Index du forum
M
e
n
u

Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Le passé aurait de l'avenir.

Retourner vers Le Vinyle



Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #1 par Sébastien » 12 Juil 2018 à 18:22

En mai dernier, j'ai effectué un changement dans mon ensemble de lecture vinyle. Après quelques années avec un bras SME 312S et une cartouche Ortofon X5-MC retippée par Soundsmith, j'ai mis cet ensemble de côté pour essayer une cellule Denon DL-103PRO avec un bras Ikeda IT-407, le tout en prévision de l'arrivée prochaine d'un préamp Kanéda avec une section phono dédiée à la DL-103.

Donc, mi-mai, j'ai débuté mes premiers essais avec le Ikeda. Pour avoir connu une 103R dans le passé, la 103PRO m'a tout de suite charmée. À l'écoute de l'album Our Endless Numbered Days d'Iron & Wine, je lui ai trouvé un superbe côté charnel et musical. Sur l'album A river ain't too much to love de Smog, j'ai retrouvé un équilibre magnifique dans une présentation riche et détaillée. J'ai découvert de nouvelles nuances sur de nombreux instruments avec une forte impression mise sur le bas-médium et le grave. De plus, le sens de l'espace et l'aération s'étaient beaucoup améliorés.

À l'écoute d'Agaetis Byrjun de Sigur Ros, j'ai aussi perçu davantage de détails et une meilleure profondeur de la scène sonore. En jazz avec l'ami Brubeck, le naturel des instruments acoustiques était au rendez-vous. Quant à Daniel Lanois, sur le pièce Frozen tirée de l'excellent Belladona, j'ai retrouvé encore ces qualités, mais au détriment d'une certaine perte de définition sur les basses.

Au tour de Leonard Cohen avec New skin for the old ceremony: présence et réalisme de voix un chia mieux qu'avant, mais cette fois, une perte d'impact sur la basse électrique. Observation retrouvée aussi sur l'album "Contes de fée de bord de feu" de "Jacques l'enfant de Jean".

Sur le dynamique Doolittle des Pixies, gros fun noir! Mais moins sur Histoire de Melody Nelson de Gainsbourg où je retrouve des violoncelles qui ont perdu de leur tonus, le tout avec un haut-grave/bas-médium un peu brouillons.

Enfin, Nina Nastasia arrive avec son The Blackened Air où l'étagement des plans sonores est amélioré. C'est très fouillé au niveau détails, mais sans être analytique. Et sur le peu connu Kind of Blue (sic) de Miles Davis, les instruments à vent conservent tout leur dynamisme. De plus, la contrebasse a plus d'ampleur et il y a des belles nuances au piano que je remarque pour la première fois.

Près de deux mois plus tard, soit cette semaine, je complète mes essais en remplaçant le bras Ikeda IT-407 par mon SME 312S. Sur Sigur Ros, c'est plus vivant et davantage équilibré. Avec Cohen aussi, peut-être pour un chia moins de basse.

Smog est similaire au niveau séparation des instruments, mais la voix devient moins agressante/envahissante sur certains passages. Certains détails sont mieux rendus.

Avec "Jacques l'enfant de Jean", le contrôle des basses est nettement mieux. La voix se positionne aussi plus agréablement dans le mix. Quant à Gainsbourg, il reprend un rendu plus intéressant.

En rafale, l'équilibre est retrouvé sur Iron & Wine. Lanois gagne en qualité, tout comme en impact sonore. Nina présente une guitare plus nuancée et une meilleure définition de la contrebasse. Et enfin, les Pixies ont une basse plus contrôlée et davantage d'impact sur la grosse caisse.

Si jamais la Denon DL-103PRO vous intéresse et pour plus d'infos sur celle-ci, consultez ce site:

http://twogoodears.blogspot.com/2017/05 ... 3-pro.html


Au meilleur prix, elle est disponible directement en commande chez Eifl au Japon:

http://www.eifl.co.jp/index/export/export2.htm


Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Sébastien
50 watts
50 watts
Messages: 572
Inscription: 07 Avr 2014 à 16:39
Localisation: Montréal, Québec


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #2 par Cartel » 12 Juil 2018 à 19:10

Merci pour ce CR.
En pronostic, on n’aurait pas donné cher du SME face à l’Ikeda.
Eh bien, raté !   :mrgreen:
De plus, une bien belle synergie avec cette Denon 103 Pro ("cartouche" is so quaint I can smell black gunpowder!) et excellente nouvelle en rapport qualité-prix.   :wink:
Avatar de l’utilisateur
Cartel
100 watts
100 watts
Messages: 3531
Inscription: 14 Aoû 2012 à 09:47


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #3 par Sébastien » 12 Juil 2018 à 19:57

Ça fait plaisir Cartel!

En effet, sur papier, le Ikeda vaut plus cher. Donc, le commun des mortel peut être tenté de dire qu'il est meilleur. Quoique il l'est peut-être dans certaines configurations, mais dans mon système, avec ma pièce, mes musiques et à mon goût, je lui préfère le SME.

De son côté, la Denon DL-103PRO mérite une bonne attention. C'est une toute autre bête que la DL-103R que j'ai connue pendant deux ans sur mon SME 312S.

Pour revenir au Ikeda, Art Dudley disait déjà dans un compte rendu publié dans Stereophile en 2013 au sujet du IT-407:

"...Where the Ikeda fell a little short of the ideal was in its ability to communicate force, especially those sonic cues at the subtler end of the dynamic spectrum: gently plucked strings, gently tapped drums—even the initial attack components of notes in the woodwind family. I noticed it first, and most, in the sounds of the tabla in the Improvisations album by Ravi Shankar and friends, of which my stereo copy really is less desirable than the mono (EMI). The Ikeda tonearm allowed through just enough of the attack components of those sounds, but I would have liked more; then again, given the arm's other fine and even unique characteristics, I was satisfied...

"(the) Ikeda IT-407 sounds . . . well, big and somewhat rounded. Those qualities, along with the Ikeda's freedom from harshness and its overall sonic poise and imperturbability, served every record I grabbed..."


https://www.stereophile.com/content/lis ... 128-page-2

En ce sens, je crois qu'il pourra davantage porter ses fruits dans un système dont les caractéristiques de douceur, rondeur et ampleur sont recherchées.

À+

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Sébastien
50 watts
50 watts
Messages: 572
Inscription: 07 Avr 2014 à 16:39
Localisation: Montréal, Québec


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #4 par vendin » 13 Juil 2018 à 10:22

Salut Sébastien et bonjour à tous.

Cela fait un peu plus d'un an maintenant que la 103 pro est ma cellule pour lire les Lps stéréo et il semble que je partage ton avis, le rapport qualité prix est excellent je trouve.

La mienne est montée sur un bras tangentiel Tranfi-audio à roulement à air, c'est le suivi du sillon qui déplace le bras ce qui signifie une grande inertie latérale, l'ensemble fonctionne très bien.
Pascal.
Avatar de l’utilisateur
vendin
10 watts
10 watts
Messages: 157
Inscription: 07 Aoû 2012 à 15:38


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #5 par tambour » 13 Juil 2018 à 10:31

bonjour,

peut on savoir ce que vous appelez "pro"?
quelle différence avec une 103 stock?
Avatar de l’utilisateur
tambour
100 watts
100 watts
Messages: 4713
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:27
Localisation: au pays ou coule le lait et le miel


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #6 par vendin » 13 Juil 2018 à 12:22

La 103 pro est une 103 modifiée et améliorée par Eifl à partir des meilleures prélevées sur chaine, elles subissent plusieurs modifications qui l'améliorent significativement sans lui modifier son caractère, elle monte plus haut, est plus précise et transparente... Elle va plus loin dans tous les domaines.
Pascal.
Avatar de l’utilisateur
vendin
10 watts
10 watts
Messages: 157
Inscription: 07 Aoû 2012 à 15:38


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #7 par Sébastien » 13 Juil 2018 à 13:01

tambour » Aujourd’hui, 04:31 a écrit:bonjour,

peut on savoir ce que vous appelez "pro"?
quelle différence avec une 103 stock?


Bonjour Tambour,

Je te ramène au lien donné dans mon premier message. C'est plutôt Highphonic qui la modifie. Plus d'infos ici:

http://twogoodears.blogspot.com/2017/05 ... 3-pro.html

Et comme vendin, je trouve aussi que ça fait une sacrée bonne cellule. Pour l'instant, je l'utilise avec un préamp phono Manley Chinook, mais j'ai vraiment hâte de voir ce qu'elle donnera avec un préamp Kanéda dédié 103.

À+

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Sébastien
50 watts
50 watts
Messages: 572
Inscription: 07 Avr 2014 à 16:39
Localisation: Montréal, Québec


Re: Une cellule et deux bras: essais avec la denon dl-103pro

Message #8 par vendin » 13 Juil 2018 à 13:16

Oui, méa culpa, c'est Highphonic.
Pascal.
Avatar de l’utilisateur
vendin
10 watts
10 watts
Messages: 157
Inscription: 07 Aoû 2012 à 15:38


Retourner vers Le Vinyle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités