Index du forum
M
e
n
u

Workhorse amplifier...pour les nuls

Les as du fer à souder et autres tweakers fous.

Retourner vers Je bricole



Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #1 par mambojet » 26 Sep 2022 à 13:13

Bonjour à tous

Cela fait assez longtemps que je souhaitais posséder ou fabriquer un ampli polyvalent qui ne soit pas forcément le meilleur possible sur chaque config mais qui puisse faire fonctionner de façon plus qu'honorable un vaste panel d'enceintes.
J'ajouterai que j'aimerais bien qu'il ne me coute pas une blinde, qu'il ne soit pas (trop) lourd et plutôt compact, qu'il soit bon sur les basses impédances, les panneaux et le BR.
On ajoutera le fait que je souhaite qu'il puisse remplacer en été (par exemple) mes amplis plus spécialisés, producteurs de chaleur et "energivores" que sont les blocs double push pull 300B sur mes Magnepan ou le Pass Aleph 5 survitaminé en classe A sur mes Harbeth dans ma petite maison secondaire.
Donc un machin qui ne consomme pas trop, peu producteur de chaleur, qui soit parfaitement fiable et stable et le moins soumis possible à l'obsolescence (donc simple et facile à dépanner au cas où...). Un truc que je puisse trimballer à droite et à gauche sans avoir peur de la petite rayure comme cela pourrait être le cas sur un machin qui coute un bras.

Un musicien donnait cette définition du "Workhorse Amplifier":
"In my mind, a workhorse amp is a good, dependable amp that you can rely on night after night and use for gigging, recording, or whatever. In my mind, their tone may not be the best of the best, but it's good enough that you can use them out of the box without any mods and keep using them for years."

Appliqué la Hifi et à mes critères cela donne à peu près ce que j'en dis au dessus.

Comme nous sommes dans la rubrique 'Je bricole", il est facile de deviner que l'intention est de fabriquer quelque chose. Non pas pour que cela soit rentable "économiquement parlant" mais plutôt pour le plaisir de faire, de réaliser quelque chose, de chercher, d'apprendre...bref la joie du DIY
D'ailleurs il est certainement plus facile de trouver dans les amplis commerciaux d'hier et d'aujourd'hui quelque chose qui colle à ce cahier des charges. Ce serait une démarche fort respectable mais ce n'est pas le but ici, l'intérêt de la démarche ne se situant pas seulement sur la fin (le produit fini) mais aussi sur le parcours.

En bonus, si ampli fonctionne très bien et possède la polyvalence nécessaire (ce qui n'est pas gagné) cela pourrait aussi constituer une sorte d'étalon (modeste) à partir duquel je pourrais juger des qualités des mes amplis plus spécialisés. (surtout de la stabilité dans le temps de la qualité pour les blocs à tubes)

Pourquoi "pour les nuls" ?
Parce que nous n'allons pas faire de la conception complexe, juste utiliser ou adapter un peu des circuits déjà existants et qu'on sera plus proches de l'enfant qui construit son Lego que de Nelson Pass, John Curl ou Bob Cordell.

Dans ma prochaine intervention je détaillerai un peu plus ce cahier des charges (simple et personnel) qui est la pierre angulaire de tout projet.

1- Cahier des charges du Workhorse amplifier
2a- Considérations sur les classes d'amplification (Partie 1)
2b- Considérations sur les classes d'amplification (partie 2)
3- Fonctionnement de l'étage de puissance en tenant compte du SOA
4- L'alimentation
5a- Choix du circuit: Diamond buffer Dartzeel ?
5b- Choix du circuit: Diamond Buffer hybride ?
5c- Choix du circuit: Ampli CFA ?
6: La structure du Blameless
6a- Topologie et explications sur le circuit d'entrée du Blameless/ Honey Badger
6b: Pourquoi pas un FBS ?
6c: Le Blameless/ Honey Badger la suite
7- Un amplificateur école (Blameless/ Honey Badger)
8a- Construction du Honey badger (partie 1)
8b- Construction du Honey Badger (partie 2)
8c- Construction du Honey Badger (partie 3)
8d: Compensation en température (partie 4)
9a- Mise en service et premières mesures des cartes amplificatrices
9b- Cablage de l'amplificateur complet
9c- Amplificateur terminé photos et tests
10a- Mesures de l'ampli avec Picoscope
10b- Mesures de l'ampli avec oscillo de course
(A suivre)
Dernière édition par mambojet le 31 Jan 2023 à 15:46, édité 25 fois.
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #2 par mkl » 26 Sep 2022 à 13:21

Voilà un projet assez sympa. :wink:
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 14365
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #3 par Bruno D » 26 Sep 2022 à 13:45

mambojet » 26 Sep 2022, 12:13 a écrit:Un musicien donnait cette définition du "Workhorse Amplifier":
"In my mind, a workhorse amp is a good, dependable amp that you can rely on night after night and use for gigging, recording, or whatever. In my mind, their tone may not be the best of the best, but it's good enough that you can use them out of the box without any mods and keep using them for years."

Appliqué la Hifi et à mes critères cela donne à peu près ce que j'en dis au dessus.


L'approche du musicien n'est pas celle de l'audiophile.
Pour le musicien, le truc doit "faire le job" mais le hifiste aura bien du mal à maitriser ses vieux démons, manniaqueries diverses, névrose du design, etc ... :cheesygrin:
Avatar de l’utilisateur
Bruno D
500 watts
500 watts
Messages: 6050
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:11


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #4 par Narcose » 26 Sep 2022 à 14:04

Cheval de T-roi.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Le monde du silence : https://doris.ffessm.fr
Avatar de l’utilisateur
Narcose
100 watts
100 watts
Messages: 2147
Inscription: 25 Mar 2012 à 07:23
Localisation: Augsburg


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #5 par mambojet » 26 Sep 2022 à 14:06

@Bruno D
Alors c'est vrai qu'il faut se faire un peu violence mais on y arrive  :cheesygrin:
Surtout lorsqu'on se fixe un cahier des charges qui limite (fortement) le cout de l'engin.
Du coup Mouser ou Farnell deviennent tes amis, les composants industriels aussi...et on oublie Hificollective, Acoustic Dimension ou Audiophonics...
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #6 par jcsultz » 26 Sep 2022 à 14:16

Quelle classe, puissance , architecture, sorte de transistors,.etc ?...impatient je suis de connaître la suite.

Amicalement, Jean-Claude.
Avatar de l’utilisateur
jcsultz
100 watts
100 watts
Messages: 1123
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:25


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #7 par Hollow » 26 Sep 2022 à 14:27

Pas un auricap pas une riken ?
Pfff

a+
Dossier bi-câblage disponible par email sur demande.
Avatar de l’utilisateur
Hollow
500 watts
500 watts
Messages: 8946
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:47
Localisation: Ch'nord


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #8 par AJMARS » 26 Sep 2022 à 14:33

mambojet » 26 Sep 2022, 13:13 a écrit:Bonjour à tous

Cela fait assez longtemps que je souhaitais posséder ou fabriquer un ampli polyvalent qui ne soit pas forcément le meilleur possible sur chaque config mais qui puisse faire fonctionner de façon plus qu'honorable un vaste panel d'enceintes.
J'ajouterai que j'aimerais bien qu'il ne me coute pas une blinde, qu'il ne soit pas (trop) lourd et plutôt compact, qu'il soit bon sur les basses impédances, les panneaux et le BR.
On ajoutera le fait que je souhaite qu'il puisse remplacer en été (par exemple) mes amplis plus spécialisés, producteurs de chaleur et "energivores" que sont les blocs double push pull 300B sur mes Magnepan ou le Pass Aleph 5 survitaminé en classe A sur mes Harbeth dans ma petite maison secondaire.
Donc un machin qui ne consomme pas trop, peu producteur de chaleur, qui soit parfaitement fiable et stable et le moins soumis possible à l'obsolescence (donc simple et facile à dépanner au cas où...). Un truc que je puisse trimballer à droite et à gauche sans avoir peur de la petite rayure comme cela pourrait être le cas sur un machin qui coute un bras.

Un musicien donnait cette définition du "Workhorse Amplifier":
"In my mind, a workhorse amp is a good, dependable amp that you can rely on night after night and use for gigging, recording, or whatever. In my mind, their tone may not be the best of the best, but it's good enough that you can use them out of the box without any mods and keep using them for years."

Appliqué la Hifi et à mes critères cela donne à peu près ce que j'en dis au dessus.

Comme nous sommes dans la rubrique 'Je bricole", il est facile de deviner que l'intention est de fabriquer quelque chose. Non pas pour que cela soit rentable "économiquement parlant" mais plutôt pour le plaisir de faire, de réaliser quelque chose, de chercher, d'apprendre...bref la joie du DIY
D'ailleurs il est certainement plus facile de trouver dans les amplis commerciaux d'hier et d'aujourd'hui quelque chose qui colle à ce cahier des charges. Ce serait une démarche fort respectable mais ce n'est pas le but ici, l'intérêt de la démarche ne se situant pas seulement sur la fin (le produit fini) mais aussi sur le parcours.

En bonus, si ampli fonctionne très bien et possède la polyvalence nécessaire (ce qui n'est pas gagné) cela pourrait aussi constituer une sorte d'étalon (modeste) à partir duquel je pourrais juger des qualités des mes amplis plus spécialisés. (surtout de la stabilité dans le temps de la qualité pour les blocs à tubes)

Pourquoi "pour les nuls" ?
Parce que nous n'allons pas faire de la conception complexe, juste utiliser ou adapter un peu des circuits déjà existants et qu'on sera plus proches de l'enfant qui construit son Lego que de Nelson Pass, John Curl ou Bob Cordell.

Dans ma prochaine intervention je détaillerai un peu plus ce cahier des charges (simple et personnel) qui est la pierre angulaire de tout projet.

(A suivre)


Super Philippe, je suivrai avec intérêt...

A plus tard
André
La flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
500 watts
500 watts
Messages: 29988
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #9 par Tron_ic » 26 Sep 2022 à 14:35

Bonjour à tous, bonjour mambojet,

C'est une très bonne idée et je trouve très bien de la coucher sur le forum pour inciter et/ou inspirer ceux qui auraient besoin et/ou tout simplement envie de réaliser leurs propres appareils dédiés à l'audio.

J'ai comme d'autres quelques idées que je vous partagerais avec plaisir.  La première d'entre elle consiste à employer un circuit monolithique connu voir célèbre le LM3886.

Ce circuit et pour moi un petit bijou de technologie et est capable de fournir des très nombreux watts avec un minimum de distorsion. Il est pratiquement indestructible et ne coute que quelques euros.

Il à selon moi nombre de qualités que vous pourrez découvrir en consultant son pdf et/ou mieux les applications notes du constructeur.

Bref, vous l'aurez compris j'ai pour différentes raisons un faible pour ce circuit Vintage conçu et réalisé pour atteindre les meilleures spécifications objectives.

A une époque j'avais routé en circuit pour exploiter une configuration parallèle ce qui permets un fonctionnement encore plus stable tout en fournissant plus de puissance. On pourra l'alimenter avec une alimentation de type conventionnel (Combo transfo, diodes, capas + selfs) ou avec de petits et/ou moyenne alim SMPS
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
Avatar de l’utilisateur
Tron_ic
100 watts
100 watts
Messages: 2431
Inscription: 08 Nov 2011 à 11:33
Localisation: Switzerland


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #10 par quoler » 26 Sep 2022 à 14:58

Merci Mambojet, je vais suivre avec un grand intérêt.
Avatar de l’utilisateur
quoler
100 watts
100 watts
Messages: 1492
Inscription: 02 Juil 2015 à 12:36
Localisation: 77


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #11 par mambojet » 26 Sep 2022 à 16:11

Tron_ic a écrit:La première d'entre elle consiste à employer un circuit monolithique connu voir célèbre le LM3886.

Ce circuit et pour moi un petit bijou de technologie et est capable de fournir des très nombreux watts avec un minimum de distorsion. Il est pratiquement indestructible et ne coute que quelques euros.

Bonjour Tony
Alors je n'ai aucune expérience avec la 3886, je ne vais donc pas parler de ce que je ne connais pas. Par contre, si vous avez des expériences à relater concernant ce module amplificateur, vous pouvez bien entendu le faire.
https://www.ti.com/lit/ds/symlink/lm3886.pdf
C'est sans doute une alternative à considérer.
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #12 par AJMARS » 26 Sep 2022 à 16:17

Bonjour,

J'ai personnellement monté deux de ces modules LM3886 dans un amplificateur, avec une alimentation correcte, et, même si ce n'est pas vraiment mauvais, je dirais que ce n'est pas vraiment bon non plus... à l'usage, je préfère le T-amp S75 mk2 qui coute 135 € tout terminé, pour une puissance équivalente.
Le LM3886 c'est utilisable, mais je le trouve tout de même très "raide" en médium aigu. Certains le montent avec des étages en amont, amplis ops ou autres, je ne peux pas me prononcer sur ces montages, j'ai monté le schéma d'application stricto sensu.

Sur une bande limitée (grave) ça peut donner des résultats corrects.

Bien sûr, il y a le plaisir de le faire.   :biggrin:  :biggrin:

Mais je pense qu'il faudrait viser plus haut pour que ça vaille la peine.

A plus
André
Dernière édition par AJMARS le 26 Sep 2022 à 16:23, édité 4 fois.
La flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
500 watts
500 watts
Messages: 29988
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #13 par Hollow » 26 Sep 2022 à 16:18

Le lm3886 a fait couler beaucoup d’encre il y a des années; épisode chip amp.

a+
Dossier bi-câblage disponible par email sur demande.
Avatar de l’utilisateur
Hollow
500 watts
500 watts
Messages: 8946
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:47
Localisation: Ch'nord


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #14 par mambojet » 26 Sep 2022 à 16:27

Ah oui, j'ai retrouvé
Re: Chip amp.
Cela permet de voir aussi des interventions d'Aristide. 10 ans déjà... :cry:
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #15 par jcsultz » 26 Sep 2022 à 16:31

Il y a différentes manières d'utiliser le LM 3886,employé par Jeff Rowland et dans de multiples gain clone... certains préfèrent le LM1875..

Amicalement, Jean-caude.
Dernière édition par jcsultz le 26 Sep 2022 à 18:46, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
jcsultz
100 watts
100 watts
Messages: 1123
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:25


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #16 par mkl » 26 Sep 2022 à 16:45

mambojet » 26 Sep 2022, 16:27 a écrit:Ah oui, j'ai retrouvé
Re: Chip amp.
Cela permet de voir aussi des interventions d'Aristide. 10 ans déjà... :cry:

Ça ne nous rajeunit pas. C’était la grande époque de la mode des gainclone, inspirés par l’ampli 47 Labs, des virées de Calamean qui baladait ses chipamp partout…
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 14365
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #17 par mambojet » 26 Sep 2022 à 18:19

Alors pour avancer un peu précisons notre (enfin le mien...) cahier des charges pour cet ampli polyvalent

Bon fonctionnement sur tous types de charges y compris panneaux et basses impédances: je dirais un classique 2 fois 100W 8 ohm / 200 W 4 ohm / 400W 2 ohm
Attention toutefois à la taille des alims: 400W 2ohm donnent courant de 14 A rms I = Racine (P/Z). Avec un rendement d'environ 65/70 % pour la classe AB (si on la choisit et selon le point de repos) cela nous donne 600W de consommation sur un seul canal (si on veut étaler) mais bon on va dire que le fonctionnement est transitoire sur cette charge. Sans compter la surcharge des Tr de puissance si le nombre n'est pas suffisant...

Taille et poids raisonnable: je ne veux pas dépasser les 3U en hauteur(125mn) et 300mn en profondeur. Poids en fonction.

Consommation raisonnable, ne chauffe pas trop, fiabilité, résistance à l'obsolescence.

Cout de construction: je fixe la barre à 1000 euro mais j'aimerais bien que ce soit moins (style 800)

Donc à partir de là on peut exclure plusieurs type d'amplis (on fait une sélection par le vide)

D'abord les amplis à tubes: pour cette puissance ils seraient énormes, chaufferaient, seraient très lourds et couteraient très cher avec leur transfos de sortie (sans compter les consommables...tubes)

Exit aussi malgré leur évidentes qualités les amplis à transistors en classe A: s'ils ont la puissance ils sont très gros. Dans tous les cas, cela chauffe beaucoup, la consommation élevée et le rendement faible.

Il nous reste deux options:

Les amplis classiques en classe B/AB
Les amplis en classe D

Parlons de la classe D: une bonne solution aurait été les modules Hypex NC400 avec une alimentation SMPS par canal. Très bonnes performances de mesures, silencieux, faible consommation, compact, rendement élevé.

Je n'ai pas retenu cette solution pourtant parfaitement valable techniquement pour plusieurs raisons (personnelles):

D'abord (et c'est le principal en fait), il n'y a rien à faire. Les modules sont construits, les alims aussi. On tire 4 fils et on a un ampli. Pas très interessant coté DIY même si les résultats sont à la hauteur
Ensuite j'ai quelques doutes sur la fiabilité à long terme de ces engins (surtout les alims): cela fait deux fois que je change l'alimentation SMPS de l'ampli de guitare basse d'un ami.
Les modules sont difficilement réparables et rien ne dit que dans 2 ou 3 ans on en trouvera encore (on en trouvera d'autres certes mais peut être pas ceux que j'ai monté)
Certains modèles n'aiment pas du tout le fonctionnement à basse impédance
Le cout est également plus élevé que ce que j'avais fixé et si on veut échapper un peu à l'obsolescence, faudrait acheter un module de plus et une alimentation SMPS également
Mais bon encore une fois, c'est un choix perso car cette solution est peut être la meilleure ? En tous les cas, techniquement, cela tient largement la route.

Reste le bon vieux classe AB des familles  :cool: (ben oui on est sur un forum vintage  :redface: )
On en parle très vite

PS oui je sais c'est décevant pour ceux qui voulaient que cela brille mais on parle de "Workhorse" pas de pur sang de course
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #18 par AJMARS » 26 Sep 2022 à 20:02

mambojet a écrit:Reste le bon vieux classe AB des familles   (ben oui on est sur un forum vintage   )


Je me doutais un peu que ça allait partir comme ça....

Super
A plus
André
Dernière édition par AJMARS le 26 Sep 2022 à 21:55, édité 1 fois.
La flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
500 watts
500 watts
Messages: 29988
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #19 par JérômeB » 26 Sep 2022 à 20:14

Y aura de la patafix ?
JérômeB

Dis donc Moska, tu me renvoies Monique ?

Mon siiiiite.
Avatar de l’utilisateur
JérômeB
Modérateur
Modérateur
Messages: 20716
Inscription: 31 Mai 2010 à 18:36
Localisation: Arcueil


Re: Workhorse amplifier...pour les nuls

Message #20 par mambojet » 26 Sep 2022 à 20:17

Ben oui pour faire tenir les transistors
Comment tu voudrais qu'on fasse sinon ?
Je suis certifié Patafix niveau 3
Avatar de l’utilisateur
mambojet
Animateur
Animateur
Messages: 5033
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:57


Suivante

Retourner vers Je bricole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: maurizio et 5 invités