Index du forum
M
e
n
u

Un mythe à restaurer : une transrotor

Le passé aurait de l'avenir.

Retourner vers Le Vinyle



Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #41 par berni13 » 22 Déc 2019 à 12:13

MAZZONI » Hier à 23:41 a écrit:@Berni13 : merci pour ce retour d'expérience qui va me permettre d'aller plus vite dans la remise en état.
Têtu je suis et j'essaierai de faire fonctionner le changement de vitesse après avoir confectionné la fourchette manquante. Je verrai bien si c'est jouable et durable.
Pas de frein "à pagaie" en ce qui me concerne ; là aussi j'essaierai de reconstituer le dispositif de freinage par appui sur le stroboscope. J'aimerais bien conserver ce stroboscope dont la coque translucide est fêlée et très sale. La loupiote est d'époque et pas grillée !
J'ai remarqué que les supports des ressorts de suspension du moteur n'étaient plus à leur place, mais présents et ressorts souples sans être distendus.
Sauf si sa carcasse est sertie (et encore, des rivets, ça se perce et se remplace par des vis), j'essaierai de démonter le moteur pour accéder à ses paliers.
Je n'ai pas regardé l'état du bornier d'alimentation mais le fil est du genre lampe de chevet ; il sera remplacé.
Je n'ai pas compris le coup de la hauteur du plateau ; à regarder.
Le niveau à bulle ... n'a plus de bulle : il est sec ; pas facile à remplacer car enfoncé ajusté à fleur dans son alésage. Un petit niveau à bulle pourrait être collé par dessus.
Ma patiente n'a pas le bras Vestigal mais un unipivot coudé.
Les câbles de modulation seront remplacés par du deux conducteurs blindé et les masses reliées en étoile. Prises RCA REAN à l'extrémité.




J'ai le stroboscope , la fourchette de changement de vitesse .Si tu veux,je te les donne.

Pour info , le strob est constitué d'une bille qui prends appuis sur une tige métallique , et il n'y a pas de frein via contre écrou !

Seul le frein via la pagaie est (était) opérationnelle , choisir l huile silicone la plus épaisse en friction .

J'ai d'ailleurs bataillé pour obtenir un résultat probant ,en confectionnant une petite "pagaie" en cuivre , la tige seule ne suffit pas.

Ne pas remplir à raz bord le réceptacle d'huile silicone.


Par contre, j'avais acheté une cale spéciale de rehausse (avec visserie ) pour bras SME , neuf et pas déballé , si cela t’intéresse   ?


Pour le moteur , je n'arrive pas à lui faire une rotation inverse , je ne force pas; mais je me pose la question ,est-ce normal ou c'est un palier qui coince ? :quesion:
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #42 par peyrerouge » 22 Déc 2019 à 12:26

MAZZONI » 21 Déc 2019, 22:41 a écrit:@Berni13 : merci pour ce retour d'expérience qui va me permettre d'aller plus vite dans la remise en état.
Têtu je suis et j'essaierai de faire fonctionner le changement de vitesse après avoir confectionné la fourchette manquante. Je verrai bien si c'est jouable et durable.
Pas de frein "à pagaie" en ce qui me concerne ; là aussi j'essaierai de reconstituer le dispositif de freinage par appui sur le stroboscope. J'aimerais bien conserver ce stroboscope dont la coque translucide est fêlée et très sale. La loupiote est d'époque et pas grillée !
J'ai remarqué que les supports des ressorts de suspension du moteur n'étaient plus à leur place, mais présents et ressorts souples sans être distendus.
Sauf si sa carcasse est sertie (et encore, des rivets, ça se perce et se remplace par des vis), j'essaierai de démonter le moteur pour accéder à ses paliers.
Je n'ai pas regardé l'état du bornier d'alimentation mais le fil est du genre lampe de chevet ; il sera remplacé.
Je n'ai pas compris le coup de la hauteur du plateau ; à regarder.
Le niveau à bulle ... n'a plus de bulle : il est sec ; pas facile à remplacer car enfoncé ajusté à fleur dans son alésage. Un petit niveau à bulle pourrait être collé par dessus.
Ma patiente n'a pas le bras Vestigal mais un unipivot coudé.
Les câbles de modulation seront remplacés par du deux conducteurs blindé et les masses reliées en étoile. Prises RCA REAN à l'extrémité.



Elle ressemble un peu à BB sur le tard cette platine mythique
"...No dark sarcasm in the classroom..."
  
                     
  UNE MERVEILLE: LOVE I OBEY   https://www.youtube.com/watch?v=is3ilPcIwFA
Avatar de l’utilisateur
peyrerouge
500 watts
500 watts
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:08
Localisation: Ariège Pyrénées


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #43 par berni13 » 22 Déc 2019 à 12:32

BB n'a jamais eu besoin d'implants silicone, non mais ! :cheesygrin:
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #44 par MAZZONI » 22 Déc 2019 à 13:11

@berni13 : j'ai regardé trop rapidement ce stroboscope et son freinage ; quand j'aurai la machine chez moi, je vérifierai tout cela, mais ce qui est sûr, c'est que c'est un modèle sans pagaie baignant dans l'huile, et je ne vais pas me lancer dans l'usinage de poulies car même avec des diamètres calculés pile-poil, je ne comprends pas comment on peut se passer d'une régulation de vitesse.
A la demande de son propriétaire, je vais restaurer et conserver le bras unipivot. J'ai trouvé la bonne viscosité pour l'amortissement. Donc, pas besoin de réhausse ; merci quand même pour la proposition.
Il existe sur certains moteurs synchrones ou asynchrones un système mécanique qui provoque le démarrage dans le sens voulu (sinon, ces moteurs n'en font qu'à leur tête) et joue le rôle d'anti-retour ; sur d'autres, le sens du démarrage est forcé par des bobines non alimentées (spire en gros fil de cuivre) et dans ce cas, le rotor peut tourner dans les deux sens quand on le manoeuvre à la main.

@peyrerouge : désolé, mais je n'ai pas compris la similitude.
Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #45 par berni13 » 22 Déc 2019 à 18:41

tourner la poulie en sens anti horaire est impossible : donc normal (je suis rassuré)

Sur mon exemplaire , le moteur de la platine n'avait pas apprécié de ne pas fonctionner sur une longue période .  :sad:

J'ai eu du pleurage , j'ai cru que cela n'allait pas se stabiliser , j'ai failli l'abandonner à son triste sort et  catapulter ce "mythe" .

En plaçant une petite goutte d'huile de vaseline sur le haut du moteur, en sortie d'axe où vient se positionner la poulie ,la vitesse s'était stabilisée au bout de deux heures de fonctionnement.

Un dernier truc , j'ai aussi changé les plots en néoprène , on en trouve facilement sur le net.

-- 22 Déc 2019 à 17:56 --

MAZZONI » Aujourd’hui à 12:11 a écrit:@berni13 : j'ai regardé trop rapidement ce stroboscope et son freinage ; quand j'aurai la machine chez moi, je vérifierai tout cela, mais ce qui est sûr, c'est que c'est un modèle sans pagaie baignant dans l'huile, et je ne vais pas me lancer dans l'usinage de poulies car même avec des diamètres calculés pile-poil, je ne comprends pas comment on peut se passer d'une régulation de vitesse.
A la demande de son propriétaire, je vais restaurer et conserver le bras unipivot. J'ai trouvé la bonne viscosité pour l'amortissement. Donc, pas besoin de réhausse ; merci quand même pour la proposition.
Il existe sur certains moteurs synchrones ou asynchrones un système mécanique qui provoque le démarrage dans le sens voulu (sinon, ces moteurs n'en font qu'à leur tête) et joue le rôle d'anti-retour ; sur d'autres, le sens du démarrage est forcé par des bobines non alimentées (spire en gros fil de cuivre) et dans ce cas, le rotor peut tourner dans les deux sens quand on le manoeuvre à la main.

@peyrerouge : désolé, mais je n'ai pas compris la similitude.


Quand tout est en place , oui c'est possible , comme la majorité des platines courroies.
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #46 par MAZZONI » 23 Déc 2019 à 00:35

Pas convainquant : je crois au contraire que les platines ont toutes besoin d'une régulation de vitesse, qu'elle soit mécanique, magnétique ou électronique.
La vitesse d'un moteur peut être parfaitement régulière (cas des moteurs synchrones et asynchrones) mais je ne connais pas de fabriquant qui fasse confiance au seul rapport des diamètres des poulies, que l'on soit avec galet ou courroie.
Couramment, on trouve des systèmes jouant sur des poulies coniques (entraînement par galet), ou des freins.
Quelle platine n'aurait pas de dispositif de régulation de vitesse ?
J'ai bien lu que tu étais tombé "pile-poil" , mais ça m'épate  :wink: .
Bon, je ne prétends pas avoir tout vu.
Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #47 par berni13 » 23 Déc 2019 à 11:07

Tomber pile poil , n'a pas été un long fleuve tranquille .
J'attends encore trois diamètre d'usinage différends ,(si le tourneur veut bien se manifester :biggrin: ); tout se joue au 1/10 .
Je peux te fournir la dimension de celle qui conviens avec ma courroie .

Mais c'est l'épaisseur ( diamètre ) de la courroie qui détermine le choix de la poulie .

Bon, rassures toi je ne change pas tous les jours de courroie , mais la dernière ayant cassée ( à sa soudure-collage) était plus "petite" : il  a fallu adapter la poulie.

Je te déconseille la courroie du "constructeur" Mitchell. elle ne tient pas dans le temps (deux de cassées).

J'ai choisi ces deux revendeurs ,avec une préférence de celle vendu par Malvernaudio.

Sur la baie
courroie
ou
courroie 2

Les plots en néoprène se trouve pour une quinzaine d'euros , en plus c'est en France
plots


Pour info , j'avais acheté une poulie 60Hz  (au cas où): le diamètre est drastiquement différend. :cheesygrin:

Bon courage dans ta restauration.

A plus

bernard
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #48 par mkl » 23 Déc 2019 à 13:44

MAZZONI » 22 Déc 2019, 23:35 a écrit:Pas convainquant : je crois au contraire que les platines ont toutes besoin d'une régulation de vitesse, qu'elle soit mécanique, magnétique ou électronique.
La vitesse d'un moteur peut être parfaitement régulière (cas des moteurs synchrones et asynchrones) mais je ne connais pas de fabriquant qui fasse confiance au seul rapport des diamètres des poulies, que l'on soit avec galet ou courroie.
Couramment, on trouve des systèmes jouant sur des poulies coniques (entraînement par galet), ou des freins.
Quelle platine n'aurait pas de dispositif de régulation de vitesse ?
J'ai bien lu que tu étais tombé "pile-poil" , mais ça m'épate  :wink: .
Bon, je ne prétends pas avoir tout vu.

Je ne suis plus trop sûr, mais je ne crois pas que la poulie de ma Thorens TD160 était conique. Il faudrait vérifier.
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 12019
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #49 par MAZZONI » 23 Déc 2019 à 14:16

@berni13 : les liens pour les courroies ne fonctionnent pas. Merci pour le tuyau car le propriétaire de la platine était parti sur du Michell.
A quoi servent les plots ?
Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #50 par tt-man » 23 Déc 2019 à 14:48

mkl a écrit:Je ne suis plus trop sûr, mais je ne crois pas que la poulie de ma Thorens TD160 était conique. Il faudrait vérifier.
 ne t'inquiète pas, la poulie est prévue pour une courroie plate, elle n'est pas conique, par contre , elle n'est pas tout à fait plate mais légèrement bombée pour centrer la courroie.  
La seule poulie conique ,  et à  étages,  que je connaisse est la VPI Aries2

MAZZONI a écrit:Pas convainquant : je crois au contraire que les platines ont toutes besoin d'une régulation de vitesse, qu'elle soit mécanique, magnétique ou électronique.
La vitesse d'un moteur peut être parfaitement régulière (cas des moteurs synchrones et asynchrones) mais je ne connais pas de fabriquant qui fasse confiance au seul rapport des diamètres des poulies, que l'on soit avec galet ou courroie.
Couramment, on trouve des systèmes jouant sur des poulies coniques (entraînement par galet), ou des freins.
Quelle platine n'aurait pas de dispositif de régulation de vitesse ?
J'ai bien lu que tu étais tombé "pile-poil" , mais ça m'épate  :wink: .
Bon, je ne prétends pas avoir tout vu.


pas d'accord , les moteurs synchrones 16 ou 24 pôles ont été utilisés par des dizaines de constructeurs anglais, suisse/allemand  ou français sans aucune régulation de vitesse. ni ajustement de vitesse.
Quelques constructeurs:   Linn , Rega + déclinaisons de Rega , Systemdeck, Ariston, Heybrook,     Thorens,   Era, LeTallec, SFAR, Audioanalyse, Barthe
A partir du moment ou la vitesse du moteur est parfaitement régulière , que les diamètres sont respectés , l'inertie du plateau est suffisante, il n'y a  pas besoin de réguler  ou d'ajuster la vitesse. Pour les premières Rega qui tournaient trop vite , on pouvait ajuster la vitesse en augmentant la diamètre du contre-plateau avec du scotch ou chatterton.
Les platines dotées de frein à courant de Foucault  sont antérieures à 1970 , TD124 , Garrard 301 et 401
Le galet sur poulie conique, je vois bien Lenco, Goldring et Bogen qui ont le même moteur, à part ça ?

J'ai regardé pas mal de sites sur les Michell Transcriptor Transrotor, seules les premières Transcriptors Reference avaient une friction sur le strobe, mais ils ont abandonné ce principe au profit de l'auge à silicone et ont appelé le modèle  Reference Hydraulic. Principe de freinage que je suppose moins bruyant et plus fiable.
@+ @lain
Avatar de l’utilisateur
tt-man
50 watts
50 watts
Messages: 711
Inscription: 24 Déc 2014 à 09:12
Localisation: RP 77Nord


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #51 par peyrerouge » 23 Déc 2019 à 14:56

"J'ai regardé pas mal de sites sur les Michell Transcriptor Transrotor, seules les premières Transcriptors Reference avaient une friction sur le strobe, mais ils ont abandonné ce principe au profit de l'auge à silicone et ont appelé le modèle  Reference Hydraulic. Principe de freinage que je suppose moins bruyant et plus fiable.
@+ @lain"


Certaines avaient même  un frein à disque...
Dernière édition par peyrerouge le 23 Déc 2019 à 17:25, édité 1 fois.
"...No dark sarcasm in the classroom..."
  
                     
  UNE MERVEILLE: LOVE I OBEY   https://www.youtube.com/watch?v=is3ilPcIwFA
Avatar de l’utilisateur
peyrerouge
500 watts
500 watts
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:08
Localisation: Ariège Pyrénées


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #52 par mkl » 23 Déc 2019 à 15:17

tt-man » 23 Déc 2019, 13:48 a écrit:ne t'inquiète pas, la poulie est prévue pour une courroie plate, elle n'est pas conique, par contre , elle n'est pas tout à fait plate mais légèrement bombée pour centrer la courroie.

Comme la LP12. Merci, je ne m'en souvenais plus.
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 12019
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #53 par MAZZONI » 23 Déc 2019 à 19:34

"Pour les premières Rega qui tournaient trop vite , on pouvait ajuster la vitesse en augmentant la diamètre du contre-plateau avec du scotch ou chatterton."
Un monde de rigueur ...  :wink:
Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #54 par berni13 » 23 Déc 2019 à 20:01

MAZZONI » Aujourd’hui à 13:16 a écrit:@berni13 : les liens pour les courroies ne fonctionnent pas. Merci pour le tuyau car le propriétaire de la platine était parti sur du Michell.
A quoi servent les plots ?



Zut ,pourtant c'est là:

https://www.ebay.fr/itm/Drive-Belt-for- ... 0801302315

Avec une préférence pour celle-ci:

https://www.ebay.fr/itm/Riemen-f-Transo ... 2749.l2649


Les plots néoprène viennent se positionner sur les six supports (dans mon cas)
IMG_2111.jpg


Il y avait ces butées en plastoc (à gauche) , durcies par le temps.
IMG_2021(1).jpg

pouark !

En cours de restauration des supports et des pieds:

IMG_1958.jpg

IMG_1972.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #55 par MAZZONI » 23 Déc 2019 à 20:19

C'est noté. Merci.
Effectivement, les chewing gums sur les plots, pas terrible ...
Sinon, voici à quoi ressemble la fourchette de changement de vitesse ; la partie manquante est la palette plate

Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #56 par berni13 » 23 Déc 2019 à 21:05

non , je crains que cela ne soit pas identique  :eek:  :confused:

IMG_1958 (2).jpg


ps: ne pas faire attention aux modifs apportées sur les ressorts, par l'ancien proprio  :eek:  :angry:

IMG_1933_LI.jpg


après un début de nettoyage
IMG_1977.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #57 par tt-man » 25 Déc 2019 à 12:52

peyrerouge » 23 Déc 2019 à 13:56 a écrit:Certaines avaient même  un frein à disque...
 Oui ,  j'aime bien cette façon de passer d'un étrier à un autre. . .  
@+ @lain
Avatar de l’utilisateur
tt-man
50 watts
50 watts
Messages: 711
Inscription: 24 Déc 2014 à 09:12
Localisation: RP 77Nord


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #58 par MAZZONI » 25 Déc 2019 à 19:00

Apparemment, il y a eu des versions différentes de ce changement de vitesse. Sur ma patiente, il faudra que je vérifie s'il y avait la petite tige à la base du bouton de manoeuvre. Peut-être que la palette n'était qu'un cache.
Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #59 par MAZZONI » 10 Jan 2020 à 18:03

Première étape de restauration franchie.
Au menu :
- remplacement du cordon secteur
- remplacement des câbles de modulation ; la soudure avec les fils du bras sont cachées dans le fût du bras ; ça se démonte facilement ; ça avait été soudé et protégé à la va-vite ; j'ai amélioré ça
- remplacement de la courroie
- remplacement de la graisse silicone de l'unipivot ainsi que du lève-bras
- amélioration d'un des trois pieds dont la semelle de bois ne portait pas au sol
- nettoyage de l'entraînement
- huilage des paliers du moteur (un Crouzet 600tr/mn)
- remplacement de morceaux de chiffon grossièrement découpés et qui servaient de rondelles d'appui ici ou là
- réparation de la fourchette du porte-cellule (une branche cassée)
- remplacement provisoire de l'écrou freinant le disque stroboscopique par un nylstop et insertion d'une rondelle feutre sous l'écrou
- remplacement des appuis sur les 3 gros plots et les 3 petits
- remplacement du fil du contrepoids d'antiskating
Reste à faire :
- réparer le changement de vitesse dont je ne comprends toujours pas comment il pouvait fonctionner
- remplacer le feuillard alu du plateau qui est marqué
- trouver un capot
En cours de test avec une OM2 Bronze : ça fonctionne mais j'obtiens de bien meilleures écoutes avec ma Lenco P77.
Je pense qu'il s'agit vraiment d'un prorotype ou d'une tête de série tant certaines choses sont faites à l'arrache.

Du vinyle, assez souvent, mais sans fantasmer ...
Avatar de l’utilisateur
MAZZONI
100 watts
100 watts
Messages: 2405
Inscription: 09 Jan 2011 à 16:37
Localisation: Paris


Re: Un mythe à restaurer : une transrotor

Message #60 par berni13 » 22 Avr 2020 à 20:03

Salut.

Comment comptes -tu remplacer le feuillard alu du plateau et le coller ?
Avatar de l’utilisateur
berni13
50 watts
50 watts
Messages: 613
Inscription: 24 Mar 2018 à 20:51
Localisation: Bouches du Rhône


PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Vinyle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités