Free Jazz. L’album comporte trois morceaux de Shepp et Dixon, joués avec Don Moore et Paul Cohen auxquels s’ajoute une composition d’Ornette Coleman « Peace » avec Reggie Workman et Howard McRae.

« Peace » est le titre sous lequel BYG sortira l’album en France en 1971 (BYG 529 101) :




C’est le premier album d’Archie ce qui en fait doublement un collector mais c’est aussi un grand moment de jazz.



1963


Archie crée le new York Contemporary Five en 1963 avec John Tchicai, un danois d’origine africaine qui va l’attirer à Copenhague et de là, en tournée sur l’Europe, province moins rétive au free que la capitale de l’empire d’où une existence itinérante qui va durer deux ans. S’ensuivent quelques enregistrements longtemps introuvables mais ressortis depuis en CD…

New York Contemporary Five - Consequences  (Fontana  681 013 ZL)



Enregistré à New York le 23 aout 1963


John Tchicai/Archie Shepp/J.C. Moses/Don Moore - Rufus  (Fontana 681 014 ZL)



Enregistré à Copenhague le 12 octobre 1963

Respectivement sortis en 1964 et 1965 (pressages néerlandais)


New York Contemporary Five Recorded 'Live' At Jazzhus Montmartre, Vol. 1  (Sonet  SLP 36)





New York Contemporary Five Recorded 'Live' At Jazzhus Montmartre, Vol. 2  (Sonet SLP 51)






Les mêmes au célèbre Café Montmartre de Copenhague le 15 novembre 1963


Ce sont des vinyles suédois ultra rares et heureusement ressortis chez Storyville :

NYCF (Storyville SLP 1009)





NYCF (Storyville SLP 1010)





Et la version CD (Storyville STCD 8209) qui regroupe les deux




Vous vous doutez que les dates d’enregistrement rapprochées imposent des séquences qui se ressemblent. Il y a effectivement des reprises (Consequences, Monks’mood etc.) mais les interprétations diffèrent. Néanmoins tout cela ressemble beaucoup à ce qu’Ornette Coleman produisait à la même époque, déjà, il y a Don Cherry (qui joue sur un cornet « guerre de sécession » si l’on en croit la pochette). On trouve du post bop (le « When Will The Blues Leave d’Ornette), de l’impro free pur porc (The Funeral d’Archie) et un morceau d’anthologie (Cisum).


Archie Shepp/Lars Gullin - The House I Live In  (SteepleChase SCC 6013)



Archie Shepp avec le saxophoniste baryton danois Lars Gullin, le célèbre NHOP plus Tete Montoliu, toujours au café Montmartre le 21 novembre 1963. Rare et superbe…


1964


Archie est de retour en Amérique et va commencer une série de 17 disques pour Impulse ! (avec un point d’exclamation !) dont plusieurs classiques du free. C’est aussi l’année où il enregistre sur le «A Love Supreme » de Trane, le 10 décembre…
Grande année donc mais qui commence avec le dernier enregistrement du NYCF, réalisé, logiquement avec Bill Dixon qui était à l’origine du premier chez Savoy :

Archie Shepp And The New York Contemporary Five/Bill Dixon 7-Tette  (Savoy MG 12184)





Archie Shepp - Four For Trane  (Impulse! A 71 mono et AS 71 Stereo)



Enregistré chez l’incontournable Rudy van Gelder le 10 aout 1964

Un de mes disques préférés d’Archie, pour le geste envers Trane, pour le blues, pour l’influence de… Mingus (oui, oui, ré écoutez les deux Mingus sur Impulse !). Le son rappelle un autre de mes disques préférés, celui ample, élégant et swinguant de « The Blues And The Abstract Truth d’Oliver Nelson, encore chez Impulse !, du fait de l’emploi d’un sextet à quatre cuivres mais sans piano. Ainsi, « Naima » « Syeeda's Song Flute », « Mr.Syms » et « Cousin Mary », composées pour le sax unique de Trane se transforment en terrain d'essai free dès lors qu’elles sont jouées à quatre…

Encore trouvable en original, j’ai le mien depuis 1971 et il tourne toujours régulièrement…


John Coltrane - A Love Supreme      (Impulse! A 77 et AS 77)




Pour rappel, Archie enregistre sur Love Supreme mais n'apparaît pas sur l'original. Vous le trouverez sur les pistes additionnelles du CD sorti en 2002. En attendant, je renvoie les heureux qui ne connaîtraient pas encore ce monument du jazz à l’article Coltrane.


The Jazz Composer's Orchestra - Communication  (Fontana 881 011 ZY)




Et pour terminer, encore un truc rare, sorti chez Fontana Hollande, le premier titre du JCO, un festival du free, enregistré à New York le 29 décembre 1964 pour la participation d’Archie, et le reste en 1965 avec : « carla bley, paul bley, eddie gomez, milford graves, steve lacy, jimmy lyons, mike mantler, fred pirtle, roswell rudd, willie ruff, archie shepp, john tchicai, barry altschul, bob carducci, kent carter, ray codrington, robin kenyatta, steve lacy, ken mcintyre, mike mantler, steve swallow… »

Que du beau linge mais je ne le connais pas : il tape en moyenne au delà de 200$ et j’attends que PP_65 m’offre le CD...


A suivre…
Dernière édition par Alleuze le 06 Avr 2011 à 12:40, édité 2 fois.
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #71 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 07:59

Réservé...
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #72 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 07:59

Réservé...
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #73 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 08:00

Réservé...
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #74 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 08:00

Réservé...
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #75 par telonioos » 09 Fév 2011 à 08:30

A tout hasard Gérard, s'il venait à te manquer des pochettes de disques de Shepp, je crois avoir quasiment tout de lui (sous son nom) en LP. Je peux te faire quelques photos le cas échéant.
En tout cas, pour ma part, c'est quelqu'un que j'apprécie énormément.
Avatar de l’utilisateur
telonioos
100 watts
100 watts
Messages: 3374
Inscription: 22 Nov 2010 à 17:32
Localisation: Forcalquier


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #76 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 10:13

Yes ! Merci. Tout, ça fait quand même un paquet... Je dois avoir a peu près tout jusqu'à Attica Blues, en gros tous les Impulse mais nettement moins après
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #77 par telonioos » 09 Fév 2011 à 10:45

Il me manque quelques Impulse, mais après, justement, là je dois tout avoir je pense.
Avatar de l’utilisateur
telonioos
100 watts
100 watts
Messages: 3374
Inscription: 22 Nov 2010 à 17:32
Localisation: Forcalquier


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #78 par PP_65 » 09 Fév 2011 à 18:52

"1° l’homme est toujours vivant et apprécié mais sa musique ne me touche plus ;
2° Archie est un monstre sacré de la new thing mais j’ai bien peur qu’il ne soit que cela, historiquement du moins ;
3° Je le ressens plus comme un intellectuel engagé que comme un souffleur génial, bourré du soir au matin et cocainé à ras les narines pour survivre comme les fameux qui l’ont précédé."
1- c'est tout à fait ton droit, de même,  je dois avouer que je n'ai pas écouté un disque récent de lui depuis une éternité , certains l'ont vu en live il y a peu et en ont parlé ici et en bien .
2- Monstre sacré de la New Thing, c'est déjà beaucoup .
3- Le lien de cause à effet que tu suggères n'est pas terrible .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 20951
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:50


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #79 par Alleuze » 09 Fév 2011 à 20:17

PP_65 a écrit:1- c'est tout à fait ton droit, de même,  je dois avouer que je n'ai pas écouté un disque récent de lui depuis une éternité , certains l'ont vu en live il y a peu et en ont parlé ici et en bien .
2- Monstre sacré de la New Thing, c'est déjà beaucoup .
3- Le lien de cause à effet que tu suggères n'est pas terrible .


Pardon ? Quel lien ? Je fais part de mon ressenti à moi que j'ai moi même par rapport à moi. Comprendo ?
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 08:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #80 par castellu » 09 Fév 2011 à 20:36

Merci Gérard pour ce sujet, j'aime beaucoup Archie, que j'ai vu 3 ou 4 fois en concert.

Malgré son grand talent, il peut être assez désagréable et parfois inégal, quand un de ses musiciens ne lui plaît pas par exemple...

B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8265
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:52
Localisation: 77000


PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions musiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités