Index du forum
M
e
n
u

Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentation.

Le passé aurait de l'avenir.

Retourner vers Le Vinyle



Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #61 par mkl » 05 Juil 2015 à 17:42

Tu as beaucoup de disques mono?
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 10534
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #62 par mf62 » 05 Juil 2015 à 20:18

Non je n'en ai pas...je compte dégoter une Clément avec le bras schlumberger et le porte cellule qui permet d'adapter les cellules récentes.
Avatar de l’utilisateur
mf62
10 watts
10 watts
Messages: 181
Inscription: 27 Oct 2010 à 20:10


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #63 par mf62 » 10 Juil 2015 à 21:56

c'est les vacances...tous le monde est parti ou alors les platines Clement n'ont aucun intérêt?
Je me sens un peu seul dans cette quête!
:wink:
Avatar de l’utilisateur
mf62
10 watts
10 watts
Messages: 181
Inscription: 27 Oct 2010 à 20:10


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #64 par mkl » 11 Juil 2015 à 12:50

Bah, tu sais, il n'y a pas tant de gens que ça qui ont une Clément, et, le plus souvent, ils l'ont pour écouter du mono, donc il ne faut pas t'attendre à avoir plein d'avis pour ta recherche. C'est quand même du matos très rare.
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 10534
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #65 par mf62 » 13 Juil 2015 à 20:25

Je sais que c'est du matos très rare et d'excellente qualité. Les possesseurs ne les vendent que rarement.... y a une raison!
D'après mes recherches les bras Schlumberger L7 qui équipent certaines Clément sont adaptés à la lecture Stéréo. Il faut bien évidement le porte cellule adaptée.La Clément avec le bras L7 a été utilisée par l'ORTF ou autres professionnels. Il s'agit du modèle professionnel DR-L7 il me semble, équivalent à l'EMT 930...
Quelqu'un aurait-il une liste des différents modèles..Je m'y perds un peu dans mes recherches H3,H4...... ça c'est pour les tables de lectures avec 3 ou 4 vitesses et ..... L5,L6,L7 c'est pour les bras et têtes de lecture...C'est bien ça?
Avatar de l’utilisateur
mf62
10 watts
10 watts
Messages: 181
Inscription: 27 Oct 2010 à 20:10


Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentation.

Message #66 par calamean » 13 Juil 2015 à 21:51

Excuses-moi d'être aussi abrupte mais, comme dit précédemment, je crois que tu fais fausse route en persistant à utiliser une platine Clément pour lire des disques stéréo.
François

Comme disent nos confrères allemands : "Reinigen Sie die Nadel immer mit einer Bewegung von HINTEN nach VORNE, andernfalls könnte ihr System beschädigt werden."

Et Cala devient Ana...

Ana Mighty Sound
Avatar de l’utilisateur
calamean
100 watts
100 watts
Messages: 4904
Inscription: 01 Juil 2010 à 08:43
Localisation: Wherever I am needed


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #67 par mf62 » 13 Juil 2015 à 22:41

Ne t'excuses pas....en fait ça me démange de voir; plutôt d'écouter ce que ces platines ont dans le ventre....Je n'exclus pas de faire des écoutes mono de temps à autres. Mais il est vrai que je n'écoute que du stéréo.
Pour la stéréo j'ai ce qu'il me faut (Thorens TD 124 et Garrard 301 hammertone).
Pourriez-vous m'expliquer pourquoi l'écoute stéréo sur une Clément est à proscrire?
La qualité de la mono réside dans les cellules clement surtout...non?
Avatar de l’utilisateur
mf62
10 watts
10 watts
Messages: 181
Inscription: 27 Oct 2010 à 20:10


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #68 par mkl » 14 Juil 2015 à 11:22

Proscrire, le terme est sans doute un peu fort. La question, c'est est-ce que ça a un intérêt, comparé à ce que tu as déjà.Il y avait une belle Schlumberger à vendre sur Mélaudia (Lien), ça aurait pu permettre de répondre à tes interrogations.
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 10534
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #69 par buzato » 14 Juil 2015 à 11:25

Pourriez-vous m'expliquer pourquoi l'écoute stéréo sur une Clément est à proscrire?

Si tu utilises une cellule stéréo, et le porte cellule qui le permet, aucune contre-indication.
Après ce n'est pas spécifique au Clément, si tu lis un stéréo avec une vraie cellule mono, c'est pas fait pour .La gravure sur le disque est différente, la force d'appui est généralement très supérieure et tu vas endommager tes lp stéréo.

-- 14 Juil 2015, 11:27 --

mkl » 14 Juil 2015, 11:22 a écrit:Proscrire, le terme est sans doute un peu fort. La question, c'est est-ce que ça a un intérêt, comparé à ce que tu as déjà.Il y avait une belle Schlumberger à vendre sur Mélaudia (Lien), ça aurait pu permettre de répondre à tes interrogations.


Si tu es patient je pourrais te donner l'occasion d'écouter sa soeur
un peu de tolérance, juste un peu  
Avatar de l’utilisateur
buzato
100 watts
100 watts
Messages: 1502
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:04


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #70 par mkl » 14 Juil 2015 à 19:05

buzato a écrit:Si tu es patient je pourrais te donner l'occasion d'écouter sa soeur


Avec plaisir. :wink:
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 10534
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #71 par buzato » 14 Juil 2015 à 22:47

C'est une TD 221
un peu de tolérance, juste un peu  
Avatar de l’utilisateur
buzato
100 watts
100 watts
Messages: 1502
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:04


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #72 par mf62 » 15 Juil 2015 à 12:47

Finalement je pense que cette quête d'une Clement patientera. On en trouve que rarement à la vente. Je vais me concentrer sur l'optimisation de mes platines avec l'ajout d'un bon bras.
Avatar de l’utilisateur
mf62
10 watts
10 watts
Messages: 181
Inscription: 27 Oct 2010 à 20:10


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #73 par maxitonus » 09 Aoû 2015 à 15:25

J'ai possédé dans le passé assez lointain DEUX platines Clément=

-une platine classique à bras tangentiel, équipée SOIT de la cellule Clément MONO, soit de coquilles avec lesquelles j'ai essayé pas mal de cellules à aimant et bobine mobiles.
Cette platine avait trois DEFAUTS MAJEURS: d'abord une retransmission par galet,le niveau de rumble étant de ce fait élevé,ensuite une absence totale de découplage vibratoire, cette platine étant de ce fait extremement sensible  aux vibrations de sol retransmises par le support de la platine ou meuble,enfin un niveau d'isolement aux ronflettes plutot sommaire,polluant les signaux très faibles des cellules de faible sensibilité.
J'estime le niveau de qualité de cette platine plutot très médiocre pour les raisons précédentes.
Quant à la cellule MONO clément, elle n'a jamais rien fait d'extraordinaire,pas d'interet particulier.

-plus tard, une plaine Clément-Schlumberger à bras radial, que j'ai beaucoup améliorée.(une des premières construites de numéro inférieur à 10)
Cette platine avait aussi de très gros défauts:
-plateau tournant en deux parties permettant le démontage rapide,mais il m'a fallu faire réusiner le plateau tournant démontable avec une meilleure précision,car son encastrement sur le plateau tournant fixe laissait à désirer,la rotation n'étant pas suffisamment parfaite dans le plan vertical..
-bras dont l'angle de pente n'était pas réglable donc pas ajustable,j'ai donc modifié l'extrémité du bras grace a une pièce ajourée avec des trous en aluminium, et un réglage d'angle, en plus plus légère que l'extrémité de bras d'origine, et aussi plus rigide car la coquille d'origine,de faible épaisseur n'était pas un modèle de rigidité.J'en ai profité pour pouvoir facilement jouer sur la fréquence de résonance basse du bras au moyen du rajout de petites lamelles de poids controlé.
-j'ai refait le cablage du bras en fil de litz de 0,04, ce qui a , avec ma cellule à BM Supex 1000, apporté un surcroit très net de définition (transfo Supex)
-Cette platine n'avait elle aussi aucun dispositif de découplage des vibrations,elle était donc extremement (trop) sensible aux vibrations mécaniques retransmises par son support,
-enfin la retransmission du mouvement s'effectuant par une courroie plate caoutchouc de fable longueur et de faible élasticité sans aucun moyen de réglage de tension,j'estime que la régularité n'était pas au top
Au global, cette platine était intéressante du fait de son bras RADIAL court et bien régulé en position par un système de régulation compliqué comme une "usine à gaz",mais que , à part ce point positif, c'était loin d'etre une "flèche"...

A mon avis,les fantasmes courants des audiophiles sur les Platines Clément sont en pratique injustifiés et tiennent davantage à des illusions vintage qu'à une réalité de qualité exceptionnelle, une sorte de qualité "bio" attribuée a tout ce qui est fait de facon artisanale et tout ce qui est compliqué au lieu d'etre simple (suivant le principe courant "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?" LOL :cheesygrin:

-- 09 Aoû 2015 à 15:26 --

Pardon, coquille, ma première platine était à bras classique rotatif qui n'avait rien de tangentiel..juste erreur d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
maxitonus
100 watts
100 watts
Messages: 1276
Inscription: 21 Fév 2012 à 08:42
Localisation: Cassis


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #74 par Hollow » 09 Aoû 2015 à 15:53

Ton expérience sur 2 platines clément n'est pas une généralité.
Je pourrais en dire autant sur toutes les marques : thorens, luxman, technics, micro-seiki, etc...

C'est quoi ton but ?

a+
Dossier bi-câblage disponible par email sur demande.
Avatar de l’utilisateur
Hollow
500 watts
500 watts
Messages: 6985
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:47
Localisation: tourcoing


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #75 par Pouet » 09 Aoû 2015 à 17:54

maxitonus » 09 Aoû 2015, 15:25 a écrit:Quant à la cellule MONO clément, elle n'a jamais rien fait d'extraordinaire,pas d'interet particulier.

Tu écoutes tes disques mono avec quel type de cellules?  As-tu écouté les cellules Clement dans les meilleures conditions? C'est à dire avec le bras ad hoc? Avec un préampli dédié?  Parce qu'une cellule Clement bien mise en œuvre est une expérience audio qui ne laisse vraiment pas indifférent!
Avatar de l’utilisateur
Pouet
50 watts
50 watts
Messages: 775
Inscription: 25 Oct 2010 à 21:00
Localisation: Bruxelles 


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #76 par maxitonus » 09 Aoû 2015 à 20:40

@hollow= Mon but est de décrire mon expérience personnelle,dans un souci d'échange simple et objectif.
On dirait que celà t'étonne,... ne serais tu pas habitué à utiliser les Fora pour l'usage auxquels ils sont destinés? :cheesygrin:

Il VA DE SOI qu'aucune information,quel qu'en soit l'auteur, ne doit etre considérée comme généralisable,elle vaut en tant qu'expérience ponctuelle.
A ce titre je ne prétends pas que toutes les platines faites par Pierre Clément, comportaient les imperfections dont j'ai parlé,par contre il me semble utile pour ce post et ceux qui le lisent, de décrire ce que j'ai remarqué avec soin et pendant longtemps (plusieurs années d'utilisation).

J'ai aussi utilisé pendant longtemps une platine Verdier, mais ce n'est pas le sujet du post,donc je n'en parle pas. :wink:
Avatar de l’utilisateur
maxitonus
100 watts
100 watts
Messages: 1276
Inscription: 21 Fév 2012 à 08:42
Localisation: Cassis


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #77 par Histrion » 29 Juin 2016 à 07:16

Bonjour
J utilise une cellule clement. La rouge celle en photo au debut du post. Je l utilise avec un bras sme et l adaptateur. Il y a quelques conditions a son utilisation. Avoir un bras avec un contrepoids important. Je l utilise en gardant la masselote d origine dans la cellule. Elle a un haut niveau de sortie. Il est preferable de la brancher sur un preamp a tube d epoque. Personellement elle passe par un mcintosh c8 qui permet bien des reglages. L interet est pour l ecoute mono des disques mono d epoque. Autant classique que jazz ou mono stones beatles pink floyd et autres. Beaucoup de disques anciens gresillent sur un systeme moderne. Alors qu avec la clement ca passe tres bien. C est le gros avantage de pouvoir ecouter des disques tres anciens. Et la forte reduction de gresillement pour cette cellule c est pas une blague. J utilise une autre grosse mono c est la tannoy "oeuf" variluctance qui est remarquable mais qui passe pas forcement avec tout. Alors que la clement oui.  Prenez un pressage jazz francais epoque biem ou du classique sur de gros pressage anglais 50/60 ou des columbia fcx etc. C est avoir un son unique en presence profondeur et matiere dont beaucoup sont amateurs.
Alors ca vaut le coup oui mais a mon avis dans ces conditions.
Avatar de l’utilisateur
Histrion
10 watts
10 watts
Messages: 333
Inscription: 11 Juin 2016 à 13:15
Localisation: Paris


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #78 par vendin » 29 Juin 2016 à 08:41

mf62 » 13 Juil 2015 à 22:41 a écrit:Ne t'excuses pas....en fait ça me démange de voir; plutôt d'écouter ce que ces platines ont dans le ventre....Je n'exclus pas de faire des écoutes mono de temps à autres. Mais il est vrai que je n'écoute que du stéréo.
Pour la stéréo j'ai ce qu'il me faut (Thorens TD 124 et Garrard 301 hammertone).
Pourriez-vous m'expliquer pourquoi l'écoute stéréo sur une Clément est à proscrire?
La qualité de la mono réside dans les cellules clement surtout...non?


Oui, c'est à proscrire car il n'y a pas de cantilever à proprement parler, mais une palette rigide qui n'a aucune souplesse verticale et qui endommagerait de façon irrémédiable les modulations verticales des sillons stéréo.
Pascal.
Avatar de l’utilisateur
vendin
10 watts
10 watts
Messages: 191
Inscription: 07 Aoû 2012 à 15:38


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #79 par PP_65 » 30 Juin 2016 à 09:01

Alors ca vaut le coup oui mais a mon avis dans ces conditions.

Qui ne sont pas réunies dans ce cas :
"tu as beaucoup de disques mono ? "
"Non, je n'en ai pas"
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 19861
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:50


Re: Pierre Clément: platines, bras, cellules, la documentati

Message #80 par Balzac92 » 07 Jan 2017 à 11:05

Bonjour,
Je relance le sujet car je caresse doucement l'idée d'acheter une Schlumberger 222 (stéréo) estampillée ORTF équipée d'origine d'un bras Clément droit et sans réglage fin du poids et d'une cellule Clément mono rouge.
Donc c'est une platine avec préphono stéréo (2 cartes) mais équipée d'un bras mono et d'une cellule mono. Au niveau des cartes préphono, une carte n'était pas alimentée (montage d'usine destiné à une utilisation mono only), la platine ne fonctionnait que sur le canal droit, avec 2 soudures et un bout de fil, les deux canaux sont maintenant ok, le son est évidemment resté mono.

Hier donc je suis allé écouter cette platine avec quelques disques RIAA, FFRR, RCA-Victor & Columbia.
Mon idée dans cet achat est de pouvoir écouter des enregistrements d'opéras d'avant 1960 et surtout des disques non RIAA.
Cette platine possède 4 courbes d'égalisation indiquées 25 / 50 / 75 / 100 sans que je sache exactement à quoi cela correspond.
Je précise que j'ai déjà une Thorens TD520S équipée d'une Lyra Dorian mono et que j'ai déjà une petite expérience des gravures mono.

Mon impression d'écoute :
Sur du piano, genre Samson François disque Columbia à baguette, c'est assez catastrophique et très vite saturé, sur des disques CCCP (fin 1950) de Richter ou Glenn Gould c'est assez inaudible aussi, le piano résonne comme une cathédrale.
Sur des DECCA FFRR 1948 (Vivaldi Concerto pour viole d'amour) c'est tout simplement sublime en positionnant l'égalisation sur 50.
Sur des opéras comme Faust de Gounod (Cluyten 1953 La voix de son maître) c'est sublime aussi, les voix bien sur (bien que finement datées) mais aussi l'orchestre d'une présence et d'un détail que je n'ai pas sur la Lyra.
Sur la Lyra on écoute un vieux disque avec une esthétique datée, un document, sur la clément on est transporté à l'Opéra en 1953. On y est complètement, manquent plus que les robes du soir.
Carmen Jones (Bande originale du film de Preminger) sur RCA-Victor (1954) nous a laissé scotchés aussi en position égalisation 50.

Bref, avant de dépenser les sous du ménage dans un achat relativement coûteux pour l'écoute de quelques vieilleries, je sollicite les avis des expérimentés.

Faut-il faire refaire la cellule ? (oui j'imagine mais où en 2017?)
Comment vérifier l'état du galet et où le faire rénover ?
Quels sont les pièges à éviter, il est déjà prévu de faire changer tous les "Chimiques" et comme les sorties sont en XLR et mon Halgorythme étant en RCA, de faire modifier les câbles de modulation (est-ce la bonne idée ???).

Et si quelqu'un sait à quoi correspondent les valeurs 25 / 50 / 75 / 100 de l'égaliseur ce serait parfait.

Merci de vos expériences et si l'écoute de quelques opéras historiques vous séduit, on verra à organiser ça faudra juste penser aux robes du soir....
Denis
Avatar de l’utilisateur
Balzac92
100 watts
100 watts
Messages: 1227
Inscription: 07 Nov 2012 à 11:03
Localisation: Colombes


PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Vinyle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: calamean et 3 invités