Index du forum
M
e
n
u

Aries cerat

Les "vieilleries" électroniques.

Retourner vers Amplis, Tuners, Cd...



Aries cerat

Message #1 par castellu » 28 Juil 2016 à 10:27

J'avais déjà entendu parler de cette marque chypriote de Limassol au bélier mais en y regardant de plus près, il semble que Stavros Danos, le concepteur, soit une sacré pointure. Le site :
http://aries-cerat.eu/products/amplifiers/concero-65

Les amplis sont splendides, notamment les Concero 65 Monoblocks équipé de 2 x 812 (pentode d'émission connectée en triode) et 1 x 814, avec TS amorphe et transfo de liaison.

L'interview du concepteur montre qu'il maîtrise sont sujet, avec une inspiration Western revendiquée (liaison transfos, tubes, ...) mais montages de sa propre création :
http://www.monoandstereo.com/2015/08/ex ... danos.html
(Lire attentivement son montage spécial Inverted triode).

La variété des solutions techniques étonne, mélangeant à la fois les NOS et l'originalité de conception, de l'OTL en passant par le totor Classe A mais traité superlatif, les préamp avec volume TVC et tube Siemens E280F, et leur splendide converto Kassandra aux 16 AD 1865 par canal + E280F en sortie !

La conception de leur enceinte haut de gamme Symphonia est de haute volée, avec pavillons bois usinés CNC, tweeter RAAL et moteur de compression avec pavillon spécifique, atténuateur à transfo, le Fostex dans le grave toboggan semble un peu léger, mais bon, ça semble au point... En plus il y a mieux dans leur gamme, la Contendo Reference, au look rappelant AVG, mais sans le plastique. Noter le niveau de finition :
http://aries-cerat.eu/products/speakers/contendo

Pour Jean-Pascal, une vidéo :

Il semble que la marque y fait sensation à Munich depuis quelques années.

Un petit Blues :


Si j'ai l'occasion, je tenterai de faire une écoute chez 080 à Paris qui distribue Aries Cerat.

C'est quand-même réjouissant qu'un concepteur aussi talentueux et créatif puisse encore éblouir avec de tel produits, même si très chers mais pas délirant non plus comparés à d'autres.

B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8375
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:52
Localisation: 77000


Re: Aries cerat

Message #2 par Jubilator » 28 Juil 2016 à 13:01

Ils sont de mèche avec VPI ?
Comme dit Jauni du Sud (un gars rare) : "C'était mieux à Vence"
Hyène, we can !
Avatar de l’utilisateur
Jubilator
100 watts
100 watts
Messages: 2140
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:01
Localisation: Grenoble / Paris


Re: Aries cerat

Message #3 par dsdn » 28 Juil 2016 à 13:26

L'interview commence assez mal
"ultra high-end, extreme". ( vu le contexte actuel, l'ultra extrème... :cry: )
Mais le concept général, qui consiste à sortir des chemins tracés, est vraiment bien.
Cependant, même traduit j'ai du mal:


"Triode inversé marche différemment. De nouveau une cathode est chauffée pour émettre des électrons, accélérés vers une anode qui a maintenant une structure semblable à la la grille(semblable au réseau) filaire, être électriquement "semi-transparente". Il n'y a aucune structure d'élément de contrôle entre l'anode et la cathode. Au lieu de cela, l'assiette(la plaque) solide entourant(délimitant) la structure d'anode de cathode est maintenant la grille(le réseau) de contrôle. Cela marche en "poussant" les électrons en arrière de l'anode, utilisant le champ(domaine) négatif très fort de l'assiette(la plaque) extérieure au lieu de limiter le flux électronique entre l'anode et la cathode."


Pour le coup, il a demandé des explications à Maxitonus...
Parce que quand même, faut pas pousser l'électron trop fort... :biggrin: , même en arrière.
Moi je croyait simplement que l'élément de contrôle entre l'anode et la cathode, s'appelait la grille dans une triode... Et ben non!
Pour le reste, je ne suis pas ingénieur...
DAvid
Avatar de l’utilisateur
dsdn
100 watts
100 watts
Messages: 1491
Inscription: 01 Déc 2012 à 04:40
Localisation: seiches sur le loir


Re: Aries cerat

Message #4 par castellu » 28 Juil 2016 à 13:51

To understand the inverted triode you must first understand the triode principles.
A triode is simply a device with three elements. A cathode, an anode and a control element in between.

The cathode is heated, to a temperature high enough that electrons have enough energy to escape the cathode’s atom “grid”.
The electrons are attracted and accelerated towards the anode, as the anode has a higher potential than the cathode.
A control element between the cathode-anode, the grid, a thin wire structure, usually a wire wrapped around the cathode,
controls the flow of the electrons by having enough negative potential as to partially “shadow” the electrical field of the anode,
restricting the flow of electrons toward the anode.

An inverted triode works differently. Again a cathode is heated as to emit electrons, accelerated towards an anode which now has a wire grid-like structure, as to be electrically “semi-transparent”. There is no control element structure between the anode and cathode. Instead, solid plate surrounding the cathode-anode structure is now the control grid. This works by “pushing” the electrons back from the anode, using the very strong negative field of the outside plate instead of restricting the electron flow between anode and cathode.

This new active element, the inverted triode, presents completely new set of working parameters,
operating envelope and some exciting specifications.

The inverted triode has power gain, but no voltage gain. In fact the voltage gain is much lower than unity.
It is an electrical equivalent of a step down transformer, but it has power gain and many times the usable bandwidth.

Lower internal resistance: A 845 tube has internal resistance of 1600ohm, a 6SN7 has 8000 ohm,
our inverted triode has around 10 (no typo:)!

Near zero input capacitance: It has near zero input capacitance, unlike any triode, thus having many times the usable
bandwidth of any signal tube.

Low voltage/high current: It can deliver 50mA of current from as low of 15V of anode potential .
That is the current capability of a power tube in over twenty times lower anode voltage.

These specifications state that we can design some really exotic circuits.

An example of our initial research, was the comparison of our inverted triode stage and a power tube,
both driving the same bifilar inter-stage transformer:

The power tube as a driver, had a 10Vrms -3db bandwidth of 15Hz-120KHz, which is a fantastic performance.
The inverted triode stage had 2Hz-500Khz!! All other parts being equal of course (transformer, input stage etc).
This brings completely another level of performance.


Pour les velus (pas moi...) :wink:

B r u n o
Avatar de l’utilisateur
castellu
Animateur
Animateur
Messages: 8375
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:52
Localisation: 77000


Re: Aries cerat

Message #5 par dsdn » 28 Juil 2016 à 14:15

J'ai lu, mais je crois avoir saisi... Les traduc littérales...Voici ma version pas déconnante ( car l'on fait intervenir des notions techniques)...

" Again a cathode is heated as to emit electrons, accelerated towards an anode which now has a wire grid-like structure"

La  cathode est, à nouveau chauffée afin d'émettre des électrons, amplifiés à travers l'anode, qui a maintenant une structure bobinée identique à une grille1.

"Instead, solid plate surrounding the cathode-anode structure is now the control grid."


A la place d'un bobinage réel autour de la plaque, la structure de cathode/anode comporte un contrôle de grille...


Une triode avec une deuxième grille, on connaissait c'est une pentode( c'est moche), ou une tétrode (c'est une fraude juridique internationale), mais la...
Une 2em grille  externe au tube ( de vaseline), c'est fortiche quand même... :cheesygrin:  :cheesygrin:
Je ne suis pas velus, mais la c'est à se poiler...

DAvid
Avatar de l’utilisateur
dsdn
100 watts
100 watts
Messages: 1491
Inscription: 01 Déc 2012 à 04:40
Localisation: seiches sur le loir


Re: Aries cerat

Message #6 par zeroundemi » 28 Juil 2016 à 14:51

C'est pourtant pas compliqué et bien expliqué  :biggrin:

Dans le schéma ci-dessous
(qui présente une triode conventionnelle ; Je n'ai pas modifié les légendes du dessin)

Vous avez, en partant du bas :
. la cathode (inchangée)
. la grille qui, sur la triode inversée, devient une anode
  Polarisée B+
  Faite d'une grille (au lieu d'une plaque) métallique pour laisser passer les électrons

. la plaque (anode), qui devient une "plaque de contrôle"
 "conduite" (modulation) de manière à +/- attirer les électrons de la cathode vers l'anode-ex-grille




Avatar de l’utilisateur
zeroundemi
100 watts
100 watts
Messages: 2207
Inscription: 25 Oct 2010 à 19:18


Re: Aries cerat

Message #7 par dsdn » 28 Juil 2016 à 15:18

Merci, j'ai vraiment trop mal interprété.

DAvid
Avatar de l’utilisateur
dsdn
100 watts
100 watts
Messages: 1491
Inscription: 01 Déc 2012 à 04:40
Localisation: seiches sur le loir


Re: Aries cerat

Message #8 par zeroundemi » 28 Juil 2016 à 18:29

A ceux qui pensent inverser des triodes : caractéristiques électriques totalement différentes, donc prudence  :wink:

Le principal intérêt est de permettre la construction d'amplificateurs à triodes sans transformateur de sortie (OTL)

Cette discussion me fait découvrir la triode inversée
Montage décrit pour la première fois (p. 369) en 1920 par le Dr Hendrik Johannes van der Bijl
Qui a bossé pour l'American Telephone & Telegraph Co. (ATT) et pour la Western Electric Co.

Lien à lire aussi
Avatar de l’utilisateur
zeroundemi
100 watts
100 watts
Messages: 2207
Inscription: 25 Oct 2010 à 19:18


Re: Aries cerat

Message #9 par Callaway » 03 Mai 2020 à 16:45

Bonjour,
je déterre un peu ce post , car je m’intéresse au Dac de Aries le plus « petit «  Helen ,
quelqu’un a déjà écouté ou peut être le modèle dessus moins récent mais qui aurait servi de référence pour le nouveau Helen qui m’intéresse
Merci
Avatar de l’utilisateur
Callaway
1 watt
1 watt
Messages: 19
Inscription: 29 Oct 2017 à 10:59
Localisation: Toulouse


Retourner vers Amplis, Tuners, Cd...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités