Index du forum
M
e
n
u

Quoi de neuf en cd classique?

Tout est dans le titre.

Retourner vers Discussions musiques



Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #261 par Pseudo » 19 Aoû 2020 à 23:15

...........
Dernière édition par Pseudo le 11 Oct 2020 à 10:31, édité 1 fois.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans.
Le second meilleur moment est maintenant.

(Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 2600
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #262 par jeanpascalg » 25 Aoû 2020 à 10:03

Pseudo » 15 Aoû 2020, 17:31 a écrit:J'ai le sentiment que les ingénieurs du son produisent de plus en plus d'enregistrements peu focalisés en profondeur qui sonneront bien au casque, avec une courbe de réponse légèrement creuse  pour éviter de choquer quiconque. L'intégration des sons directs et réfléchis passe à la trappe avec la possibilité de restituer un lieu à la belle acoustique. Dommage.

Le casque étant  devenu la norme de l'écoute grand public c'est pour lui que sont fait les enregistrements. On a généralement un effet de présence trop de grave et peu de profondeur parce qu'au casque l'éloignement des sources va juste  sembler pas assez fort.
Avatar de l’utilisateur
jeanpascalg
500 watts
500 watts
Messages: 10412
Inscription: 22 Oct 2010 à 00:40


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #263 par Pseudo » 29 Aoû 2020 à 01:00

C'est bien dommage pour ces sonates de Brahms, car Müller Schott et Piemontesi en donnent une des plus belles versions de la discographie.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans.
Le second meilleur moment est maintenant.

(Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 2600
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #264 par bandit » 06 Sep 2020 à 20:37

Pseudo » 03 Mai 2020 à 09:13 a écrit:Deux rééditions notables:
[ Image ]
On n'a plus écouté les sonates de Beethoven de la même manière après ces enregistrements!  Non que leur interprétation sur un piano moderne soit déclassée ou hors de propos: tout simplement, Badura-Skoda change la perspective, ce qui affaiblit certains effets auxquels nous étions habitués, certes, mais en permet d'autres, sans doute plus proches de ce que pouvaient entendre les auditeurs de la première moitié du 19e siècle. Convaincant selon ses propres termes.

[ Image ]
Un des grands brucknériens dans ses oeuvres à la tête, dit-on parfois, des plus belles cordes d'Europe. Par rapport au coffret Brilliant, la réédition Warner semble offrir plus de présence (à en juger sur l'extrait du CD Diapason), au prix d'une certaine aggressivité. Le premier offre plus d'atmosphère, me semble-t-il, mais le second séduit par son prix.


Je confirme, deux splendides coffrets à pris très doux. Le Badura Skode était déjà en rupture, j'ai du patienter. Excellentes prises de son des pianoforte, remarquables d'homogénéité sur l'ensemble du cycle, un instrument très délicat à capter. Un livret en anglais très bien fourni. Un des monstres sacrés à avoir réintroduit cet instrument, longtemps délaissé. Un superbe toucher, un retour à l'essentiel, avec une grande pureté dans le suivi des notes.
Avatar de l’utilisateur
bandit
10 watts
10 watts
Messages: 197
Inscription: 29 Oct 2019 à 04:25
Localisation: Belgique


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #265 par Nicodimdom » 09 Sep 2020 à 01:31

J'ai entendu ça un peu par hasard. Bon apparemment, ce n'est pas une vraie nouveauté mais une ressortie sous un nouveau titre: Le voyage magnifique de Maria Joao Pires dans les impromptus et autres pièces de Schubert. Ecoutez-là. J'aimais beaucoup son Mozart. J'ai été séduit par son Schubert, magnifique de sensibilité et de finesse. Une version au top !
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

https://www.amazon.fr/Voyage-Magnifique ... merReviews
Dom

LES ENCEINTES FRANCAISES, c'est LE PIED !! (Pas un pied d'argile comme les enceintes en glaise)
Dossiers EnAbL ET TAKET dispos sur demande
Avatar de l’utilisateur
Nicodimdom
500 watts
500 watts
Messages: 5585
Inscription: 21 Oct 2012 à 23:31
Localisation: Puy-L'Evêque (LOT)


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #266 par Razumoff » 09 Sep 2020 à 23:09

Nicodimdom » Aujourd’hui à 01:31 a écrit:J'ai entendu ça un peu par hasard. Bon apparemment, ce n'est pas une vraie nouveauté mais une ressortie sous un nouveau titre: Le voyage magnifique de Maria Joao Pires dans les impromptus et autres pièces de Schubert. Ecoutez-là. J'aimais beaucoup son Mozart. J'ai été séduit par son Schubert, magnifique de sensibilité et de finesse. Une version au top !
[ Image ]
https://www.amazon.fr/Voyage-Magnifique ... merReviews


Merci de l'info, :-)
Avatar de l’utilisateur
Razumoff
50 watts
50 watts
Messages: 622
Inscription: 18 Aoû 2016 à 20:50
Localisation: Paris


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #267 par micbog » 10 Sep 2020 à 10:43

Suite à la lecture d'une bonne critique dans "Classic Today" j'ai écouté ce matin ce disque :

https://www.classicstoday.com/review/61 ... no-heaven/

Alors que je n'ai jamais vraiment accroché à cette musique dans les récentes production de Luganski et d'autres ( mais ce disque contient un programme différent..), mon attention a été captivée de bout en bout. C'est assez difficile de donner des raisons précises au fait que certains enregistrements exercent une réelle "fascination" sur moi, en tous cas ici c'est le cas !

Croire c’est se mentir à soi-même.
Avatar de l’utilisateur
micbog
100 watts
100 watts
Messages: 1270
Inscription: 25 Oct 2010 à 15:25


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #268 par Pseudo » 23 Sep 2020 à 16:36






Le premier album a été bien reçu par la critique, alors que le second a suscité un commentaire assez acerbe dans Diapason. Mon avis est inverse.

Parlons d'abord du pianiste, qui offre l'approche la plus inventive et la plus variée de ces concertos sur piano ancien.  Il relance le discours avec une imagination infatigable, et, ne serait l'aigu un peu monochrome de l'instrument choisi, la satisfaction serait totale. Les instruments modernes que le compositeur n'a pas connus, évidemment, tout en entrevoyant leur avènement, offrent plus de variété dans ce registre; le moindre chatoiement  lorsque la partie de soliste  explore l'aigu est le prix qu'il faut payer pour cette approche différente.

Le critique de D. reproche par ailleurs au chef sa brutalité, et il est vrai qu'on pourrait souhaiter un orchestre plus moelleusement enveloppant dans le 4e. Je ne déteste pas ces timbres, ces attaques et ces contrastes un peu verts dans l'oeuvre d'un compositeur qui n'avait, finalement, que 35 ans. La prise de son resserre l'orchestre autour du soliste (une photo semble suggérer que les 37 musiciens -24 cordes, 12 vents, 1 timbalier: c'est donc un assez petit orchestre- jouent debout) et cette fusion des  instruments convainc à sa manière. Ces enregistrements ont été effectués après une série de concerts, ce qui favorise bien évidemment l'entente des musiciens.

Cette homogénéité des timbres offerte par un orchestre intimement rapproché du soliste nous est refusée dans le premier album, où l'orchestre sonne plus reculé. Les timbres globalement moins charnus accusent la relative maigreur du pianoforte par rapport à un instrument moderne. Les couleurs sont moins saturées, au prix du réalisme. D'où l'appréciation initiale.
Dernière édition par Pseudo le 24 Sep 2020 à 14:16, édité 1 fois.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans.
Le second meilleur moment est maintenant.

(Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 2600
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #269 par bandit » 23 Sep 2020 à 19:38

vi, le Freiburger est plutôt réputé pour ses interprétations parfois un peu "raides". Ce qui n'enlève rien à la coloration chatoyante de cet orchestre souvent survolté, façon Currentzis. On peut bien sûr noter une approche variable en fonction des chefs choisis pour les oeuvres. Notamment Jacobs, nettement plus tempéré. Les prises de son ne concourent pas vraiment non plus à une écoute reposante, ça claque souvent avec une dynamique parfois insoupçonnée. Et Bezuidenhout sait faire chanter son instrument. Mais je n'ai pas encore écouté le 4è. Personnellement, un de mes orchestres préféré d'instruments anciens, au catalogue bien fourni.
Avatar de l’utilisateur
bandit
10 watts
10 watts
Messages: 197
Inscription: 29 Oct 2019 à 04:25
Localisation: Belgique


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #270 par haskil » 24 Sep 2020 à 13:54

Pseudo » 23 Sep 2020, 16:36 a écrit:[ Image ]


[ Image ]

Le premier album a été bien reçu par la critique, alors que le second a suscité un commentaire assez acerbe dans Diapason. Mon avis est inverse.

Parlons d'abord du pianiste, qui offre l'approche la plus inventive et la plus variée de ces concertos sur piano ancien.  Il relance le discours avec une imagination infatigable, et, ne serait l'aigu un peu monochorome de l'instrument choisi, la satisfaction serait totale. Les instruments modernes que le compositeur n'a pas connus, évidemment, tout en entrevoyant leur avènement, offrent plus de variété dans ce registre; le moindre chatoiement  lorsque la partie de soliste  explore l'aigu est le prix qu'il faut payer pour cette approche différente.

Le critique de D. reproche par ailleurs au chef sa brutalité, et il est vrai qu'on pourrait souhaiter un orchestre plus moelleusement enveloppant dans le 4e. Je ne déteste pas ces timbres, ces attaques et ces contrastes un peu verts dans l'oeuvre d'un compositeur qui n'avait, finalement, que 35 ans. La prise de son resserre l'orchestre autour du soliste (une photo semble suggérer que les 37 musiciens -24 cordes, 12 vents, 1 timbalier: c'est donc un assez petit orchestre- jouent debout) et cette fusion des  instruments convainc à sa manière. Ces enregistrements ont été effectués après une série de concerts, ce qui favorise bien évidemment l'entente des musiciens.

Cette homogénéité des timbres offerte par un orchestre intimement rapproché du soliste nous est refusée dans le premier album, où l'orchestre sonne plus reculé. Les timbres globalement moins charnus accusent la relative maigreur du pianoforte par rapport à un instrument moderne. Les couleurs sont moins saturées, au prix du réalisme. D'où l'appréciation initiale.


Et tu as raison ! Ils font partie intrinsèquement de cette oeuvre dont l'orchestre n'a rien d'enveloppant ! Et même dans le movement lent cherche absolument à lui faire fermer son clapet en intervenant brutalement sur chacune des interventions plaintives du soliste....

Et c'est pas récent de respecter ça dans les interprétations : il existe un live de New York Philharmonic, George Szell et Guiomar Novaes qui fait paraître gentils les nouveaux venus...
Idem chez Serkin, Leon Fleischer...
Avatar de l’utilisateur
haskil
10 watts
10 watts
Messages: 190
Inscription: 23 Oct 2010 à 18:08


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #271 par habermas » 10 Oct 2020 à 19:28

Je viens de passer cet après-midi à écouter le 3e coffret de l'intégrale des oeuvres au clavier de Bach par Benjamin Alard. J'en avais dit beaucoup de bien sur les deux premiers volets de la série, j'ai donc acheté ce 3e coffret en m'attendant à de très belles choses à nouveau.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Et bien il ne déçoit pas, aussi bien à l'orgue mais surtout au clavecin. Sa clarté dans son jeu permet d'illuminer chaque ligne mélodique, la structure contrapunctique est ainsi mise à l'évidence, sans que cela ne fasse perdre le naturel à la musique. Il s'agit d'une masterclass dans la compréhension de l'essence de la musique de Bach, il arrive à montrer sa complexité évidente mais qui lorsqu'il est joué paraît naturel, ordonné et intuitif. Pour les suites anglaises, je dois en avoir facilement une dizaine d'interprétations au clavecin, aucun n'arrive ne serait ce qu'à la cheville de Benjamin Alard. Et que dire du disque n°2 du coffret consacré aux oeuvre pour orgue, joué sur un superbe Silbermann de Marmoutier? Un de mes morceaux préférés, la Passacaille en ut mineur (BWV 582) dont j'ai pas mal d'interprétations m'a tout bouleversé. J'ai mis une petite vidéo de sa version sur le disque, ainsi que celle de Hans Fagius dans son intégrale Bach paru chez BIS qui fait partie des références:

Cliquez sur l'image pour l'agrandir



Version Benjamin Alard sur ma chaîne (excusez la mise en oeuvre et le rangement, je viens d'emménager il y a 10 jours et j'attends encore la livraison de pas mal de meubles  :wink:)



Version Hans Fagius, pourtant parmi les grandes références, mais sans cette magnifique gestion du silence et sans la clarté du jeu de Benjamin Alard



En somme, un grand disque pour tous les amoureux de Bach, de clavecins raffinés et d'orgues d'exception. Pour moi, on n'a jamais fait mieux sur ce répertoire, même les illustres Gustav Leonhardt et André Isoir, dont je suis pourtant très admiratif. Je suis d'ailleurs en trains de réécouter Isoir sur Bach en ce moment, je suis conforté dans ce que je viens d'écrire. Ce n'est pas tous les jours qu'un disque qui mérite d'être dans les annales sorte, je me permets quelques superlatifs pour partager mon enthousiasme, veuillez m'en excuser par avance  :wink:

Amitiés,

Joon
Avatar de l’utilisateur
habermas
100 watts
100 watts
Messages: 1069
Inscription: 07 Déc 2016 à 19:47
Localisation: Paris


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #272 par Pseudo » 10 Oct 2020 à 20:36

J'ai beaucoup aimé les premiers albums de Benjamin Alard. Ce qu'il fait maintenant me convainc moins, désolé.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans.
Le second meilleur moment est maintenant.

(Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 2600
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #273 par habermas » 10 Oct 2020 à 21:16

Et qu'est ce qui te convainc moins avec ses productions récentes? J'adore ses premiers disques mais sur cette intégrale Bach, je lui trouve une maturité qu'il n'avait pas nécessairement dans ses enregistrements Bach chez Alpha.
Avatar de l’utilisateur
habermas
100 watts
100 watts
Messages: 1069
Inscription: 07 Déc 2016 à 19:47
Localisation: Paris


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #274 par Nicodimdom » 11 Oct 2020 à 01:15

habermas » Hier à 19:28 a écrit:Je viens de passer cet après-midi à écouter le 3e coffret de l'intégrale des oeuvres au clavier de Bach par Benjamin Alard. J'en avais dit beaucoup de bien sur les deux premiers volets de la série, j'ai donc acheté ce 3e coffret en m'attendant à de très belles choses à nouveau.

[ Image ]

Et bien il ne déçoit pas, aussi bien à l'orgue mais surtout au clavecin. Sa clarté dans son jeu permet d'illuminer chaque ligne mélodique, la structure contrapunctique est ainsi mise à l'évidence, sans que cela ne fasse perdre le naturel à la musique. Il s'agit d'une masterclass dans la compréhension de l'essence de la musique de Bach, il arrive à montrer sa complexité évidente mais qui lorsqu'il est joué paraît naturel, ordonné et intuitif. Pour les suites anglaises, je dois en avoir facilement une dizaine d'interprétations au clavecin, aucun n'arrive ne serait ce qu'à la cheville de Benjamin Alard. Et que dire du disque n°2 du coffret consacré aux oeuvre pour orgue, joué sur un superbe Silbermann de Marmoutier? Un de mes morceaux préférés, la Passacaille en ut mineur (BWV 582) dont j'ai pas mal d'interprétations m'a tout bouleversé. J'ai mis une petite vidéo de sa version sur le disque, ainsi que celle de Hans Fagius dans son intégrale Bach paru chez BIS qui fait partie des références:

[ Image ]


Version Benjamin Alard sur ma chaîne (excusez la mise en oeuvre et le rangement, je viens d'emménager il y a 10 jours et j'attends encore la livraison de pas mal de meubles  :wink:)

[ Vidéo ]

Version Hans Fagius, pourtant parmi les grandes références, mais sans cette magnifique gestion du silence et sans la clarté du jeu de Benjamin Alard

[ Vidéo ]

En somme, un grand disque pour tous les amoureux de Bach, de clavecins raffinés et d'orgues d'exception. Pour moi, on n'a jamais fait mieux sur ce répertoire, même les illustres Gustav Leonhardt et André Isoir, dont je suis pourtant très admiratif. Je suis d'ailleurs en trains de réécouter Isoir sur Bach en ce moment, je suis conforté dans ce que je viens d'écrire. Ce n'est pas tous les jours qu'un disque qui mérite d'être dans les annales sorte, je me permets quelques superlatifs pour partager mon enthousiasme, veuillez m'en excuser par avance  :wink:

Amitiés,

Joon


En première écoute de la Passacaille, (j'écris en l'écoutant), une oeuvre que comme toi j'affectionne, je ne suis pas non plus convaincu. Trop de coupures. On dirait qu'ill casse l'oeuvre en différents morceaux, je m'explique mal: Je ne ressens pas le souffle qui emporte dès le début vers les cimes. Cette musique est pour moi une ascension inexorable et puissante, comme un cheval qui reprend sans cesse son souffle entre les parties mais sans jamais ralentir sa course. Je la vois comme ça cette Passacaille.
Bon dans la deuxième partie, il se rattrape et c'est beaucoup mieux. Je réécouterai.
Les jeux choisis ne sont pas non plus ceux que j'aime le plus. Pour l'instant Stricker reste ma référence mais je n'ai pas autant de points de repères que toi.  :wink:
Dom

LES ENCEINTES FRANCAISES, c'est LE PIED !! (Pas un pied d'argile comme les enceintes en glaise)
Dossiers EnAbL ET TAKET dispos sur demande
Avatar de l’utilisateur
Nicodimdom
500 watts
500 watts
Messages: 5585
Inscription: 21 Oct 2012 à 23:31
Localisation: Puy-L'Evêque (LOT)


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #275 par Jubilator » 11 Oct 2020 à 10:05

Assez d'accord avec Dominique : si on coupe trop le rythme, on perçoit moins le jeu de reprises et variations sur le thème principal, qui a quelque chose d'obsédant et même d'hypnotique dans une passacaille.
Je reste pour ma part fasciné par l'interprétation de Bernard Foccroulle, sans négliger les autres naturellement.
Comme dit Jauni du Sud (un gars rare) : "C'était mieux à Vence"
Hyène, we can !
Avatar de l’utilisateur
Jubilator
100 watts
100 watts
Messages: 2179
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:01
Localisation: Grenoble / Paris


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #276 par Pseudo » 11 Oct 2020 à 10:42

habermas » 10 Oct 2020, 21:16 a écrit:Et qu'est ce qui te convainc moins avec ses productions récentes?

En matière d'orgue du Cantor, 3 intégrales (Rogg, Alain 1, Isoir) et quelques disques isolés suffisent à combler mes attentes.

L'alternance orgue/clavecin que Benjamin Alard introduit dans son intégrale ne me séduit donc pas. Les rapports qu'il établit avec des prédécesseurs ou contemporains de Bach, pour intéressants qu'ils soient au point de vue musicologique, me semblent augmenter inconsidérément le nombre de disques à caser dans ses rayonnages.

Et puis, j'ai le sentiment que le souffle qui animait ses premiers albums s'est éteint. Pour une raison ou pour une autre, la magie n'opère plus en ce qui me concerne.

Mais je n'aime pas parler de musiciens en termes négatifs. J'ai répondu. Mea culpa pour ce qui précède.
Dernière édition par Pseudo le 11 Oct 2020 à 15:08, édité 2 fois.
Pseudo
Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 35 ans.
Le second meilleur moment est maintenant.

(Proverbe africain)
Avatar de l’utilisateur
Pseudo
100 watts
100 watts
Messages: 2600
Inscription: 24 Oct 2010 à 14:41


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #277 par habermas » 11 Oct 2020 à 10:52

Nicodimdom » Aujourd’hui à 01:15 a écrit:Je ne ressens pas le souffle qui emporte dès le début vers les cimes. Cette musique est pour moi une ascension inexorable et puissante, comme un cheval qui reprend sans cesse son souffle entre les parties mais sans jamais ralentir sa course. Je la vois comme ça cette Passacaille.


C'est très beau ce que tu écris et très intéressante ton analyse. C'est l'analyse du mathématicien Hofstadter dans son livre "Gödel Escher Bach" il me semble, mais j'avais imaginé cette musique comme la passion du Christ en croix, qui commence par le jugement, le chemin de croix (d'où les intervalles de silence me font penser à cette croix péniblement traînée par à-coups). Selon Hofstadter, les 14 premières variations couvrent les 14 étapes de la crucifixion et les 7 dernières la résurrection. Sur la page Wikipedia du BWV 582, il est rapporté que Marie-Claire Alain en a fait une analyse similaire. Pour moi, chez Benjamin Alard, l'évolution des intervalles est ce que justement je trouve tout à fait remarquable. La pièce commence de manière hachée puis les intervalles se réduisent, la pièce se fluidifie progressivement sans que la lisibilité se perde. cela contribue à la progression de la pièce qui en plus de la complexité croissante sur la fugue voit un élan fluide inexorable prendre place progressivement.

Après, les goûts et les couleurs...  :wink:

Jubilator a écrit:Assez d'accord avec Dominique : si on coupe trop le rythme, on perçoit moins le jeu de reprises et variations sur le thème principal, qui a quelque chose d'obsédant et même d'hypnotique dans une passacaille.
Je reste pour ma part fasciné par l'interprétation de Bernard Foccroulle, sans négliger les autres naturellement.
[ Vidéo ]


C'est également une version que j'apprécie énormément, je vais la réécouter tout à l'heure pour le plaisir  :wink:
Avatar de l’utilisateur
habermas
100 watts
100 watts
Messages: 1069
Inscription: 07 Déc 2016 à 19:47
Localisation: Paris


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #278 par jeanpascalg » 12 Oct 2020 à 10:38

habermas » 10 Oct 2020, 19:28 a écrit:J'ai mis une petite vidéo de sa version sur le disque, ainsi que celle de Hans Fagius dans son intégrale Bach paru chez BIS qui fait partie des références:

[ Image ]

Version Benjamin Alard sur ma chaîne (excusez la mise en oeuvre et le rangement, je viens d'emménager il y a 10 jours et j'attends encore la livraison de pas mal de meubles  :wink:)

[ Vidéo ]
Version Hans Fagius, pourtant parmi les grandes références, mais sans cette magnifique gestion du silence et sans la clarté du jeu de Benjamin Alard
[ Vidéo ]

Tu aurais très bien pu mettre un lien qoboz ou amazon mais peut être voulais tu un compte rendu d’écoute à distance ?
Ce que j’entends c’est une pièce vide sans meubles Il doit y avoir du grave et l’image stéréo remplis la pièce et le grave est tenu sans rondeur excessive. Le reste du spectre étant très détaillé. Après difficile de parler de dynamique et de vie sur de l’orgue, instrument qui n’as non seulement pas de dynamique comme le clavecin mais aucunes attaques.

Pour cette raison il est impossible pour moi d‘écouter de l’orgue à la maison, à St Eustache on est enveloppé par le son mais aucune enceinte ne peux traduire cette sensation.

Pour ce qui est de l‘interprétation je préfères Hans Fagius qui est moins ennuyeux que Benjamin Allard avec une prise de son plus présente mais c’est vrai que je préfères le bach italien des partitas suites anglaises et françaises. Le fait de ne pas croire en dieu ne doit pas aider.

Après je veux bien savoir avec quel matériel tu as fais ta vidéo ?
Avatar de l’utilisateur
jeanpascalg
500 watts
500 watts
Messages: 10412
Inscription: 22 Oct 2010 à 00:40


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #279 par fedup » 12 Oct 2020 à 15:21

jeanpascalg a écrit:mais peut être voulais tu un compte rendu d’écoute à distance ?

Excellent !  :wink:
Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste (Dee Ward Hock)

I'm not a turncoat, I'm just fedup with being flung (anon.)
Avatar de l’utilisateur
fedup
100 watts
100 watts
Messages: 3257
Inscription: 05 Aoû 2011 à 19:25
Localisation: Entre la baie de Morlaix et celle de Lannion...


Re: Quoi de neuf en cd classique?

Message #280 par habermas » 12 Oct 2020 à 17:44

jeanpascalg a écrit:Tu aurais très bien pu mettre un lien qoboz ou amazon mais peut être voulais tu un compte rendu d’écoute à distance ?


C'est exactement ce que je cherchais et pas dû au fait que je n'ai pas Qobuz ou encore qu'Amazon ne permette que des extraits de 30 secondes :mrgreen: Cela dit, ton compte rendu à distance est globalement juste, j'attends encore pas mal de meubles et c'est une pièce de 35m² encore relativement vide donc pas mal de réverbération. Avec un gros tapis et des meubles en plus ça devrait s'améliorer significativement.

Et quant à l'écoute de l'orgue en milieu domestique, oui forcément ça a ses limitations. Mais fondamentalement, je n'en vois pas davantage que sur un orchestre complet, il s'agira toujours d'un résultat dégradé même pour de la musique de chambre. S'il fallait se limiter à écouter uniquement de la musique qui passe bien sur la chaîne, autant arrêter la hifi tout de suite non?

-- 12 Oct 2020 à 17:47 --

Ah oui pour l'enregistrement, il ne s'agit que d'un iPhone 11 Pro Max sans rien d'autre, mais apparemment c'est suffisamment bon pour un compte rendu à distance proche de la réalité :wink:
Avatar de l’utilisateur
habermas
100 watts
100 watts
Messages: 1069
Inscription: 07 Déc 2016 à 19:47
Localisation: Paris


PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions musiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: peyrerouge et 8 invités