Index du forum
M
e
n
u

Première installation dématérialisée

Ces nouvelles terres inconnues.

Retourner vers Musique dématérialisée



Re: Première installation dématérialisée

Message #61 par airV » 04 Juil 2019 à 15:01

Beecher » 04 Juil 2019, 11:01 a écrit:Robert Fripp par exemple a refusé que les albums de KC soient sur une quelconque plate-forme.

Beaucoup avaient refusé et petit à petit leur nombre diminue.....

-- 04 Juil 2019, 16:02 --

rabelais » 04 Juil 2019, 14:57 a écrit:
Un abonnement à un site de streming n'a jamais interdit ou empêché d'acheter des disques en parallèle...  :eek:

tout à fait d'accord, il n'y a rien d'incompatible. Je suis abonné à Qobuz et Tidal et je continue à acheter des disques que ce soit en vinyl ou CD
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 3929
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Première installation dématérialisée

Message #62 par Beecher » 04 Juil 2019 à 15:05

rabelais » Aujourd’hui à 14:57 a écrit:
Un abonnement à un site de streming n'a jamais interdit ou empêché d'acheter des disques en parallèle...  :eek:


Si on n'a pas la flemme de sortir un disque et pas de problème financier, quel intérêt de s'abonner au streaming ?
Avatar de l’utilisateur
Beecher
100 watts
100 watts
Messages: 1288
Inscription: 14 Nov 2018 à 11:45
Localisation: Rhône


Re: Première installation dématérialisée

Message #63 par PP_65 » 04 Juil 2019 à 15:45

rabelais » 03 Juil 2019, 12:24 a écrit:Je ne vois pas le rapport avec mon message... Pour moi l'argument de beecher ne tient pas, c'est tout. Tu devrais être sensible au fait de ne pas appuyer sa thèse, quelle qu'elle soit, sur un mauvais argument.

Le tien non plus si on prend pour prédicat de base que choisir , c'est renoncer .

-- 04 Juil 2019, 16:47 --

rabelais » 04 Juil 2019, 14:57 a écrit:Un abonnement à un site de streming n'a jamais interdit ou empêché d'acheter des disques en parallèle...  :eek:

Entre la théorie et la pratique ...Que je sache , les ventes de disques n'ont pas augmenté depuis le streaming .

-- 04 Juil 2019, 16:49 --

Beaucoup avaient refusé et petit à petit leur nombre diminue.....

Lorsque tout est fait pour choisir entre "marche" ou "crève" ...
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 20351
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:50


Re: Première installation dématérialisée

Message #64 par jazzouf » 04 Juil 2019 à 16:58

et si on dit : choisir c ' est acquiescer ? ça marche aussi !
donc foin de ces soit- disant finesses : choisir , c' est choisir ; tout simplement ...
en haute fidélité il n ' est de pire sourd que celui qui veut tout entendre , absolument tout !
Avatar de l’utilisateur
jazzouf
500 watts
500 watts
Messages: 5960
Inscription: 25 Oct 2010 à 17:15
Localisation: choucroute avec knacks , kougelhopf , Gewürtztraminer


Re: Première installation dématérialisée

Message #65 par airV » 04 Juil 2019 à 17:18

PP_65 » 04 Juil 2019, 16:45 a écrit:Lorsque tout est fait pour choisir entre "marche" ou "crève" ...

Il faut nuancer, tout n'est pas négatif pour les artistes dans le streaming.
il y a 3 ou 4 ans alors que je faisais beaucoup de photos de concert, j'avais l'occasion de passer pas mal de temps avec des artistes en train de débuter que ce soit avant le concert ou en after, et si, pour eux, la production du disque physique est le but, car vu comme une reconnaissance, le streaming leur permet de s'affranchir des maisons de disques pour se faire connaître, et c'est un moyen de diffusion qu'ils défendent et ils en font la promotion durant leurs concerts.
Il y a même des artistes émergents qui par ce biais s'affranchissent des maisons de disques et de la promotion tout en développant fortement leurs ventes que ce soit en téléchargement ou en albums physiques.

Sauf erreur de ma part, dans ces histoires d'argent associées au streaming, ce ne sont pas les fournisseurs qui gagnent le plus, loin de là, puisqu'il semblerait qu'aujourd'hui ils sont encore tous déficitaires, même les plus importants. Ce sont les maisons de disques qui se gavent le plus et de loin. Il y a eu pas mal d'articles et d'émissions sur ce sujet particulier de la répartition.
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 3929
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Première installation dématérialisée

Message #66 par rabelais » 04 Juil 2019 à 17:51

PP_65 » 04 Juil 2019, 16:45 a écrit:Le tien non plus si on prend pour prédicat de base que choisir , c'est renoncer .


Donc, toi qui es gros acquéreur de disques, tu renonces plus souvent que les autres... Mais plus tu choisis, moins tu renonces puisque plus tu achètes... Donc plus tu choisis plus tu renonces, moins tu renonces puisque tu accrois ta collection, donc moins tu choisis...
Etonnant, non ? Plus tu choisis, moins tu choisis...  :wink:

Si on prend le problème autrement, mes parents doivent avoir vingt disques en tout. Ils écoutent toujours les mêmes, mais comme ils 'ne veulent pas davantage, non seulement ils n'ont à renoncer à rien mais en plus il y a moins de lacunes dans leur discothèque que dans la mienne... Car pour manquer de quelque chose, il faut non seulement ne pas avoir, mais encore savoir qu'on n'a pas... Les bienheureux ont choisi sans renoncer, faute de connaître le vaste monde.  :wink:

Bref... On saura maintenant pourquoi il y a tant de possesseurs de gros systèmes dont la discothèque n'excède pas les cent disques... C'est parce qu'ils ont beaucoup choisi.  :wink:

Sur le fond, je te rejoins parfaitement : le streaming ne fait pas "écouter" davantage de musique. Tout dépend de ce qu'on en fait.
Dans cette affaire, il se pourrait bien que tout le monde perde de l'argent : musiciens, disquaires, fournisseurs, maisons de disques... Ce ne serait pas le premier secteur de l'économie numérique dans ce cas.
Avatar de l’utilisateur
rabelais
100 watts
100 watts
Messages: 1090
Inscription: 26 Oct 2010 à 15:31
Localisation: 79 - 86


Re: Première installation dématérialisée

Message #67 par PP_65 » 04 Juil 2019 à 18:24

jazzouf » 04 Juil 2019, 17:58 a écrit:et si on dit : choisir c ' est acquiescer ? ça marche aussi !
donc foin de ces soit- disant finesses : choisir , c' est choisir ; tout simplement ...

Je ne parle pas pour moi qui suis totalement irraisonnable en la matière : avec un budget limité, l'achat d'un disque est un choix mais aussi un renoncement avec , toujours, le fait qu'on peut avoir renoncé à quelque chose qui aurait tout autant ou même davantage plu .

-- 04 Juil 2019, 19:27 --

rabelais » 04 Juil 2019, 18:51 a écrit:Donc, toi qui es gros acquéreur de disques, tu renonces plus souvent que les autres... Mais plus tu choisis, moins tu renonces puisque plus tu achètes... Donc plus tu choisis plus tu renonces, moins tu renonces puisque tu accrois ta collection, donc moins tu choisis...
Etonnant, non ? Plus tu choisis, moins tu choisis...  :wink:

Si on prend le problème autrement, mes parents doivent avoir vingt disques en tout. Ils écoutent toujours les mêmes, mais comme ils 'ne veulent pas davantage, non seulement ils n'ont à renoncer à rien mais en plus il y a moins de lacunes dans leur discothèque que dans la mienne... Car pour manquer de quelque chose, il faut non seulement ne pas avoir, mais encore savoir qu'on n'a pas... Les bienheureux ont choisi sans renoncer, faute de connaître le vaste monde.  :wink:

Bref... On saura maintenant pourquoi il y a tant de possesseurs de gros systèmes dont la discothèque n'excède pas les cent disques... C'est parce qu'ils ont beaucoup choisi.  :wink:

Sur le fond, je te rejoins parfaitement : le streaming ne fait pas "écouter" davantage de musique. Tout dépend de ce qu'on en fait.
Dans cette affaire, il se pourrait bien que tout le monde perde de l'argent : musiciens, disquaires, fournisseurs, maisons de disques... Ce ne serait pas le premier secteur de l'économie numérique dans ce cas.

Tu oublies encore le cas ( ça me fait penser à quelqu'un ... ) de celui ou celle qui, ayant acheté beaucoup trop de disques,  doit faire un choix dans ses écoutes au point de négliger des tas d'autres choses se trouvant à portée de sa main ^^.

-- 04 Juil 2019, 19:30 --

le streaming leur permet de s'affranchir des maisons de disques pour se faire connaître, et c'est un moyen de diffusion qu'ils défendent et ils en font la promotion durant leurs concerts.
Il y a même des artistes émergents qui par ce biais s'affranchissent des maisons de disques et de la promotion tout en développant fortement leurs ventes que ce soit en téléchargement ou en albums physiques.
.

Je serais bien curieux de savoir quelles sont les structures de streaming dont tu parles . J'ai, un moment, pensé à Bandcamp, mais cette plate-forme ne vend pas de streaming .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 20351
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:50


Re: Première installation dématérialisée

Message #68 par airV » 05 Juil 2019 à 10:57

PP_65 » 04 Juil 2019, 19:24 a écrit:Je serais bien curieux de savoir quelles sont les structures de streaming dont tu parles . J'ai, un moment, pensé à Bandcamp, mais cette plate-forme ne vend pas de streaming .


Pour la première partie de ma réponse je faisais surtout allusion au fait que les artistes que je connaissais faisaient la promo du streaming non pas tant pour vendre téléchargement et autre mais plutôt comme un moyen de diffusion afin de faire connaître leur travail au plus grand nombre. Comme je le disais cela remonte à environ 4 ans et les choses évoluent très vite dans ce domaine, à l'époque c’était surtout Deezer qu’ils mettaient en avant. Aujourd’hui ce serait peut-être une autre plateforme (spotify?). Pour situer ces artistes, ils étaient de ceux qui ouvraient dans des salles comme Le Café de la Danse, Le Divan du Monde, Le Trianon,  le Nouveau Casino, voire la Cigale ou le Bataclan, ou comme artiste principal dans des lieux comme ce même Nouveau Casino, Trois Baudets (qui se veut une scène tremplin), le Point Éphémère, La Boule Noire, etc.

Pour l’autre partie de ma réponse je faisais plutôt allusion aux artistes qui ont su s’approprier les mécaniques de ce système en communiquant directement avec leur public sans avoir besoin de la promotion liée à la maison de disques. Parmi ces artistes, figurent par exemple PLN qui dernièrement à défrayé la chronique avec la vente de son dernier album : une vidéo, qui dans la journée suivant sa mise en ligne, a été visionnée plus de 12 millions de fois, l’album a eu 19 millions d'écoutes (Spotify) dans les 3 jours suivant la sortie, ce qui n’a pas empêché les ventes de support physique, puisqu’il est devenu disque de platine en moins d’une semaine avec  100 000 exemplaires vendus  en seulement six jours. Ce qui sans promo, et touchant un public pas vraiment sensibilisé au support physique est pas mal du tout.

Ces deux aspects sont liés au streaming et à ses possibilités, ce qui me fait penser qu’il comporte des points positifs  :wink:
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 3929
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Première installation dématérialisée

Message #69 par pierrebour1 » 05 Juil 2019 à 11:02

il peut pas te répondre pour le moment car il est en grève :cheesygrin:
Avatar de l’utilisateur
pierrebour1
100 watts
100 watts
Messages: 3055
Inscription: 22 Oct 2010 à 15:46
Localisation: annecy


Re: Première installation dématérialisée

Message #70 par Beecher » 05 Juil 2019 à 21:37

‘tain, c’est vrai que PNL mérite d’être cité comme référence de la musique actuelle en France.
Avatar de l’utilisateur
Beecher
100 watts
100 watts
Messages: 1288
Inscription: 14 Nov 2018 à 11:45
Localisation: Rhône


Re: Première installation dématérialisée

Message #71 par pierrebour1 » 06 Juil 2019 à 01:39

tu es vraiment un petit sac à me.de suffisant :frown:
Avatar de l’utilisateur
pierrebour1
100 watts
100 watts
Messages: 3055
Inscription: 22 Oct 2010 à 15:46
Localisation: annecy


Re: Première installation dématérialisée

Message #72 par Beecher » 08 Juil 2019 à 15:31

Désolé si tu es fan de PNL.
Avatar de l’utilisateur
Beecher
100 watts
100 watts
Messages: 1288
Inscription: 14 Nov 2018 à 11:45
Localisation: Rhône


Re: Première installation dématérialisée

Message #73 par pierrebour1 » 08 Juil 2019 à 17:43

tdc
Avatar de l’utilisateur
pierrebour1
100 watts
100 watts
Messages: 3055
Inscription: 22 Oct 2010 à 15:46
Localisation: annecy


Re: Première installation dématérialisée

Message #74 par babaas » 08 Juil 2019 à 18:43

airV » 05 Juil 2019, 11:57 a écrit:Pour l’autre partie de ma réponse je faisais plutôt allusion aux artistes qui ont su s’approprier les mécaniques de ce système en communiquant directement avec leur public sans avoir besoin de la promotion liée à la maison de disques. Parmi ces artistes, figurent par exemple PLN qui dernièrement à défrayé la chronique avec la vente de son dernier album : une vidéo, qui dans la journée suivant sa mise en ligne, a été visionnée plus de 12 millions de fois, l’album a eu 19 millions d'écoutes (Spotify) dans les 3 jours suivant la sortie, ce qui n’a pas empêché les ventes de support physique, puisqu’il est devenu disque de platine en moins d’une semaine avec  100 000 exemplaires vendus  en seulement six jours. Ce qui sans promo, et touchant un public pas vraiment sensibilisé au support physique est pas mal du tout.
:


Tout à fait. PNL est le parfait exemple qu'on peut avoir une stratégie gagnante en by-passant le mainstream.
Manset l'avait compris avant eux mais ce n'est pas le seul.
Bref, il y a toujours un espace de libre, suffit de le voir.
Maintenant, pour les joueurs de scie musicale, c'est peut-être plus dur.
Changer le pansement ou penser le changement ?
Avatar de l’utilisateur
babaas
100 watts
100 watts
Messages: 4207
Inscription: 30 Juin 2010 à 13:34
Localisation: Toulouse


Re: Première installation dématérialisée

Message #75 par PP_65 » 08 Juil 2019 à 19:05

airV » 05 Juil 2019, 11:57 a écrit:Pour la première partie de ma réponse je faisais surtout allusion au fait que les artistes que je connaissais faisaient la promo du streaming non pas tant pour vendre téléchargement et autre mais plutôt comme un moyen de diffusion afin de faire connaître leur travail au plus grand nombre. Comme je le disais cela remonte à environ 4 ans et les choses évoluent très vite dans ce domaine, à l'époque c’était surtout Deezer qu’ils mettaient en avant. Aujourd’hui ce serait peut-être une autre plateforme (spotify?). Pour situer ces artistes, ils étaient de ceux qui ouvraient dans des salles comme Le Café de la Danse, Le Divan du Monde, Le Trianon,  le Nouveau Casino, voire la Cigale ou le Bataclan, ou comme artiste principal dans des lieux comme ce même Nouveau Casino, Trois Baudets (qui se veut une scène tremplin), le Point Éphémère, La Boule Noire, etc.

Pour l’autre partie de ma réponse je faisais plutôt allusion aux artistes qui ont su s’approprier les mécaniques de ce système en communiquant directement avec leur public sans avoir besoin de la promotion liée à la maison de disques. Parmi ces artistes, figurent par exemple PLN qui dernièrement à défrayé la chronique avec la vente de son dernier album : une vidéo, qui dans la journée suivant sa mise en ligne, a été visionnée plus de 12 millions de fois, l’album a eu 19 millions d'écoutes (Spotify) dans les 3 jours suivant la sortie, ce qui n’a pas empêché les ventes de support physique, puisqu’il est devenu disque de platine en moins d’une semaine avec  100 000 exemplaires vendus  en seulement six jours. Ce qui sans promo, et touchant un public pas vraiment sensibilisé au support physique est pas mal du tout.

Ces deux aspects sont liés au streaming et à ses possibilités, ce qui me fait penser qu’il comporte des points positifs  :wink:


IL faudrait définir ce qu'on peut considérer comme "positif" en ce domaine ; sans parler des musiques des marges ( où , du point de vue des ventes,  se situent tout le Classique, le Jazz dans son ensemble) , je vois mal quelque chose d'un peu innovant émerger ou des artistes non gros vendeurs pouvoir vivre de quelques streaming . Pour fixer les idées , je pense que des équivalents à Richard Thompson ou même Joy Division ne vont plus pouvoir se développer .

-- 08 Juil 2019, 20:07 --

babaas » 08 Juil 2019, 19:43 a écrit:Tout à fait. PNL est le parfait exemple qu'on peut avoir une stratégie gagnante en by-passant le mainstream.
Manset l'avait compris avant eux mais ce n'est pas le seul.
Bref, il y a toujours un espace de libre, suffit de le voir.
Maintenant, pour les joueurs de scie musicale, c'est peut-être plus dur.

Qu'appelles-tu le mainstream ? Les majors ? Si on regarde ce qui peut avoir compté en musiques populaires depuis le début des 80s, les majors ont été peu présentes  hors le Rap (et encore, il faudrait y regarder de plus près) .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 20351
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:50


Re: Première installation dématérialisée

Message #76 par airV » 08 Juil 2019 à 21:49

PP_65 » 08 Juil 2019, 20:05 a écrit:Pour fixer les idées , je pense que des équivalents à Richard Thompson ou même Joy Division ne vont plus pouvoir se développer

Je pense que c’est plutôt exactement le contraire et pas uniquement en musique mais dans toutes les formes d'expressions artistiques. J’imagine difficilement qu’on puisse le nier tant cela est vérifié à tout bout de champ.
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 3929
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Première installation dématérialisée

Message #77 par CC44 » 08 Juil 2019 à 22:04

Pour ma part, mais peut-être suis-je passé à coté de bons systèmes, je n'ai entendu que pauvreté dans des bazars en démat dont  in fine les utilisateurs admettaient accepter cet état de fait en contrepartie d'une facilité.
Le meilleur moyen de voir à moitié pleine une bouteille à moitié vide est de la vider.


En attendant ce qui arrivera , posons-nous les vraies questions : http://www.youtube.com/watch?v=T3wCaIO7wPY
Avatar de l’utilisateur
CC44
500 watts
500 watts
Messages: 5950
Inscription: 22 Oct 2010 à 21:38
Localisation: Un immense champ de choux dessus


Re: Première installation dématérialisée

Message #78 par la bastille » 09 Juil 2019 à 07:29

Oui, tu es passé à côté...
Qobuz & Vinyls - tubes ou transistors selon les jours - Proac
Avatar de l’utilisateur
la bastille
50 watts
50 watts
Messages: 523
Inscription: 21 Juin 2018 à 10:46
Localisation: Val de Marne & Morbihan


Re: Première installation dématérialisée

Message #79 par olivier-49 » 09 Juil 2019 à 08:49

rabelais » 04 Juil 2019, 18:51 a écrit:Sur le fond, je te rejoins parfaitement : le streaming ne fait pas "écouter" davantage de musique.

Faux, moi ça me fait écouter et découvrir beaucoup plus de musiques.
Avatar de l’utilisateur
olivier-49
50 watts
50 watts
Messages: 779
Inscription: 10 Nov 2010 à 08:46
Localisation: Angers


Re: Première installation dématérialisée

Message #80 par CC44 » 09 Juil 2019 à 09:36

airV » 04 Juil 2019, 16:01 a écrit:Beaucoup avaient refusé et petit à petit leur nombre diminue.....

-- 04 Juil 2019, 16:02 --


tout à fait d'accord, il n'y a rien d'incompatible. Je suis abonné à Qobuz et Tidal et je continue à acheter des disques que ce soit en vinyl ou CD

D'un point de vue économique, ton pouvoir d'achat de cds ou vinyls est réduit du montant de ton abonnement.
Dernière édition par CC44 le 09 Juil 2019 à 11:10, édité 1 fois.
Le meilleur moyen de voir à moitié pleine une bouteille à moitié vide est de la vider.


En attendant ce qui arrivera , posons-nous les vraies questions : http://www.youtube.com/watch?v=T3wCaIO7wPY
Avatar de l’utilisateur
CC44
500 watts
500 watts
Messages: 5950
Inscription: 22 Oct 2010 à 21:38
Localisation: Un immense champ de choux dessus


PrécédenteSuivante

Retourner vers Musique dématérialisée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: goan et 2 invités