Index du forum
M
e
n
u

Un préamplificateur classique

Les as du fer à souder et autres tweakers fous.

Retourner vers Je bricole



Un préamplificateur classique

Message #1 par Bruno D » 07 Mar 2020 à 18:27

Voici ma dernière réalisation, un préampli classique avec entrées ligne et entrées phono.

Le commutateur à plots réalisé dernièrement y trouve naturellement sa place. Je voulais trois pôles car le troisième sert à allumer des LED en façade afin de visualiser la position du curseur !

Toutes les entrées sont commutées par des petits relais étanches qui dormaient dans une boite ...

L'alimentation est régulée à tube avec deux sections, chacune avec son tube à gaz 85A2 puis ECC83 et 6080 en ballast.

Les tubes utilisés : E180F x 4 et une E288CC  pour la section phono, E83F et E810F pour la section ligne. Chauffage continu avec presque un régulateur par tube.

Quelques photos :











Le câblage n'est pas terminé, les capas de filtrage bleues sont provisoires car elles sont trop anciennes, elles seront remplacées par des neuves. Il faut aussi optimiser pour diminuer le bruit résiduel au maximum.

Pas mal de problèmes avec ces tubes à forte pente qui adorent la haute fréquence et ne demandent qu'a partir en oscillation.
J'ai commencé à 185 MHz, puis 95, 10 et 2,5 ...
J'ai aussi pratiqué le  "motor boating"  :cheesygrin:
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4975
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Un préamplificateur classique

Message #2 par AJMARS » 07 Mar 2020 à 18:37

Salut Bruno.

Ça m'a l'air très beau tout ça.... je pense que tu vas arriver à résoudre tes petits problèmes.

A plus
André
Tout ce que l'homme fut de grand et de sublime
Sa protestation ses chants et ses héros
...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
500 watts
500 watts
Messages: 25881
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: Un préamplificateur classique

Message #3 par mambojet » 07 Mar 2020 à 19:14

Du gros et beau travail
Très intéressantes les E180F en entrée phono
Tu les as utilisés en pentode ou en triode?
Je suis entrain de faire des tests de ces tubes câblées en triode mais avec un circuit cascode replié (transistor)
Pas d’effet Miller ( comme en pentode ) et gain jusqu’à 250
Mais c’est hyper chatouilleux en effet
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 4275
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Un préamplificateur classique

Message #4 par EMT » 07 Mar 2020 à 19:27

C’est superbement réalisé et avec des tubes pas si commun, bravo!!!
Avatar de l’utilisateur
EMT
100 watts
100 watts
Messages: 2627
Inscription: 01 Oct 2018 à 12:38


Re: Un préamplificateur classique

Message #5 par FAYET » 07 Mar 2020 à 20:29

Bonsoir Bruno,

Très belle implantation avec un câblage superbement réalisé. :cool:  :cool:
Je suis curieux du schéma de ton phono avec les E280CC que je compte essayer dès que le projet sera finalisé.
Bonne fin de réalisation.
A++
Philippe
Avatar de l’utilisateur
FAYET
100 watts
100 watts
Messages: 2321
Inscription: 29 Déc 2012 à 12:16
Localisation: plein sud aussi


Re: Un préamplificateur classique

Message #6 par Bruno D » 07 Mar 2020 à 21:42

Merci à tous pour vos commentaires  :wink:

E288CC est utilisée en charge cathodique en sortie de l'étage phono donc sans gain.

Les E180F sont montées en pentode, l'effet Miller c'est plutôt avec les triodes, je crois ?
C'est pour ça qu'en HF on doit neutrodyner pour annuler la capacité interne.

Pour l'instant j'ai une oscillation à 125 MHz et je ne sais pas d'où ça démarre, du premier ou du second étage, je vais débrancher le deuxième et voir. Mettre des perles de ferrite et des capas céramiques ...
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4975
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Un préamplificateur classique

Message #7 par yann35 » 08 Mar 2020 à 11:12

Bruno D » 07 Mar 2020, 17:27 a écrit:Voici ma dernière réalisation, un préampli classique avec entrées ligne et entrées phono.

Le commutateur à plots réalisé dernièrement y trouve naturellement sa place. Je voulais trois pôles car le troisième sert à allumer des LED en façade afin de visualiser la position du curseur !

Toutes les entrées sont commutées par des petits relais étanches qui dormaient dans une boite ...

L'alimentation est régulée à tube avec deux sections, chacune avec son tube à gaz 85A2 puis ECC83 et 6080 en ballast.

Les tubes utilisés : E180F x 4 et une E288CC  pour la section phono, E83F et E810F pour la section ligne. Chauffage continu avec presque un régulateur par tube.

Quelques photos :

[ Image ]

[ Image ]

[ Image ]

[ Image ]

[ Image ]

Le câblage n'est pas terminé, les capas de filtrage bleues sont provisoires car elles sont trop anciennes, elles seront remplacées par des neuves. Il faut aussi optimiser pour diminuer le bruit résiduel au maximum.

Pas mal de problèmes avec ces tubes à forte pente qui adorent la haute fréquence et ne demandent qu'a partir en oscillation.
J'ai commencé à 185 MHz, puis 95, 10 et 2,5 ...
J'ai aussi pratiqué le  "motor boating"  :cheesygrin:

Bonjour Bruno,
Je ne sais pas ce que ça donne à l'écoute, mais en tout cas, c'est visuellement magnifique . Je suis jaloux . :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
yann35
100 watts
100 watts
Messages: 1335
Inscription: 28 Oct 2010 à 21:49
Localisation: rennes


Re: Un préamplificateur classique

Message #8 par mkl » 08 Mar 2020 à 11:16

Superbe. :cool:
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 12425
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Un préamplificateur classique

Message #9 par mambojet » 08 Mar 2020 à 15:26

Bruno D » 07 Mar 2020, 20:42 a écrit:Merci à tous pour vos commentaires  :wink:

E288CC est utilisée en charge cathodique en sortie de l'étage phono donc sans gain.

Les E180F sont montées en pentode, l'effet Miller c'est plutôt avec les triodes, je crois ?
C'est pour ça qu'en HF on doit neutrodyner pour annuler la capacité interne.

Pour l'instant j'ai une oscillation à 125 MHz et je ne sais pas d'où ça démarre, du premier ou du second étage, je vais débrancher le deuxième et voir. Mettre des perles de ferrite et des capas céramiques ...

Oui l’effet Miller c’est bien en triode: c’est même un peu pour cela qu’on a inventé la pentode
Autre façon de le neutraliser en câblant l’E180F en triode, c’est avec un circuit cascode ( replié ou pas)
On retrouve aussi le gain de la pentode. Pour la sonorité c’est différent par contre...
A écouter...
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 4275
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Un préamplificateur classique

Message #10 par gillougillou » 08 Mar 2020 à 15:38

Scotché  :exclaim:

Gill :exclaim: u :exclaim:
La vie est trop courte pour écouter du transistor.
Avatar de l’utilisateur
gillougillou
100 watts
100 watts
Messages: 4250
Inscription: 28 Oct 2010 à 18:25
Localisation: Normand


Re: Un préamplificateur classique

Message #11 par morillon » 08 Mar 2020 à 15:48

apres l attenuateur...ca...
la vache...
chapeau...
NE ME QUOTEZ PAS S IL VOUS PLAIT!!!    PLEASE ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
morillon
500 watts
500 watts
Messages: 8260
Inscription: 04 Déc 2010 à 11:10


Re: Un préamplificateur classique

Message #12 par Bruno D » 11 Mar 2020 à 23:14

mambojet » 08 Mar 2020, 14:26 a écrit:Oui l’effet Miller c’est bien en triode: c’est même un peu pour cela qu’on a inventé la pentode
Autre façon de le neutraliser en câblant l’E180F en triode, c’est avec un circuit cascode ( replié ou pas)
On retrouve aussi le gain de la pentode. Pour la sonorité c’est différent par contre...
A écouter...


Après de nombreux essais, j'ai passé la première E180F en triode, en pentode c'est impossible, je ramasse tout, la bande FM dans son intégralité  :cheesygrin: et j'ai de la VHF absolument partout qui perturbe les autres circuits.

En triode on conserve quand même la pente élevée du tube et donc un gain intéressant, on va voir si je peux conserver le deuxième étage en pentode ...
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4975
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Un préamplificateur classique

Message #13 par Tron_ic » 11 Mar 2020 à 23:29

Bonsoir Bruno,

Bruno D » 07 Mar 2020 à 17:27 a écrit:Voici ma dernière réalisation, un préampli classique avec entrées ligne et entrées phono.

Whaou ! Très sincèrement je trouve que c'est vraiment une superbe pièce ! J'aime beaucoup Bravo

J'aime également toutes cette belle mécanique en particulier le potentiomètre mais pas que !
Je note également le style et la qualité du câblages. rien à dire tip top.

Seul bémol pour moi, je trouve que 9 tubes pour un préamplificateur c'est beaucoup trop.

Salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
http://officina-tron-audio.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Tron_ic
100 watts
100 watts
Messages: 1699
Inscription: 08 Nov 2011 à 11:33
Localisation: Vaud - Switzerland


Re: Un préamplificateur classique

Message #14 par Bruno D » 16 Mar 2020 à 12:09

Premiers essais ce WE sur un système secondaire improvisé, composé de Klipsch Heresy I, amplis SE 838 et tuner MR 71 avec antenne  Fanfare.
Silence total sur les entrées non connectées et pas de bruit de commutation par les relais, par contre sur l'entrée tuner ... Une  ronfle abominable avec France Musique très très loin derrière  :evil:

Retour dans l'atelier et là pendant le transport, le nez sur le dessus de l'engin sans sa grille de protection, je vois que j'ai oublié la liaison de masse des RCA d'entrée  :eek:

Nouvel essai, plus du tout de bruit, ça marche bien et j'ai du gain à revendre. Le commutateur maison ne se comporte pas si mal, ça gratte un peu sur certains plots mais je m'attendais à pire .

Prochaine étape que je redoute un peu, les entrées phono ...



Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4975
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Un préamplificateur classique

Message #15 par sudiste » 16 Mar 2020 à 14:04

Un très beau bb...avec un look comme on aime, félicitation  :wink:
Christian
A pluche

Question aux modos et l’administrateur du site, serait il possible d’avoir une section dédiée à l’audio pro vintage et actuel ?
Avatar de l’utilisateur
sudiste
100 watts
100 watts
Messages: 1434
Inscription: 22 Juin 2017 à 19:55
Localisation: Marseille


Re: Un préamplificateur classique

Message #16 par FAYET » 16 Mar 2020 à 14:16

Bonjour Bruno,
Tu as trouvé tes boutons à quel endroit ?
Philippe
Avatar de l’utilisateur
FAYET
100 watts
100 watts
Messages: 2321
Inscription: 29 Déc 2012 à 12:16
Localisation: plein sud aussi


Re: Un préamplificateur classique

Message #17 par Bruno D » 16 Mar 2020 à 15:42

Ce sont des boutons de réalisation personnelle à partir de ronds d'aluminium dont je ne me souviens plus la nuance, 2027 probablement.

J'avais prévu de faire une anodisation donc c'est un alliage adapté pour ce traitement mais ça fait beaucoup de boulot, on verra par la suite si l'étage phono est réussi .
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4975
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Un préamplificateur classique

Message #18 par Phil » 16 Mar 2020 à 16:34

Retour dans l'atelier et là pendant le transport, le nez sur le dessus de l'engin sans sa grille de protection, je vois que j'ai oublié la liaison de masse des RCA d'entrée  :eek:


:mrgreen:  :mrgreen:  Ça devait bien ronfler ! J'ai déjà fait la même : plus c'est gros, moins ça se voit...

En tout cas bel appareil, aussi bien dedans que dehors !
Philippe
Avatar de l’utilisateur
Phil
100 watts
100 watts
Messages: 1017
Inscription: 22 Oct 2010 à 09:44
Localisation: Saintes


Re: Un préamplificateur classique

Message #19 par castellu » 17 Mar 2020 à 16:45

Salut Bruno,
superbe réalisation en effet, bravo !
Je suis impressionné par le contacteur DIY  :eek:
Quel schéma vas-tu faire en phono ? :wink:

B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8390
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:52
Localisation: 77000


Re: Un préamplificateur classique

Message #20 par Bruno D » 17 Mar 2020 à 19:43

3 étages, les deux premiers avec des pentodes E180F, finalement montées en triode car le gain est suffisant et surtout la tendance à l'oscillation était ingérable en montage pentode.
L'étage final est un cathode follower avec une E288CC, choisie pour sa pente élevée permettant une sortie à basse impédance avant d'attaquer le commutateur de résistances puis l'étage ligne.
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
100 watts
100 watts
Messages: 4975
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Suivante

Retourner vers Je bricole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités