Index du forum
M
e
n
u

Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

(Spendor, Rogers, Harbeth,…, Panneaux Quad, BBC Monitor)

Retourner vers Ses cousines



Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #1 par thierryN » 15 Aoû 2021 à 21:32

Bonsoir,
Ma pièce d'écoute dans le Gard , gros vieux murs mais non climatisée , atteint  facilement ces jours-ci les 27° en mi-après-midi.(37° dehors).
Avec une oreille sensible je ressens une certaine mollesse dans les ESL 57 de mon sytème secondaire (restaurées et amplifiées en classe A)....
Cela peut friser (le mot est approprié) une distorsion dans le  haut médium .
Les membranes papier traditionnelles du système principal demeurent heureusement quasi imperturbables.  
Qui , parmi les utilisateurs de membranes plates , ressentirait  la même chose ?
Avatar de l’utilisateur
thierryN
10 watts
10 watts
Messages: 373
Inscription: 29 Sep 2013 à 20:39
Localisation: Blauzac (Uzès) Gard


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #2 par goan » 15 Aoû 2021 à 21:56

Pareil sur les Apogee avec des températures du même ordre dans la pièce d'écoute  :confused:

Les super tweeter électrostatiques des WAMM ne se plaignent pas par contre, sans doute à cause de leur surface bien plus faible (cellule de 10cm x 10cm).
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 456
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #3 par Ndstael » 15 Aoû 2021 à 22:50

Avec mes 2805 j'avais remarqué une dégradation de l'écoute en cas de sécheresse. J'avais l'impression que c'était plus le taux d'humidité que la température qui influait sur la qualité de restitution.
Honni soit qui manigance
Avatar de l’utilisateur
Ndstael
100 watts
100 watts
Messages: 2521
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:30
Localisation: 73


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #4 par ABF » 16 Aoû 2021 à 12:06

Un ami a constaté sur ses 2905 que l’air très sec - 25% d’humidité relative -  pouvait même sporadiquement déclencher le trac sur des fortes. L’installaton d’un humidificateur (d’ailleurs  bénéfique sanitairement) a totallement résolu le problème.
Et récemment, vers la fin de la période extrêmement pluvieuse, le taux de 70% présent pendant deux jours a fait friser une cellule, sans dysfonctionnement audible toutefois.
Le retour à un taux inférieur à 65% a également fait disparaître ce grésillement.
Avatar de l’utilisateur
ABF
50 watts
50 watts
Messages: 800
Inscription: 31 Oct 2010 à 20:30
Localisation: Alsace


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #5 par thierryN » 16 Aoû 2021 à 22:50

ok, merci , je suis conforté  :mrgreen:
Encore une raison pour ne pas m'être laissé tenter par une paire de AHL (Aciéries du Haut Languedoc), multi cellules de 2m  x 70  cm (le petit modèle) en vente près de chez moi ... Pourtant rares et séduisantes .
Avatar de l’utilisateur
thierryN
10 watts
10 watts
Messages: 373
Inscription: 29 Sep 2013 à 20:39
Localisation: Blauzac (Uzès) Gard


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #6 par poprock » 15 Sep 2021 à 18:55

goan » 15 Aoû 2021, 21:56 a écrit:Pareil sur les Apogee avec des températures du même ordre dans la pièce d'écoute  :confused:

Les super tweeter électrostatiques des WAMM ne se plaignent pas par contre, sans doute à cause de leur surface bien plus faible (cellule de 10cm x 10cm).


C'est bien la raison pour laquelle je n'ai plus de panneaux.
Mes Apogée Diva étaient à retendre en partie, vendues pour pièces, en l'état
@ +, Patrice
__________________________________
Dire ce que l'on fait, faire ce que l'on dit
https://www.youtube.com/watch?v=t85CQRghfh4
Avatar de l’utilisateur
poprock
100 watts
100 watts
Messages: 1135
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:57


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #7 par audiofil50 » 23 Sep 2021 à 15:03

Effectivement , j'ai lu ici et là que le tx d'humidité pourrait  modifier le fonctionnement des hps .

Chez moi ( nord de la Manche ) un tx d'humidité mesurée de 60 à 70 % est courant dans la pièce dédiée , en tout cas tant que le chauffage n'est pas remis en route . Après , on descend vers 55 % .

Cela dit , je n'ai pas constaté de nette différences dans la restitution sonore ( hps papier de mes Tannoy Canterbury 15 ) .

Mais j'ai eu , dans cette même pièce , des 2805 puis 2905 et je n'ai pas constaté , non plus , de pbs de fonctionnement liés au tx d'humidité .

Un deshumidificateur est un appareil simple , peu coûteux et efficace  pour une pièce de 20 à 40 m2 . J'en utilise toute l'année .


Il semblerait  , par contre , que les hps , et particulièrement les électrostatiques , n'apprécient pas le rayonnement direct de la lumière solaire sur eux : accélération du vieillissement ?
Avatar de l’utilisateur
audiofil50
100 watts
100 watts
Messages: 1039
Inscription: 02 Juil 2013 à 21:47
Localisation: Manche


Re: Réchauffement, sale temps pour les electrostatiques ?

Message #8 par bricoleur » 23 Sep 2021 à 19:03

Il ne faut quand même pas trop fantasmer sur ces histoires d'humidité. Quad précise dans le mode d'emploi de ses ESL63 que :

La seule conséquence d'une atmosphère très humide sera le rythme de rechargement HT des diaphragmes, ce qui se traduit sur les enceintes par un clignotement accéléré de la lampe néon située dans le socle. C'est un phénomène tout à fait normal : l'air saturé en humidité est plus conducteur que l'air sec, et sous une tension de 5,3KV son ionisation en est facilitée.
Sur les modèles suivants (2805 ,2905 etc.) Quad a malheureusement planqué cette lampe et elle n'est plus visible de l'extérieur, pour la voir fonctionner il faut démonter la base de l'enceinte.
Pour le reste (lumière, poussière) le constructeur a prévu les protections nécessaires : tissu, grille, cache-poussière. Tant que tout cela est en place et en bon état il n'y a pas de précaution particulière à prendre.
Ce qui a tué tant de panneaux Quad - presque tous ceux qui ont été produits en fait - c'est la qualité de la colle utilisée pour fixer les stators sur leur support. Un stator qui n'est plus fixé, c'est la mort assurée de la cellule. Une (et une seule) colle PU spécialement formulée pour un fournisseur bien connu garantit une stabilité sans faille. La rénovation des stators, voire des diaphragmes, est une affaire délicate.
Avatar de l’utilisateur
bricoleur
10 watts
10 watts
Messages: 400
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:39


Retourner vers Ses cousines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités