Index du forum
M
e
n
u

Le Coin du Discophile Jazz

Tout est dans le titre.

Retourner vers Discussions musiques



Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #81 par Alexvelocet » 23 Fév 2011 à 19:44

Going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
Alexvelocet
100 watts
100 watts
Messages: 1007
Inscription: 25 Oct 2010 à 19:50
Localisation: PARIS XIII


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #82 par Alain.4 » 28 Juin 2011 à 12:18

Freddie Hubbard – Freddie Hubbard/Stanley Turrentine in Concert Volume two (CTI 6045)


Jamais réussi à trouver le volume 2. Ils ont du renoncer à le sortir…  :D


Bonjour à tous!
Je me permet d'intervenir sur ce post, passionnant soit dit en passant, car on n'y parle de mon label préféré:CTI (Creed Taylor Inc). Les commentaires sont assez acerbes mais assez fréquent dans le monde du jazz.
Je n'interviens donc pas pour polémiquer comprenant certains arguments. C'est clair que le label CTI partage avec le label "Blue note" que l'ingénieur du son: Rudy Van Gelder. La CTI c'est avant tout un son, qui quarante ans plus tard, fascine encore beaucoup de gens dans le monde. J'ai moi même créé un site sur ce label:
http://ctifanblog.blogspot.com/
Je suis en contact avec nombreux passionnés, professionnels ou pas, et communique avec les deux historiens américains du label: Douglas Payne et Arnaldo DeSouteiro pour être au plus près des bonnes sources.

Donc je tenais à signaler que le volume 2 de Freddie Hubbard/Stanley Turrentine in Concert existe en vinyle. Le voici:



Et on peut trouver aussi les deux volumes sur le même CD


CBS Associated ZK 40688 [CD] 1987

Je signale aussi à Alleuze que Fredie Hubbard est au sommet de son art à cette époque, techniquement parlant.
Et qu'un le titre comme "First Light" avec ses influences brésiliennes mériterait de ta part une seconde écoute.
Dernière édition par Alain.4 le 02 Mar 2012 à 20:58, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Alain.4
Nouveau
Nouveau
Messages: 4
Inscription: 28 Juin 2011 à 10:15


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #83 par Alain.4 » 28 Juin 2011 à 14:08

PP 65 a dit: c'est aussi de la musique pas très passionnante dans le cadre du jazz qui se créait fin 60s/début 70s


C'est en partie vrai si tu compares avec les autres courants de jazz plus créatifs. En même temps il faut reconnaitre que le nombre d'albums qui ont été samplés depuis quelques années laissent à penser que tous les musiciens ne partagent pas ce point de vue :wink:
Dernière édition par Alain.4 le 28 Juin 2011 à 14:20, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Alain.4
Nouveau
Nouveau
Messages: 4
Inscription: 28 Juin 2011 à 10:15


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #84 par Minimum » 02 Déc 2011 à 09:12

PP_65 » 10 Fév 2011, 21:19 a écrit:La liaison drogue > talent .



Sur une autre période du Jazz : je te conseille, si ce n'est déjà fait, de lire le livre de Milton "Mezz" Mezzrow et Bernard Wolfe ''La Rage de vivre". La façon de vivre des Jazzmans et les addictions de ces gars y sont relatées avec force. Mezz a vécu plusieurs périodes de descentes aux enfers suivies de durs combats pour se sevrer. Les effets des drogues et de l'alcool sont décrits avec tellement de véracité que tu as l'impression de souffrir avec lui.
Dernière édition par Minimum le 02 Déc 2011 à 19:40, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Minimum
10 watts
10 watts
Messages: 116
Inscription: 26 Oct 2010 à 12:03


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #85 par francis13800 » 10 Déc 2011 à 15:05

J'ai beaucoup apprécié ...

Avatar de l’utilisateur
francis13800
Animateur
Animateur
Messages: 6589
Inscription: 22 Oct 2010 à 08:19
Localisation: PACA


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #86 par Klescouar » 28 Jan 2012 à 15:42

Bonjour a tous!

Petite pub pour des amis a moi, des petits jeunots qui ont gagné le tremplin jazz de la défense cette année.

"Composé de trois élèves du DEM Jazz, le trio Groove Catchers s’est constitué à Jazz à Tours en 2009. Après quelques mois de répétitions, il se trouve programmé au Petit faucheux, en janvier, puis en mai 2010, en première partie du trio de Guillaume de Chassy, ainsi qu'au Carré Bleu à Poitiers en juin. D'une esthétique jazz-fusion influencée par Wayne Krantz, Oz Noy ou Joshua Redman, Groove Catchers développe sa propre personnalité en mêlant grooves asymétriques, improvisations interactives et énergie collective. Le son est brut, l’interprétation sans compromis. Une sorte de classe naturelle se dégage de ce jeune trio. Bref, c’est du jazz de comptoir qui tache le parquet et c’est très bon!" (article extrait de Tours Capitale du Jazz)


Vous pouvez les écouter ici:
http://cache.reverbnation.com/widgets/s ... st_2305771

Pour ceux qui ont facebook: https://www.facebook.com/pages/Groove-C ... 8241768320

Voila, vos avis sont les bienvenus!
L'humilité c'est le top de la frime.
Avatar de l’utilisateur
Klescouar
1 watt
1 watt
Messages: 56
Inscription: 26 Jan 2012 à 13:19


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #87 par milesmiles » 01 Fév 2012 à 20:40

Bon vent à eux !

Sinon, je te préviens tout de suite, Alleuze, le directeur en chef du Coin, il n'aime pas les jeunes.

Stéphane
Avatar de l’utilisateur
milesmiles
10 watts
10 watts
Messages: 342
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:43


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #88 par Alleuze » 02 Fév 2012 à 09:21

Rhhooooooooooh l'autre eh ! Je ne fais pas de différence, je déteste tout le monde...  :cheesygrin:
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 09:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #89 par Klescouar » 02 Fév 2012 à 14:16

Me voila rassuré! ;)
L'humilité c'est le top de la frime.
Avatar de l’utilisateur
Klescouar
1 watt
1 watt
Messages: 56
Inscription: 26 Jan 2012 à 13:19


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #90 par pdobdob » 20 Mai 2012 à 22:37

Photo de famille, belle brochette.







1>Hilton Jefferson  
2>Benny Golson
3>Art Farmer
4>Wilbur Ware
5> Art Blakey
6>Chubby Jackson
7> Johnny Griffin
8> Dickie Wells
9>Buck Clayton
10> Taft Jordan
11> Zutty Singleton
12> Red Allen
13>Tyree Glenn
14> Miff Mole
15< Sonny Greer
16>Jay C. Higginbotham
17> Jimmy Jones
18>Charles Mingus
19>Jo Jones
20>Gene Krupa
21>Max Kaminsky
22>George Wettling
23>Bud Freeman
24>Pee Wee Russell
25>Ernie Wilkins
26>Buster Bailey
27>Osie Johnson
28>Gigi Gryce
29>Hank Jones
30>Eddie Locke
31>Horace Silver
32>Luckey Roberts
33>Maxine Sullivan
34>Jimmy Rushing
35>Joe Thomas
36>Scoville Browne
37>Stuff Smith
38>Le projet de loi Crump
39>Coleman Hawkins
40>Rudy Powell 41>Oscar Pettiford 42>Sahib Shihab
43>Marian McPartland
44>Sonny Rollins
45>Lawrence Brown
46>Mary Lou Williams
47>Emmett Berry
48>Thelonious Monk
49>Vic Dickenson
50>Milt Hinton
51>Lester Young
52>Rex Stewart
53>JC Heard
54>Gerry Mulligan
55>Roy Eldridge
56>Dizzy Gillespie
57>Count Basie
On ne peut savoir à la fois exactement quand ça va foirer où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.
Avatar de l’utilisateur
pdobdob
Animateur
Animateur
Messages: 2515
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:30
Localisation: 48°50'51.35''N / 2°19'35.35''E


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #91 par sondier21 » 21 Mai 2012 à 16:52

photo mythique, un peu le Woodstock du jazz, tous les grands à la même affiche  :wink:
dis, qu'est-ce que le 38, "Le projet de loi Crumb", tu connais/sais ?

dans le même ordre d'idées, as-tu vu "Le terminal", de Spielberg ? J'adore le dénouement, le moment où il dévoile le pourquoi de son acharnement ; certains diront que c'est le moment tire-larmes typique du réalisateur, m'en fous, je trouve ça beau  :biggrin:
the REAL stairway to Heaven !
Avatar de l’utilisateur
sondier21
100 watts
100 watts
Messages: 2419
Inscription: 25 Oct 2010 à 16:28
Localisation: mustard city


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #92 par pdobdob » 21 Mai 2012 à 17:55

Cette photo a été prise par le photographe Art Kane en  août 1958 pour le magasine ESQUIRE.
Il existe un documentaire qui explique cela « A Great Day in Harlem » :arrowr:  Lien

A propos  du Projet de loi Crump, je ne connais pas, et je n’ai rien trouvé sur le net.

Pierre.
On ne peut savoir à la fois exactement quand ça va foirer où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.
Avatar de l’utilisateur
pdobdob
Animateur
Animateur
Messages: 2515
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:30
Localisation: 48°50'51.35''N / 2°19'35.35''E


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #93 par Alleuze » 24 Sep 2012 à 14:31

************ a écrit:hum, juste un bémol - ou plutôt un break - dans la disco exhaustive de miles,il manque le petit dernier: doo-bop
ultimes notes de miles sur beats hip-hop vintage early 90's, produit par easy mo bee. album inégal sorti après sa mort, il témoigne une fois de plus de l'envie de miles de se frotter aux sonorités de l'époque. bon, easy mo' bee n'est pas dj premier ( à écouter avec brandford marsalis/buckshot le fonque) ou pete rock ou jay dilla mais balance quand même quelques bons tracks dont mystery, duke booty, chocolate chip... un album sous-estimé qui finalement sonne moins daté que ceux des 80's.

[ Vidéo ]



Merci pour la précision. Tu peux y ajouter les bandes mythiques enregistrées avec Prince et conservées dans les coffres les plus

profonds (ceux de Sony, aux dernières nouvelles).

Enfin, pour ceux qui croient à leur existence...
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 09:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #94 par Alleuze » 01 Oct 2012 à 11:19

Je signale, à tout hasard, que j'ai arrêté d'alimenter le coin du discophile par simple fatigue.

Difficile de tout faire.

Je reconnais, par ailleurs, que les commentaires des "spécialistes" n'ont pas peu contribué à la dite fatigue...  :cool:

Donc, si j'ai le courage, je finirai Archie Shepp.

Je dois avoir encore une bonne vingtaine d'articles à différents stades d'avancement dont les plus complets (ou les moins

bord.....) seraient Donald Byrd et Ahmad Jamal.

Si vous avez envie de parler de jazz à bâtons rompus, soyez sympas, ouvrez un autre fil.

D'avance, merci.
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 09:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #95 par dead_man » 01 Oct 2012 à 12:34

Donald Byrd .  :kiss:
Je suis prêt, je t'écoute .............
Jamais l'aigle ne perdit plus de temps qu'en apprenant du corbeau.
William Blake .
Avatar de l’utilisateur
dead_man
100 watts
100 watts
Messages: 2765
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:07
Localisation: Région Toulousaine


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #96 par Alleuze » 25 Oct 2012 à 14:24

Le coin du discophile vol 27


DONALD BYRD






"Donald Byrd is practically a household name. He possesses a big tone and plays from the heart.
He is an Afro-American history scholar and connoisseur of African Art. He's truly an amazing man."

Kenny Washington




La bio en deux mots : Donaldson Toussaint L'Ouverture (Cela ne s’invente pas mais montre l’influence des grandes figures de la libération des noirs) Byrd II  est un trompettiste américain né le 9 décembre 1932 à Detroit, Michigan.

Il a déjà joué avec Lionel Hampton avant de quitter le lycée ; il étudie à la Wayne State University en 1954 avant d’être rattrapé par le service militaire et en profite pour jouer dans un orchestre de l’US Air Force. Une fois libéré, il s’inscrit à la Manhattan School of Music où il obtiendra un master (MA in Music Education) et alors qu'il est encore étudiant, il devient le trompettiste favori du label Prestige (sans oublier Riverside et Blue Note). Il remplace Lee Morgan auprès de Art Blakey et les Jazz Messengers, ainsi que brièvement Clifford Brown auprès de Max Roach, puis joue avec de très nombreux jazzmen, dont John Coltrane, Sonny Rollins, Herbie Hancock et Thelonious Monk.

Bref, une pointure.

C’est aussi un paradoxe. Grande figure du hard bop après le regretté Clifford Brown, auteur de quelques grandes gravures de Blue Note, il devient également un grand pédagogue après avoir été à Paris l’élève de Nadia Boulanger avec qui il étudie la composition (1963) mais c’est en s’associant avec les frères Misell qu’il atteindra une notoriété controversée.

Pourtant, c’est un autre type de reconnaissance qu’il recherche : il entame une carrière d’enseignant en musique noire à Rutgers University , à NYU puis au Hampton Institute, à la Howard University au Queens College, à l’ Oberlin College, à Cornell  à la Delaware State University.et, enfin, après avoir obtenu un diplôme de droit en 1976, à la North Carolina Central University, il reçoit un doctorat à 50 ans attribué par le Columbia Teachers College…

Mais c’est une autre histoire, DB ayant pratiquement abandonné la musique à la fin des seventies, nous nous bornerons à la période 1955-1975.


1.        1955 -1961 La courte mais prolifique période hard-bop

Si l’on excepte un rare enregistrement de 1947 pour Robert Barnes : Black Eyes Peas b/w Bobbin' At Barbee's  (Fortune 113) que je n’ai  jamais vu, la discographie de Donald Byrd commence en 1955 avec son arrivée à New York :

Dès le 28 juin 1955, Donald est au Van Gelder Recording Studios d’Hackensack (New jersey) pour le label Savoy avec les habitués : les frères Adderley, Kenny Clarke, Jérome Richardson, Horace Silver Paul Chambers etc. ce qui permet de sortir au moins deux galettes…

Kenny Clarke - Bohemia After Dark  (Savoy MG 12017)

Avec, reconstitué en studio, l’atmosphère des fins de soirée au célèbre Cafe Bohemia. Vous pouvez trouver plusieurs versions du disque qui figurent ici dans l’ordre. L’original, une réédition ancienne, une réédition Sony qui reprend la pochette de l'édition London Savoy…









Cannonball Adderley - Discoveries  (Savoy SJL 1195)

Ce disque n’est pas sorti immédiatement à l’époque mais un peu plus tard avec le produit d’une session supplémentaire du 14 juillet 1955







A suivre…
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 09:57


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #97 par AJMARS » 25 Oct 2012 à 14:34





Alleuze a écrit:A suivre…


Avec grand plaisir...

A plus
André
Je résonne donc je suis (H. von Helmholtz)...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
500 watts
500 watts
Messages: 25777
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #98 par CC44 » 25 Oct 2012 à 14:38

Super! Ca re démarre!
Go on, AL!
Le meilleur moyen de voir à moitié pleine une bouteille à moitié vide est de la vider.


En attendant ce qui arrivera , posons-nous les vraies questions : http://www.youtube.com/watch?v=T3wCaIO7wPY
Avatar de l’utilisateur
CC44
500 watts
500 watts
Messages: 6128
Inscription: 22 Oct 2010 à 22:38
Localisation: Un immense champ de choux dessus


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #99 par dead_man » 25 Oct 2012 à 14:49

:cool:  .... :cool:

Jamais l'aigle ne perdit plus de temps qu'en apprenant du corbeau.
William Blake .
Avatar de l’utilisateur
dead_man
100 watts
100 watts
Messages: 2765
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:07
Localisation: Région Toulousaine


Re: Le Coin du Discophile Jazz

Message #100 par Alleuze » 25 Oct 2012 à 14:53

1955         (suite)

On retrouve Donald sur une gravure d’Oscar Pettiford le 12 août :

Oscar Pettiford  (Bethlehem BCP 33)




Et surtout, il sort son premier disque comme leader avec un enregistrement du 28 du même mois :

Donald Byrd - Byrd Jazz  (Transition TRLP 5)



On y trouve sa première version de Parisian Thoroughfare.

Ne vous rendez pas malade pour le trouver, il fait partie des disques à 1 000 $ et plus :

http://jazzcollector.com/blue-note/back ... -1000-bin/


George Wallington Quintet  At The Bohemia  (Progressive LP 1001)

Histoire d’assurer sa pitance, il travaille régulièrement dans l’orchestre du pianiste George Wallington, un ancien de l'orchestre de Dizzy Gillespie et dont il ne reste que deux traces de sa collaboration. Mais quelles traces ! Voici la première : enregistrée par Rudy van Gelder himself au Cafe Bohemia le 9 septembre 1955 (avec Jackie McLean, Paul Chambers et Art Taylor pour compléter le quintette).




A suivre…
Dernière édition par Alleuze le 31 Oct 2012 à 16:03, édité 2 fois.
I'll play it and tell you what it is later... (Miles Davis)
Avatar de l’utilisateur
Alleuze
Animateur
Animateur
Messages: 7301
Inscription: 03 Juil 2010 à 09:57


PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions musiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités