Index du forum
M
e
n
u

Couvre plateau, comparaison

Le passé aurait de l'avenir.

Retourner vers Le Vinyle



Re: Couvre plateau, comparaison

Message #321 par joperrot » 17 Aoû 2019 à 15:55

Ah ok là je comprend mieux.

Je me souviens jadis d’un enregistrement Schubert avec JC Pennetier (un pianiste français important)
Dans un passage qui était une reprise, on trouvait plus dissemblable de mettre deux fois la même prises, que deux prises différentes. Car la seconde fois on entends autrement ou autre chose que là première. Et même en le sachant.
Avatar de l’utilisateur
joperrot
Animateur
Animateur
Messages: 2669
Inscription: 29 Oct 2010 à 14:27
Localisation: Yvelines


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #322 par shal » 17 Aoû 2019 à 15:58

J'étais pour l'instant lecteur passif de ce fil.
Je me permets de poser une question en forme d'analyse.

Le réglage d'une platine vinyle est-t-il un pic ou un plateau ?

Je m'explique, quand je lis les interventions des uns et des autres, je peux les classifier e n deux groupes : les pics et les plateaux.

Certains semblent penser qu'une fois les principaux réglages sont correctement effectués, on est pas loin du maximum atteignable. Et on peut faire joujou avec des éléments style couvre plateau pour faire varier très légèrement le résultat. Ce sont les plateaux.

D'autres voit plutôt le vinyle comme une F1, tous les éléments doivent être parfait pour atteindre un résultat valable et si un éléments péché alors le résultat descend nettement , ce sont les pics.

Donc vous etes pic ou plateaux ?
Pas plus pire sourd qu'une oreille d'or qui veut rien entendre.
Heureux les pauvres en espritsourd, car le royaume des cieux la HiFi est à eux!
De tout façon , j'entends pas grand chose après 14khz ;-)
Avatar de l’utilisateur
shal
100 watts
100 watts
Messages: 2041
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:18
Localisation: Rennes


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #323 par PP_65 » 17 Aoû 2019 à 15:58

C'est tout le problème des écoutes où l'on cherche à entendre systématiquement des différences , du mieux ou du moins bien .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 21725
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:50


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #324 par claude_m4 » 17 Aoû 2019 à 16:07

shal » 17 Aoû 2019, 15:29 a écrit:

Donc je résume : vous devez pensez comme moi, .sinon vous devez dégager

C'est cela que tu appelle un message d’apaisement ?



Bonjour ,

"Donc je résume : vous devez pensez comme moi, sinon vous devez dégager ."

tu résume mal ,je dis seulement que je ne comprends pas que des personnes fréquentent des forums audiophiles en s'évertuant à les dénigrer ,c'est clair ?

"sinon vous devez dégager"

tu me prête des pensées et des intentions que je n'ai jamais eu

claude
Avatar de l’utilisateur
claude_m4
500 watts
500 watts
Messages: 8252
Inscription: 23 Oct 2010 à 19:31


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #325 par joperrot » 17 Aoû 2019 à 16:10

shal » 17 Aoû 2019, 15:58 a écrit:J'étais pour l'instant lecteur passif de ce fil.
Je me permets de poser une question en forme d'analyse.

Le réglage d'une platine vinyle est-t-il un pic ou un plateau ?

Je m'explique, quand je lis les interventions des uns et des autres, je peux les classifier e n deux groupes : les pics et les plateaux.

Certains semblent penser qu'une fois les principaux réglages sont correctement effectués, on est pas loin du maximum atteignable. Et on peut faire joujou avec des éléments style couvre plateau pour faire varier très légèrement le résultat. Ce sont les plateaux.

D'autres voit plutôt le vinyle comme une F1, tous les éléments doivent être parfait pour atteindre un résultat valable et si un éléments péché alors le résultat descend nettement , ce sont les pics.

Donc vous etes pic ou plateaux ?


Me concernant j’imagine les choses ainsi, mais en aucun cas je ne prétend avoir raison:
Au delà des « bons » réglages objectifs qui sont des « prérequis » sans lesquels rien ne peut bien fonctionner, l’analogique induit beaucoup de compensation dans sa mise en oeuvre: platine, support, meuble, matière du support du bras etc...(dont le fameux couvre plateau). L’évaluation de ces compensations en cascade sont jugées (à tort ou à raison) à travers un système, qui lui aussi est une chaine d’évènements compensées... (câbles, ligne électriques, support des appareils, sans parler de leurs propres constantes sonores...et pleins d’autres choses...

C’est presque miraculeux qu’un disque écouté, puisse ressembler de près ou de loin, au signal inscrit dans le sillon....

Néanmoins, la connaissance de la musique vivante, ou de sa pratique quotidienne, la possibilité d’avoir pu se construire un système avec un minimum de constantes, aide beaucoup à faire « sonner » une platine avec certaines caractéristiques pas trop contestables: l’expressivité est pour moi un bon signe par exemple, le fait que chaque disque sonne très différemment aussi...

Alors, j’ignore si ce que je dis relève du pic ou du plateau...mais,un autre prérequis est vraisemblablement aussi de posséder une oreille éduquée, qui cherche et trouve des choses précises.

-- 17 Aoû 2019, 16:11 --

claude_m4 » 17 Aoû 2019, 16:07 a écrit:Bonjour ,

"Donc je résume : vous devez pensez comme moi, sinon vous devez dégager ."

tu résume mal ,je dis seulement que je ne comprends pas que des personnes fréquentent des forums audiophiles en s'évertuant à les dénigrer ,c'est clair ?

"sinon vous devez dégager"

tu me prête des pensées et des intentions que je n'ai jamais eu

claude


Les contradictions sont le propre de l’humain...et c’est peut être l’aspect le plus interessant des humains: leurs contradictions
Dernière édition par joperrot le 17 Aoû 2019 à 16:19, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
joperrot
Animateur
Animateur
Messages: 2669
Inscription: 29 Oct 2010 à 14:27
Localisation: Yvelines


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #326 par claude_m4 » 17 Aoû 2019 à 16:19

Bonjour Joël ,


"Les contradictions sont le propre de l’humain...et c’est peut être l’aspect le plus interessant des humains: leurs contradictions"

Je ne sais pas ? les girouettes c'est pratique pour indiquer le sens du vent ,mais lorsque celles ci ne se stabilisent pas ,difficile d'avoir une constance dans quoi que ce soit .

claude
Avatar de l’utilisateur
claude_m4
500 watts
500 watts
Messages: 8252
Inscription: 23 Oct 2010 à 19:31


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #327 par joperrot » 17 Aoû 2019 à 16:23

Je vois ça juste comme une réalité humaine, pas comme un avis.
Je ne pense pas que la richesse des rapports se nichent dans le lisse et le constant.

Mais mon propos de départ était juste sur la forme, pas le fond, Les gens disent ce qu’ils veulent, mais la manière de le dire et de respecter l’autre me semble important surtout dans ce forum.
Moi ça ne me gène pas que quelqu’un qui prétend ne pas aimer le poisson se passionne pour les cannes à pêches...
Et puis ici ce n’est qu’un loisir....on y vient que pour s’amuser....certains l’oublient...j’ai souvent la sensation qu’il existe un enjeu chez ceux qui veulent désespérément faire entendre ou imposer leurs vues, ou leurs vérités.
Avatar de l’utilisateur
joperrot
Animateur
Animateur
Messages: 2669
Inscription: 29 Oct 2010 à 14:27
Localisation: Yvelines


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #328 par claude_m4 » 17 Aoû 2019 à 16:39

"Je ne pense pas que la richesse des rapports se nichent dans le lisse et le constant."

oui ,bien sûr ,après cela dépends dans quel domaines ,bosser avec des caractériels et ou des pervers des personnes malhonnêtes ,je préfère le lisse et le constant dans  ce cas la .

le lisse et le constant avec des personnes qui n'ont pas ces travers ,mieux vaut tout éplucher ...

"Moi ça ne me gène pas que quelqu’un qui prétend ne pas aimer le poisson se passionne pour les cannes à pêches...
Et puis ne pas oublier: ici ce n’est qu’un loisir....on y vient que pour s’amuser....certains l’oublient..."

cela ne me gène pas non plus ,au contraire chacun a l'expérience de son domaine .Ce qui me gêne ,c'est d'être dans le déni et le refus de l'expérience de l'autre ,ça revient a ne faire confiance a personne

a penser que l'on détient le savoir ou la connaissance absolue et cela revient à museler des personnes plus "timides" qui auraient des choses à dire mais s'abstiennent .

et ce n'est qu'un sujet sur de pauvres couvre-plateaux ,il y a d'autres sujets que l'on ne peut aborder que par mp ou de vive voix ;autrement c'est le bûcher assuré ! :biggrin:

claude
Avatar de l’utilisateur
claude_m4
500 watts
500 watts
Messages: 8252
Inscription: 23 Oct 2010 à 19:31


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #329 par shal » 17 Aoû 2019 à 16:52

joperrot » 17 Aoû 2019, 16:10 a écrit:Me concernant j’imagine les choses ainsi, mais en aucun cas je ne prétend avoir raison:
Au delà des « bons » réglages objectifs qui sont des « prérequis » sans lesquels rien ne peut bien fonctionner, l’analogique induit beaucoup de compensation dans sa mise en oeuvre: platine, support, meuble, matière du support du bras etc...(dont le fameux couvre plateau). L’évaluation de ces compensations en cascade sont jugées (à tort ou à raison) à travers un système, qui lui aussi est une chaine d’évènements compensées... (câbles, ligne électriques, support des appareils, sans parler de leurs propres constantes sonores...et pleins d’autres choses...

C’est presque miraculeux qu’un disque écouté, puisse ressembler de près ou de loin, au signal inscrit dans le sillon....

Néanmoins, la connaissance de la musique vivante, ou de sa pratique quotidienne, la possibilité d’avoir pu se construire un système avec un minimum de constantes, aide beaucoup à faire « sonner » une platine avec certaines caractéristiques pas trop contestables: l’expressivité est pour moi un bon signe par exemple, le fait que chaque disque sonne très différemment aussi...

Alors, j’ignore si ce que je dis relève du pic ou du plateau...mais,un autre prérequis est vraisemblablement aussi de posséder une oreille éduquée, qui cherche et trouve des choses précises.


Pic et plateaux ne sont qu'un prétexte pour que les expriment leur ressenti autour d'un langage commun.

Je te rangerais plutôt du coté des pics.

Quelque part il transparaît dans ton discours les interactions entre les différents compensations du système.
Ces "nombreuses" compensations peuvent éventuellement amener par leur interaction complexe un certains coté chaotique dans le système.
Je parle de système chaotique au sens effet papillon (et non pas pour l’adjectif 'bordelique')
Cela amenant donc des pics par un certain alignement des planètes.

Mais bon, c'est pour faire parler et discuter , pas de hiérarchie entre les pic et les platiste    :wink:
Pas plus pire sourd qu'une oreille d'or qui veut rien entendre.
Heureux les pauvres en espritsourd, car le royaume des cieux la HiFi est à eux!
De tout façon , j'entends pas grand chose après 14khz ;-)
Avatar de l’utilisateur
shal
100 watts
100 watts
Messages: 2041
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:18
Localisation: Rennes


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #330 par Marcus » 17 Aoû 2019 à 16:55

AJMARS » 17 Aoû 2019, 15:07 a écrit:Bah, j'ai aussi passé des soirées à entendre des commentaires (de bonne foi) concernant le changement de ceci ou de cela... alors qu'il n'y en avait aucun....

En perception, il s'agit avant tout.... d'être prudent.

A plus
André


Je suis entièrement d'accord avec toi. On peut facilement se noyer. C'est pourquoi les tests, chez moi, prennent des plombes avant toute conclusion, avec nombreux aller-retours, des poses, parfois de plusieurs jours, entre une série de tests et une autre pour me "laver la tête" et revenir à une sorte de table rase en terme d'audition, je demande également d'avis d'autres personnes qui passent par chez moi... etc. Et c'est pourquoi aussi, dans le cas du concepteur d'ampli que je relate, je n'ai pas annoncé mon intention de changer de câble de modul : d'une part, je n'étais pas certain que le résultat fût meilleur (audible, je n'avais aucun doute, connaissant bien le comportement des deux câbles dans ma chaine), et d'autre part, je voulais que ce changement fût fait à l'aveugle, pour plus d'objectivité, et la réaction n'a pas tardé, de la part d'un électronicien ouvertement hostile au "son des câbles". Comment mieux procéder ?
Avatar de l’utilisateur
Marcus
10 watts
10 watts
Messages: 230
Inscription: 23 Oct 2010 à 01:32
Localisation: Paris


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #331 par joperrot » 17 Aoû 2019 à 17:03

shal » 17 Aoû 2019, 16:52 a écrit:

Pic et plateaux ne sont qu'un prétexte pour que les expriment leur ressenti autour d'un langage commun.

Je te rangerais plutôt du coté des pics.

Quelque part il transparaît dans ton discours les interactions entre les différents compensations du système.
Ces "nombreuses" compensations peuvent éventuellement amener par leur interaction complexe un certains coté chaotique dans le système.
Je parle de système chaotique au sens effet papillon (et non pas pour l’adjectif 'bordelique')
Cela amenant donc des pics par un certain alignement des planètes.

Mais bon, c'est pour faire parler et discuter , pas de hiérarchie entre les pic et les platiste    :wink:


Même si je simplifie, je dirais que ces éléments de compensations jouent essentiellement sur l’expressivité (la capacité à faire entendre des différences de niveau très subtiles) et sur la couleur sonore. C’est plus complexe que ça, mais les effets les plus grossiers sont remarquables pour une oreille non exercée essentiellement sur ces points.
Avatar de l’utilisateur
joperrot
Animateur
Animateur
Messages: 2669
Inscription: 29 Oct 2010 à 14:27
Localisation: Yvelines


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #332 par Bruno D » 17 Aoû 2019 à 17:05

Marcus » 17 Aoû 2019, 16:55 a écrit:Je suis entièrement d'accord avec toi. On peut facilement se noyer. C'est pourquoi les tests, chez moi, prennent des plombes avant toute conclusion, avec nombreux aller-retours, des poses, parfois de plusieurs jours, entre une série de tests et une autre pour me "laver la tête" et revenir à une sorte de table rase en terme d'audition, je demande également d'avis d'autres personnes qui passent par chez moi... etc. Et c'est pourquoi aussi, dans le cas du concepteur d'ampli que je relate, je n'ai pas annoncé mon intention de changer de câble de modul : d'une part, je n'étais pas certain que le résultat fût meilleur (audible, je n'avais aucun doute, connaissant bien le comportement des deux câbles dans ma chaine), et d'autre part, je voulais que ce changement fût fait à l'aveugle, pour plus d'objectivité, et la réaction n'a pas tardé, de la part d'un électronicien ouvertement hostile au "son des câbles". Comment mieux procéder ?



On peut très bien être un électronicien hostile au son des câbles et succomber à l'hypnose audiophile, aucun problème  :wink:
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4762
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #333 par claude_m4 » 17 Aoû 2019 à 17:09

re,

c'est J.B.C qui m'avait fait une démo sur les différences de couvre-plateaux ,avant je m'étais pas posé la question ,et je me contentais  d'appliquer des "c'est sûrement mieux " (comme les palets presseurs )

sans en avoir fais l'essai .

claude
Avatar de l’utilisateur
claude_m4
500 watts
500 watts
Messages: 8252
Inscription: 23 Oct 2010 à 19:31


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #334 par Marcus » 17 Aoû 2019 à 17:24

PP_65 » 17 Aoû 2019, 15:15 a écrit:Et pourquoi devrais-je en tenir compte ? Je devrais prendre mon baluchon et faire la "route gogaudiophile" ? Les seuls avis qu'il m'arrive de considérer sont ceux de personnes dont je connais à peu près les préférences et les systèmes ( pièce incluse) . Si il s'agit de communiquer , le langage n'est pas celui du micro-trottoir des ressentis , mais la science ; or cette dernière se moque assez de l'analogique ( ou de la Hi-Fi) , ce qui fait le bonheur de tous les fabricants de gris-gris .
Sinon, oui, j'ai entendu des câbles mettre le souk .


Parce que tu n'as pas le choix ! Si tu te contentes de nier la perception de l'autre, cela signifie que tu fais de l'écoute à distance. Tu peux mettre en doute ce que relate l'autre en avançant des arguments, manifester de la prudence, comme le fait André à juste titre, et surtout,  t'informer des conditions exactes dans lesquelles le gars que tu mets en doute entend ce qu'il dit entendre, justement pour détecter une éventuelle illusion auditive, mais en dehors de cela, je ne vois pas à quel titre tu serais en droit de nier son ressenti. Imagine qu'après l'avoir fait, tu sois amené à écouter chez lui, et que tu entendes toi aussi ce que tu niais à distance. Tu te retrouverais dans la même situation que mon concepteur d'ampli reconnaissant spontanément un changement audible après remplacement d'un câble qui n'était pas sensé s'entendre...

Quant aux gris-gris, oui, il y en a, mais dans pas mal de cas, le statut de gris-gris est perdu d'un coup à partir du moment où une explication physique est apportée à son (supposé) effet. L'ex gris-gris devient alors une option audiophile reconnue et indiscutable, même par ceux qui le dénigraient avant... Prudence dans ce cas aussi ! Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas d'explication physique immédiate à un changement qu'il n'y en a pas ! On n'est pas tous des super spécialistes de la physique des matériaux, de l'électronique/électricité, de l'acoustique, de la physique des phénomènes vibratoires... etc ! Il y en a peut-être, mais sur ce forum, ils ne doivent pas être nombreux, même si, encore une fois, je ne remets pas en question les compétences des électroniciens qui le fréquentent. U = RI ne peut certainement pas tout expliquer en reproduction sonore; il faut s'ouvrir à d'autres domaines de la physique. André résume très bien les choses:
"Si tout se résolvait avec un voltmètre... on aurait terminé depuis longtemps.   :biggrin:  :biggrin: "

-- 17 Aoû 2019, 17:37 --

Bruno D » 17 Aoû 2019, 17:05 a écrit:On peut très bien être un électronicien hostile au son des câbles et succomber à l'hypnose audiophile, aucun problème  :wink:


Comprends pas bien. C'est quoi l'hypnose audiophile ? Comment tu la distingues de l'audition dans la vie courante ?
Dernière édition par Marcus le 18 Aoû 2019 à 11:34, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Marcus
10 watts
10 watts
Messages: 230
Inscription: 23 Oct 2010 à 01:32
Localisation: Paris


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #335 par CC44 » 17 Aoû 2019 à 18:03

Pour ma part, ce qui m'a interpelé dans cette filière, c'est ce que dit M'sieur Mattera sur la forme des diamants et leur capacité à plus ou moins lire.
Je pensais qu'à un mode de pressage unique devait correspondre un mode de lecture comme on met de l'essence et pas du gasoil dans un moteur à essence.
Le meilleur moyen de voir à moitié pleine une bouteille à moitié vide est de la vider.


En attendant ce qui arrivera , posons-nous les vraies questions : http://www.youtube.com/watch?v=T3wCaIO7wPY
Avatar de l’utilisateur
CC44
500 watts
500 watts
Messages: 6133
Inscription: 22 Oct 2010 à 22:38
Localisation: Un immense champ de choux dessus


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #336 par Marcus » 17 Aoû 2019 à 18:05

shal » 17 Aoû 2019, 15:42 a écrit:Ma remarque ne t'est absolument pas destinée. Bien au contraire je trouve tes positions très intéressantes et honorable.

C'est les gens qui font des messages faussement consensuel et qui en fait son totalitaire dans le fond qui m'agace.

Comme le discours de Marcus, juste au dessus où il commence par "chacun ses ressentis" et quelques lignes plus tard il explique que lui il entends et que il y a des pauvres sourds qui entendent rien, par exemple "Certains, dans leur chaine, avec leurs oreilles, entendront ou pas ces changements."


Tout d'abord, je ne me veux pas consensuel. Où as-tu vu cela ? au contraire, je dénonce certaines personnes qui passent leur temps à imposer aux autres ce qu'il faut entendre et surtout, ce qu'on n'a pas le droit d'entendre.

Par ailleurs, je ne vois pas de contradiction entre "chacun son ressenti", et moi j'entends ceci et cela et pas d'autres. Cela revient strictement au même et signifie que si moi j'entends des choses, j'admets parfaitement que d'autres ne les entendent pas, dans d'autres conditions, (car encore une fois, on ne s'est pas rendu visite les uns les autres, ce qui peut tout changer, souvent) et si la réciproque se produisait, je ne me permettrais pas de venir lui dire : non, tu ne peux entendre cela parce que moi, chez moi, dans ma chaine, je ne l'entends pas. Une fois, quelqu'un, sur ce forum m'a dit que mon DAC était très coloré, de manière agréable, mais très coloré quand-même. Je lui ai répondu que je ne l'entendais pas, et depuis, je continues à rouler avec, mais sans prétendre non plus que ce DAC est le plus neutre du monde. Alors, le "pauvre sourd", c'était moi, cette fois-ci, tu vois... Je n'en suis pas mort  :wink:

Le fond du problème est la connaissance que l'on a, ou plutôt que l'on n'a pas, sur la physique des systèmes hi-fi et sur la perception auditive. Sorti de la science, point de salut. Or, pour le moment, personne ne possède suffisamment de science pour expliquer et prédire comment va sonner un système de reproduction sonore de A à Z, acoustique incluse... malgré ce que certains prétendent.
Avatar de l’utilisateur
Marcus
10 watts
10 watts
Messages: 230
Inscription: 23 Oct 2010 à 01:32
Localisation: Paris


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #337 par VincM » 17 Aoû 2019 à 18:33

joperrot » Aujourd’hui à 16:23 a écrit:} j'ai la sensation qu’il existe un enjeu chez ceux qui veulent désespérément faire entendre ou imposer leurs vues, ou leurs vérités.

Hélas Joël, ce n'est pas qu'une sensation...
Avatar de l’utilisateur
VincM
10 watts
10 watts
Messages: 498
Inscription: 22 Juil 2019 à 08:38
Localisation: Hauts de Seine


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #338 par Bruno D » 17 Aoû 2019 à 18:34

Marcus » 17 Aoû 2019, 17:24 a écrit:Comprends pas bien. C'est quoi l'hypnose audiophile ? Comment tu la distingues de l'audition dans la vie courante ?


Toutes nos perceptions sont modulées et influencées par notre activité psychique. La douleur par exemple peut être atténuée par un certain type d'activité psychique.
La perception auditive peut de la même façon être influencée par notre fonctionnement psychique.
L'écoute audiophile avec ses rituels est particulièrement propice à l'activation d'un fonctionnement psychique que l'on retrouve dans l'hypnose.
Je pense que les influences controversées, des câbles et autres, fonctionne selon ce principe.
Ce sont les auditeurs qui se suggestionnent, inconsciemment le plus souvent  :wink:
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4762
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #339 par joperrot » 17 Aoû 2019 à 18:39

Enlevez moi un doute Bruno
Sérieusement vous passez beaucoup de temps à écouter des câbles ou autres couvre plateaux en vous autosuggestionant ?Vous vous prenez le chou beaucoup?
Moi aussi je trouve ça intéressant, mais ponctuellement. J’écoute un truc, c’est mieux à mon goût, ou c’est moins bien...et hop la cause est entendue et voila tout...après c’est « musique »
Ensuite le plaisir d’en parler et partager une expérience avec les uns ou les autres c’est super, surtout si la réserve de blanc (Bourgogne de préférence) est assez vaste pour de toute manières rendre tout systeme excellent...ou exécrable...selon...  :cheesygrin:  :cheesygrin:

Mais votre message m’aura bien fait sourire. Un grand merci pour ça.
-- 17 Aoû 2019, 18:45 --

VincM » 17 Aoû 2019, 18:33 a écrit:Hélas Joël, ce n'est pas qu'une sensation...


Viencent, je laisse toujours une chance au doute...  :wink:  :wink:
Avatar de l’utilisateur
joperrot
Animateur
Animateur
Messages: 2669
Inscription: 29 Oct 2010 à 14:27
Localisation: Yvelines


Re: Couvre plateau, comparaison

Message #340 par PP_65 » 17 Aoû 2019 à 18:59

Marcus » 17 Aoû 2019, 17:24 a écrit:Parce que tu n'as pas le choix ! Si tu te contentes de nier la perception de l'autre, cela signifie que tu fais de l'écoute à distance. Tu peux mettre en doute ce que relate l'autre en avançant des arguments, manifester de la prudence, comme le fait André à juste titre, et surtout,  t'informer des conditions exactes dans lesquelles le gars que tu mets en doute entend ce qu'il dit entendre, justement pour détecter une éventuelle illusion auditive, mais en dehors de cela, je ne vois pas à quel titre tu serais en droit de nier son ressenti. Imagine qu'après l'avoir fait, tu sois amené à écouter chez lui, et que tu entendes toi aussi ce que tu niais à distance. Tu te retrouverais dans la même situation que mon concepteur d'ampli reconnaissant spontanément un changement audible après remplacement d'un câble qui n'était pas sensé s'entendre...

Quant aux gris-gris, oui, il y en a, mais dans pas mal de cas, le statut de gris-gris est perdu d'un coup à partir du moment où une explication physique est apportée à son (supposé) effet. L'ex gris-gris devient alors une option audiophile reconnue et indiscutable, même par ceux qui le dénigraient avant... Prudence dans ce cas aussi ! Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas d'explication physique immédiate à un changement qu'il n'y en a pas ! On n'est pas tous des super spécialistes de la physique des matériaux, de l'électronique/électricité, de l'acoustique, de la physique des phénomènes vibratoires... etc ! Il y en a peut-être, mais sur ce forum, ils ne doivent pas être nombreux, même si, encore une fois, je ne remets pas en question les compétences des électroniciens qui le fréquente. U = RI ne peut certainement pas tout expliquer en reproduction sonore; il faut s'ouvrir à d'autres domaines de la physique. André résume très bien les choses:
"Si tout se résolvait avec un voltmètre... on aurait terminé depuis longtemps.   :biggrin:  :biggrin: "

-- 17 Aoû 2019, 17:37 --



Comprends pas bien. C'est quoi l'hypnose audiophile ? Comment tu la distingues de l'audition dans la vie courante ?

Où as-tu vu que je nie la perception de l'autre ? Je dis seulement qu'elle n'a aucun intérêt pour moi car elle ne concerne que l'autre qui,  lorsqu'il en parle,  ne fais pas de la poésie il me semble ;  donc son expérience esthétique ( à moins qu'il ait tout fait sauter, ce n'est que ça) ne me concerne pas  . Il me semble aussi avoir dit que j'ai entendu  des différences avec des câbles , mais je ne vais pas en faire un fromage ; j'ai même cependant osé conseiller d'enlever les cônes  supports des tablettes des meubles Solidsteel , un excès de perception nombriliste sans doute .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 21725
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:50


PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Vinyle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Dominique-Tanguy, oreillehabile et 3 invités