Index du forum
M
e
n
u

Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Le passé aurait de l'avenir.

Retourner vers Le Vinyle



Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #41 par airV » 05 Mar 2018 à 14:23

Hello Loïc

non non une dizaine de minutes, pas 20.

en fait je le laisse sécher le temps de lave le suivant et je le range quand la machine commence à aspirer la face B, donc c'est même moins de 10
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 3372
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #42 par lcartau » 06 Mar 2018 à 17:56

Oui c'est de l'ordre de 4 minutes par face. Et je peux te dire qu'avec une telle longueur de traitement je suis content de laver avec un plateau pendant que l'autre aspire  :wink:  !
Avatar de l’utilisateur
lcartau
500 watts
500 watts
Messages: 8555
Inscription: 26 Oct 2010 à 12:16
Localisation: Bordeaux


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #43 par micbog » 07 Mar 2018 à 08:26

Puisque l’electricité statique est à l’origine de ce post, une suggestion : mettre chaque disque dans une pochette anti-statique de type Nagakoa 102 après lavage. Toute ma discothèque a fait l’objet d’un tel traitement et je n’ai jamais rencontré depuis ce genre de problème.
Croire c’est se mentir à soi-même.
Avatar de l’utilisateur
micbog
50 watts
50 watts
Messages: 594
Inscription: 25 Oct 2010 à 14:25


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #44 par airV » 07 Mar 2018 à 08:31

micbog » 07 Mar 2018, 08:26 a écrit:Puisque l’electricité statique est à l’origine de ce post, une suggestion : mettre chaque disque dans une pochette anti-statique de type Nagakoa 102 après lavage. Toute ma discothèque a fait l’objet d’un tel traitement et je n’ai jamais rencontré depuis ce genre de problème.



Hello,

C’est ce que je fais, je les mets dans des MoFi qui sont de ce type.  :wink:

Mais je ne sais pour quelles raisons je génère facilement de l’électricité statique. :redface:

-- 07 Mar 2018, 08:35 --

lcartau » 06 Mar 2018, 17:56 a écrit:Oui c'est de l'ordre de 4 minutes par face. Et je peux te dire qu'avec une telle longueur de traitement je suis content de laver avec un plateau pendant que l'autre aspire  :wink:  !


Oui je m’en doute  :wink:
Mais je n’aurai pas la place. Si je devais changer la Loricraft se serait peut-être pour une Keith Monk avec brosse de lavage et rinçage Indépendantes.

Mais pour l’heure, je ne dépasse pas les séances de lavag de 4-5 disques en moyenne
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 3372
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #45 par Benito » 07 Mar 2018 à 10:30

airV a écrit:Mais je ne sais pour quelles raisons je génère facilement de l’électricité statique. :redface:


Peut-être les chaussures; certaines t'isolent plus ou moins du sol.
Avatar de l’utilisateur
Benito
50 watts
50 watts
Messages: 502
Inscription: 03 Aoû 2011 à 13:15


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #46 par lcartau » 07 Mar 2018 à 11:29

C'est bizarre. Personnellement je suis un vrai générateur d'électricité statique, et je n'ai pas de problème particulier après utilisation de la Keith Monks avec l'une des deux solutions.
Avatar de l’utilisateur
lcartau
500 watts
500 watts
Messages: 8555
Inscription: 26 Oct 2010 à 12:16
Localisation: Bordeaux


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #47 par akbal » 07 Mar 2018 à 11:58

Benito » 07 Mar 2018, 10:30 a écrit:

Peut-être les chaussures; certaines t'isolent plus ou moins du sol.


Je confirme, j'ai une paire de chaussure qui génère systématiquement un petite décharge quand je touche le bras d'une de mes platines. Dès que je change de chaussure ce n'est plus le cas.
Avatar de l’utilisateur
akbal
50 watts
50 watts
Messages: 536
Inscription: 04 Nov 2010 à 13:06


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #48 par Pseudo » 11 Mar 2019 à 15:23

Un nouveau venu dans le monde de l'entretien des vinyles semble intéressant: http://www.winylcleaner.com/fr/

Il s'apelle hélas WINYL, ce qui va consterner notre ami Lupu  :wink:

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


La dose de produit fournie permet d'obtenir 6 litres de solution par dilution dans de l'eau distillée. Une seringue permet un dosage précis. Le produit ne contient pas d'alcool, utilise des nanoparticules, est réputé antistatique et ne se séparant pas: reproche que certains adressaient à l'art du son (ADS) après un certain temps d'entreposage.

A l'usage, l'utilisateur n'est pas envoyé dans un improbable trip par l’absorption de vapeurs alcooliques: mes neurones en sont très reconnaissants! De plus, l'alcool a la fâcheuse réputation de fragiliser les parois des micro-bulles du vinyle, susceptibles d'éclater sous l'effet de l'aspiration. Neurones et micro-bulles, même combat!

Le produit s'étale mieux que l'ADS: une conséquence en est que le sillon de départ, qui reste bruyant avec l'ADS (et une très fidèle VPI HW-17) devient beaucoup plus silencieux avec W (selon l'état de la galette, bien sûr). Le produit ne contient pas d'agent brillant (cette précision m'a surpris) et les disques ressortent en effet relativement mats du lavage, ce qui peut décevoir.

A l'écoute (et toujours en tenant compte de l'état du disque) le nombre de "clics" diminue. Le bruit de fond paraît reculer, un peu, mais de manière perceptible. Il me semble aussi entendre un gain de fluidité, des timbres plus clairs (dans le sens de la netteté: l'équilibre n'est pas modifié!). Ces essais ont été menés sur des disques préalablement traités à l'ADS.

Le prix est légèrement inférieur à celui de l'ADS, et pour l'instant, c'est un deal win-win!

Pour les adeptes de la colle de bois, le même fabricant propose aussi un gel: très peu pour moi!

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Dernière édition par Pseudo le 11 Mar 2019 à 22:10, édité 1 fois.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans. Le second meilleur moment est maintenant. (Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1745
Inscription: 24 Oct 2010 à 13:41


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #49 par kéké 26 » 11 Mar 2019 à 18:17

Merci pour ce retour ..... ça  à  l'air  bien stmpa ce produit ...
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
10 watts
10 watts
Messages: 164
Inscription: 11 Mar 2011 à 21:37


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #50 par ricouxxx » 11 Mar 2019 à 21:14

Pour les adeptes de la colle de bois, le même fabricant propose aussi un gel: très peu pour moi!


Testé et approuvé, très efficace, un seul inconvénient le temps de séchage  (min 2h)

Eric
Avatar de l’utilisateur
ricouxxx
50 watts
50 watts
Messages: 828
Inscription: 03 Mai 2012 à 10:58
Localisation: Beaugency


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #51 par Pseudo » 11 Mar 2019 à 22:07

Très heureux pour toi que cela fonctionne! J'ai donné autrefois dans le nettoyage pelliculaire et je ne pense pas récidiver.

A titre de comparaison, en lavage humide sur la VPI HW-17: moins de deux minutes pour un LP (installation de la galette, mouillage, 2-3 tours avec la brosse enclenchée en rotation anti-horaire, 2 tours dans le sens de la montre, 3 tours avec brosse et aspiration, puis aspiration seule jusqu'à séchage complet, pour chaque face).

Pour les disques sales, échange de la pochette intérieure.

C'est d'une efficacité convaincante, et je redécouvre mes LP anciens, quand ils ne sont pas complètement rincés (ce qui concerne quelques occasions et héritages douteux).

L'achat d'une machine genre VPI représente certes un investissement; la mienne tourne depuis trente ans, comme une horloge!
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans. Le second meilleur moment est maintenant. (Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1745
Inscription: 24 Oct 2010 à 13:41


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #52 par mingus » 18 Mar 2019 à 19:45

Personnellement je fait mon melange moi meme dans les memes proportions qu’enoncees plus  L’agent mouillant  est replacé par du produit rinçage de lave vaisselle. Cette astuce m’a été donnée par un ami photographe qui l’utilise avec succès depuis longtemps. Cette astuce est bien connue des amateurs photo
Je ne fais confiance qu'à mes oreilles.
Avatar de l’utilisateur
mingus
100 watts
100 watts
Messages: 1033
Inscription: 08 Nov 2010 à 19:11
Localisation: Savigny sur Orge (91600)/ Badefols d'Ans (24390)


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #53 par Hollow » 18 Mar 2019 à 19:57

Pseudo » 11 Mar 2019, 22:07 a écrit:A titre de comparaison, en lavage humide sur la VPI HW-17: moins de deux minutes pour un LP (installation de la galette, mouillage, 2-3 tours avec la brosse enclenchée en rotation anti-horaire, 2 tours dans le sens de la montre, 3 tours avec brosse et aspiration, puis aspiration seule jusqu'à séchage complet, pour chaque face).


Une simple remarque, il faut laisser le produit agir (mouillant) après brossage (1 à 2 minutes).
C'est plus efficace.
Pour le séchage, l'aspiration n'est pas suffisante à 100%. Un temps de repos sur un support est nécessaire.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Là, on peut en mettre un peu trop pour moi car pour mon liane foly, mon paul personne et mon brassens...

a+
Dossier bi-câblage disponible par email sur demande.
Avatar de l’utilisateur
Hollow
500 watts
500 watts
Messages: 6698
Inscription: 21 Oct 2010 à 21:47
Localisation: tourcoing


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #54 par Pseudo » 18 Mar 2019 à 21:05

Heureux de voir que la renaissance de ce post suscite quelques réactions.

Je suis un vinyliste de longue date, et je dois avoir acheté mes premières galettes vers 1967  :redface:


Toutes les améliorations, réelles et supposées, liées à ce support, ont retenu mon attention. Je suppose que l’achat (en fait, un cadeau, ma manie étant connue de mes proches!) d'une machine à laver les LP dans les années 80 doit suffire à établir ma bonne volonté à l'égard du 33T.

Eh, donc, je répète ce que j'ai affirmé: "Winyl" Pro6 est le meilleur agent de nettoyage que j'ai utilisé, compatible avec un lave-disque standard, et d'un prix abordable.

Quant au séchage permis par la VPI, il est d'une efficacité impressionnante: le tube aspirateur descend de 1,5cm pour se plaquer au LP. Ne craignant plus de faire éclater les bulles du vinyle puisqu'elles ne sont plus fragilisées par de l'alcool, je laisse tourner la machine jusqu'à ce que tout le liquide ait disparu du tube d'aspiration transparent. Je ne constate aucune différence si je réécoute le LP après une, deux, etc. heures de séchage supplémentaire(s), ou le lendemain.

Just try, and listen!
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans. Le second meilleur moment est maintenant. (Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1745
Inscription: 24 Oct 2010 à 13:41


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #55 par Hollow » Hier à 08:19

Pseudo a écrit:Je suis un vinyliste de longue date, et je dois avoir acheté mes premières galettes vers 1967  :redface:


Amen.

a+
Dossier bi-câblage disponible par email sur demande.
Avatar de l’utilisateur
Hollow
500 watts
500 watts
Messages: 6698
Inscription: 21 Oct 2010 à 21:47
Localisation: tourcoing


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #56 par NAFI » Hier à 11:05

Pseudo » Hier à 20:05 a écrit:je dois avoir acheté mes premières galettes vers 1967


Pfiou ! ça fait un bail  :eek:

Pseudo » Hier à 20:05 a écrit:Je ne constate aucune différence si je réécoute le LP après une, deux, etc. heures de séchage supplémentaire(s), ou le lendemain.


C'est normal, depuis 67... l'audiogramme... :redface:

JP
Avatar de l’utilisateur
NAFI
100 watts
100 watts
Messages: 2328
Inscription: 14 Sep 2013 à 17:56
Localisation: Campagne Montpelliéraine


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #57 par Beecher » Hier à 12:03

Hollow » Hier à 19:57 a écrit:Une simple remarque, il faut laisser le produit agir (mouillant) après brossage (1 à 2 minutes).
C'est plus efficace.
Pour le séchage, l'aspiration n'est pas suffisante à 100%. Un temps de repos sur un support est nécessaire.

[ Image ]

Là, on peut en mettre un peu trop pour moi car pour mon liane foly, mon paul personne et mon brassens...

a+


Tu m'apprends quelque chose, je pensais que l'aspiration était suffisante... De même, je ne laissais pas trop longtemps le produit sur le disque de peur qu'il ne sèche.
Dernière édition par Beecher le 19 Mar 2019 à 12:04, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Beecher
10 watts
10 watts
Messages: 328
Inscription: 14 Nov 2018 à 11:45
Localisation: Rhône


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #58 par Pseudo » Hier à 12:04

NAFI a écrit:C'est normal, depuis 67... l'audiogramme...

WahWahWah :exclaim:

Après les écoutes à distance, le diagnostic à distance fondé sur le déterminisme le plus décadent :eek:  

Le Vert progresse, on ne peut pas dire...

Je vous laisse à vos petites vaisselles, et je retourne écouter mes LP, bande de jaloux!

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans. Le second meilleur moment est maintenant. (Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1745
Inscription: 24 Oct 2010 à 13:41


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #59 par tib tib » Hier à 13:50

le gel winyl  style colle a bois a de très bon  retour chez nos voisins , est ce que cela va plus loin qu'un lavage manuel ?  Je vais essayé il arrive dans quelques jours



tib tib
Avatar de l’utilisateur
tib tib
100 watts
100 watts
Messages: 1405
Inscription: 22 Oct 2010 à 21:56


Re: Nettoyage : art du son vs pure vinyl

Message #60 par Pseudo » Hier à 16:42

tib tib » 19 Mar 2019, 13:50 a écrit:le gel winyl  style colle à bois a de très bons  retours chez nos voisins

Bah, c'est bien possible. Mais le gel n'est pas une solution acceptable pour le collectionneur sérieux, sauf pour les galettes en état désespéré.

3000 vinyles, sur les étagères, cela fait 6000 peeling à mener: de quoi engager une esthéticienne pendant 1 an au moins  :eek:

La sécu va-t-elle rembourser???

En fait, je lave mes vinyles de manière quasi-routinière avant de les écouter. Cela me prend 3 minutes. Si je me persuadais, à la Hollow, que le résultat est meilleur après trempage prolongé et séchage façon ménagère à l'air libre, il faudrait que j'établisse mes programmes d'écoute la veille! et là, ça n'irait plus du tout...

Au fait, cher Hollow: il est prématuré de chanter mon requiem. Je te préviendrai le moment venu.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans. Le second meilleur moment est maintenant. (Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 1745
Inscription: 24 Oct 2010 à 13:41


PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Vinyle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités