Index du forum
M
e
n
u

Wilson audio wamm : histoire, technique diy et restauration

(Spendor, Rogers, Harbeth,…, Panneaux Quad, BBC Monitor)

Retourner vers Ses cousines



Wilson audio wamm : histoire, technique diy et restauration

Message #1 par goan » 19 Jan 2020 à 00:31

Le WAMM, un monument de la hifi, la naissance de Wilson Audio en tant que constructeur d'enceinte, un truc relativement monumental, au look +/- improbable, réputée compliquée à faire fonctionner, au tarif prohibitif...

On a à peu près tout lu sur cette enceinte, mais finalement qui les connais vraiment ? Comment est elle née, pourquoi, pour qui ? et finalement qui a eut la chance d'en écouter ?
Une enceinte extrêmement rare, car dans ses 6 versions commercialisées seulement 53 (si mes souvenirs sont bons, je checkerai dans mes tablettes) ont été construites.

Personnellement j'ai vu en statique celle chez Station 2001 il y a une vingtaine d'année, et j'ai finalement pu en écouter une "reproduction" faite avec des éléments d'un WAMM originel l'année dernière (j'y reviendrai en détail).

De là est née un projet personnel, moi, admirateur de la marque depuis que j'ai écouté un WATT 3 Puppy 2 pour la première fois il y a +/ 25 ans, puis il y a une quinzaine d'année avoir convaincu mon ex patron de vendre cette marque dans son magasin, et donc avoir eut la chance de vivre au quotidien et vendre ces produits, et enfin l'année dernière avoir été possesseur d'un WATT Puppy 5.
Avoir été, car elle n'est pas resté longtemps avec l'idée folle de me construire mon propre WAMM  :redface:

Je vais donc vous proposer sur ce post de retracer l'histoire de cette enceinte et de ses différentes versions, de vous délivrer le maximum de détail technique que j'ai pu glaner au fil des années dans mes recherches.
Puis en arriver à cette "reproduction" écoutée l'année dernière, vous retracer l'histoire de ce modèle très particulier, et mon projet qui en a découlé et son avancée au fil du temps...

Je sais que je ferai au moins 2 heureux avec ce post  :wink: tant mieux si il en a plus  :biggrin:

Pour les Anglophones 2 articles et interviews de Dave Wilson datant de 1983 et 1990 :
https://www.stereophile.com/content/wil ... ker-system
https://www.stereophile.com/interviews/ ... index.html

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Dernière édition par goan le 29 Oct 2020 à 13:00, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #2 par Nicodimdom » 19 Jan 2020 à 00:50

Ca devrait être passionnant !

Dis-moi, sur une des photos plus haut, ce sont des Dalquist ou des Quad ? Avec quoi...? S'agit-il d'un prototype ?
Dom

LES ENCEINTES FRANCAISES, c'est LE PIED !! (Pas un pied d'argile comme les enceintes en glaise)
Dossiers EnAbL ET TAKET dispos sur demande
Avatar de l’utilisateur
Nicodimdom
500 watts
500 watts
Messages: 5653
Inscription: 21 Oct 2012 à 23:31
Localisation: Puy-L'Evêque (LOT)


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #3 par goan » 19 Jan 2020 à 01:51

Commençons dans le désordre avec une description technique générale de la chose...

Ce système d'enceintes fut la première création de David Wilson en 1981, sa production s'est arrêté lors du lancement de la X2 Alexandria qui la remplaça +/- en 2003. La dénomination WAMM signifie "Wilson Audio Modular Monitor".
Voici la liste des versions produites ainsi que leurs dates de commercialisation, elle reprenaient toutes la même construction avec le même nombre et le même type de haut parleurs, mais qui ont évolués gentiment au fil des versions avec le filtrage associé.
• Series 1 (1981 - 1982) 32000 US$
• Series 2 (1982 - 1983) 35000 US$
• Series 3A (1983 - 1987) 42000 US$
• Series 6 (1988 - 1991) 88000 US$
• Series 7 (1992 - 1993) 125000 US$
• Series 7A (1993 - 2003) 225000 US$ en 2003

Dans les grandes lignes c'est une paire d'enceintes qui se présente sous la forme de 4 colonnes, 2 d'extrême grave + 2 servant de full-range, le tout agrémenté d'un égaliser et d'un filtre actif pour la coupure entre les 4 colonnes . A noter que si on avait une petite pièce ou tout simplement pas envie des caissons de grave on pouvait tout à fait ne pas les acheter, et à une époque 2 options furent proposées pour les caissons :
- une version active (Jeff Rowland Model 7 inside).
- une version potentiellement moins encombrante sous forme de table basse qu'était le WHOW (Wilson High Output Woofer) à la place de la colonne de 2mètres de haut...

Les éléments constitutifs :

Le filtre actif :
Le filtrage entre ces différents éléments et obligatoirement effectué en actif par un filtre fourni par Wilson Audio, on peux bien entendu le remplacer par un filtre d'une autre marque sans problème, les dernières versions de ce filtre assurent les branchements aussi bien en asymétrique que symétrique avec de multiples réglages, alors que la première version n'était qu’asymétrique et proposait juste un potentiomètre de réglage de niveau du caisson , c'est le même filtre qui était disponible séparément chez WA pour les autres caissons.
Les différentes versions en images :
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir



L'égaliseur :
le système est également fournit avec un égaliseur, ceci pour 2 raisons principales :
- la linéarité en fréquence n'était pas parfaite dans la zone bas-mèdium / médium car Dave avait fait le choix d'une mise en phase au petits oignons plutôt que d'une courbe de réponse parfaite, celle ci étant justement facilement corrigeable par le dit égaliseur sans surcharger le filtre de composant ni compromettre le rendement globale de l'enceinte.
- permettre une adaptation du système dans toutes les pièces, en particulier pour les colonnes d'extrême grave afin d'en optimiser le couplage avec la pièce d'écoute.

Cet égaliseur était un Crown EQ2 +/- largement modifié par John Curl selon les versions, à partir de la version 7 toute la partie centrale (Tone Control) fut supprimer et un branchement direct en symétrique fut implanter.
Une fois réglé il est possible de fixer une plaque en Plexiglas fumé devant les réglage afin de ne pas risqué de les modifié et de proposé une esthétique plus avantageuse à l'appareil.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Les caissons de grave :
Les colonnes d'extrême grave mesurent 2 mètres de haut, 0,62 de large et 0,38 de profondeur et pèse chacun 130 kg (version 1 à 7, la 7A dont la caisse est en matériaux polymère époxy est plus lourde).
Elles ont la majorité du temps été équipé du même haut-parleur qui est un 46 cm d'origine Allemande capable de descendre à 8hz. L'ultime version 7A fut équipée à la place d'un 38 cm Focal, et la version 3A (certaines en tous cas, je ne sait pas si ce fut toutes) embarquait un 46cm JBL qui je ne sais pour quelle raison ne fut pas conservé  :quesion:

Les colonnes large bande :
Les colonnes chargées de reproduire le reste du spectre sonore mesurent également 2 mètres de haut pour 0,48 de large et 0,81 de profondeur et pèse 190 kg chacune (version 6 et 7, la 7A dont la caisse est en matériaux polymère époxy est plus lourde et les premières générations avec les modules médium / aigu plus petit et en alu pour les versions 1 et 2 étaient plus légères).

Le caisson de bas médium est équipé de 2 boomers Kef B139 elliptique à membranes planes dont le saladier fait 30cm x 21 cm, ce qui au final en surface émissive fait +/- l'équivalent d'un 25cm. Ils ont toujours été présent dans toutes les versions de ce système. Ils font partie de l'embase de l'enceinte et sont les seules qui ne sont pas réglable sur cette enceinte. L'arrière de ce caisson de bas-médium renferme le filtre passif qui sert pour toute l'enceinte, il est accessible via une trappe articulée, les différents composants sont enfermé dans un boîtier et enfin emprisonnés dans de la résine.
Ce caisson et son piétement sont réalisés en multiplie de bouleau, la structure interne du caisson et du type "Matrix" de chez B&W, sauf que c'est Wilson qui l'a fait avant BW  :cheesygrin: et la façade est un sandwich multiplie de bouleau, acier, amortissant. Sur la version 7A tout est redessiné en utilisant le nouveau matériaux "X" développé en interne pour la X1 et qui optimise le rapport rigidité / amortissement.

Les 2 petites enceintes de médium aigu elles ont bien changées au fil du temps et des versions. Sur les versions 1 et 2 c'était de petites enceintes Allemande de chez Braun, le modèle Compact output, assez largement modifié, mais utilisant la caisse d’origine en aluminium (modifiée), et avec les haut parleurs strictement d'origine.
Sur la version 3A le médium fut remplacé par un 11cm SEAS que l'on retrouvera jusqu'à la version finale de l'enceinte 7A. Les caisses, suite à la mise en production du WATT série 1 sont du même matériaux en résine synthétique, seul le tweeter restait le même Braun que les séries précédentes.
A partir de la version 6 ces caisses ont encore plus évoluées avec une façade inclinée pour une meilleur mise en phase et l'adaptation du tweeter Focal à membrane Kevlar, HP lui aussi assez largement modifié par Dave.
Puis à partir de la version 7A le tweeter Focal se pare d'une membrane titane avec une modification encore plus importante de la base Focal.

Ces 2 petites enceintes de médium-aigu  sont placées de part et d'autres d'un super tweeter électrostatique Janszen de façon à créer une source ponctuelle. Sur la version 1 ce super tweeter était équipé de 15 petites cellules, puis à partir de la version 2 de 9 cellules plus grosses et agencées de façon un peu différente. A noter aussi que sur la version 7 et dans un soucis de finition accrue, l'alimentation du super tweeter était intégré dans le pieds de l'enceintes, alors qu'avant le petit boitier d'alim était séparé et trainait donc +/- au pieds de l'enceinte.

Ces 3 caissons séparés sont réglables individuellement en profondeur afin de pouvoir être ajusté au mieux suivant une position d'écoute optimale prédéterminée. C'est le même principe qui est aujourd'hui réutilisé sur quasiment toute la gamme depuis les Sasha avec la hauteur de la pointe réglable sous le WATT afin d'optimiser la mise en phase générale de l'enceinte selon le point d'écoute.

edit : suite à de nouvelles recherches faites ce soir j'ai glané quelques infos supplémentaires sur les différences entre les version 6, 7 et 7A, les voici :
Après relecture d'une partie du bouquin Wilson il s'avère que c'est bien la X1 grand SLAMM sortie en mai 1993 qui fut la première enceinte Wilson à utiliser le tweeter titane et le 38cm Focal, ainsi que bien sûr du matériaux "X" pour en faire le caisson de grave. Suite au résultat d'écoute de cette nouvelle enceinte Dave Wilson décida de mettre à jour le WAMM avec toutes ces nouveautés, ce fut donc l'arrivée de la dernière version du WAMM, la VIIA.

La version VII est donc bien encore avec des caisses en Multiplie de bouleau, le tweeter Kevlar, et le 46cm Magnat dans l'extrême grave. La principale modification entre les versions VI et VII semble donc être le tweeter qui si il est toujours basé sur le T120K Focal est bien plus largement modifié comme sur le WATT 3 afin d'en supprimer quelques sales résonances insistantes... La transition entre ces versions VI et VII marque aussi le passage de la production de Novato Californie ou la majorité des composants venaient de fournisseur extérieur et étaient simplement assemblés dans les locaux Wilson, à l'inauguration de l'usine à Provo Utah ou presque tout est fait en interne (en particulier les caisses et la peinture qui étaient 100% fait à l'extérieur avant cela).

Les caractéristiques techniques connues de la version 6 sont les suivantes :
Réponse en fréquence : 17 Hz / 30000 Hz à -3db
Impédance nominale : 4 ohms pour les colonnes médium-aigu et 16 ohms pour les sub
Sensibilité à 1 mètre pour 2,83 volts : 99db
Amplification conseillé : minimum 20 watts.
Poids total du système emballé : 1 tonne

-- 19 Jan 2020 à 00:55 --

Nicodimdom » Hier à 23:50 a écrit:Ca devrait être passionnant !

Dis-moi, sur une des photos plus haut, ce sont des Dalquist ou des Quad ? Avec quoi...? S'agit-il d'un prototype ?


Bien vu, Dalquist DQ 10, qui étaient à cette époque les enceintes de Dave Wilson et qu'il a modifié quasiment à l'infini jusqu'à arriver au WAMM  :wink:
J'y reviendrai sur comment et né le WAMM, puisque justement tout est partie de l'optimisation de cette Dalquist  :wink:

-- 19 Jan 2020 à 01:03 --

@ Nicodimdom : je vois dans ton matos que tu utilises des super tweeter Taket, justement j’envisage leur achat pour mon WAMM DIY, seul HP qui ne sera pas celui d'origine au final dans ma version.
Si tu peux partager ton expérience sur ce HP STP ? ici ou sur cet autre post : Super tweeter

Merci

Edits multiples : ajout photos d'illustration au fur et à mesure
Dernière édition par goan le 12 Sep 2020 à 15:48, édité 10 fois.
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #4 par mkl » 19 Jan 2020 à 09:58

Super! Merci Goan. J’avais lu l’article de Stereophile de 1990 suite à tes premières évocations de ton projet.

(Tu es sûr des 99dB/2.83V/m?)
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 12406
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #5 par Phil » 19 Jan 2020 à 11:12

Bonjour,

99dB/2.83V/m avec une enceinte 4 ohms, ça équivaut à 2W. Donc logiquement 96db/2V/1m. Ce qui est théoriquement possible avec une paires de HP de 90db montés en parallèle, parfaitement couplées acoustiquement.
Philippe
Avatar de l’utilisateur
Phil
100 watts
100 watts
Messages: 1014
Inscription: 22 Oct 2010 à 09:44
Localisation: Saintes


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #6 par goan » 19 Jan 2020 à 11:34

Oui voila c'est exactement ça, Wilson en fin commercial à toujours joué (encore aujourd'hui) sur les chiffres de rendement de ses enceintes qui ont toutes des impédances assez basses, combiné au fait d'indiquer la pression acoustique avec une tension de 2,83V fait qu'il y a inflation galopante des chiffres  :cheesygrin:

Dans le cas de ce WAMM, je pense qu'en fait on est plus sur un rendement réel de l'ordre de 93 en mesure 1W / 1 m car à mon avis l'impédance doit chuter vers les  2  / 3 ohms  dans la zone 500 hz / 1 khz.
En tout cas la première fois que je l'ai branché à coté de mes WATT Puppy 5 la différence de rendement était vraiment significative, ceci combiné au fait d'avoir une charge close dans la grave plutôt que bass reflex fait que l'enceinte est paradoxalement autrement plus facile à driver que les "petites" WP  :biggrin:

La photo chez moi le jour de la mise en marche de ce premier proto, sans super tweeter donc :
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #7 par VincM » 19 Jan 2020 à 15:53

Pas mal..  :cheesygrin:  :wink:
Avatar de l’utilisateur
VincM
10 watts
10 watts
Messages: 498
Inscription: 22 Juil 2019 à 08:38
Localisation: Hauts de Seine


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #8 par VincM » 19 Jan 2020 à 16:12

Ah, j'oubliais, le 46cm des caissons est un magnat pas un jbl.
Très intéressant ton post..  :wink:
Avatar de l’utilisateur
VincM
10 watts
10 watts
Messages: 498
Inscription: 22 Juil 2019 à 08:38
Localisation: Hauts de Seine


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #9 par goan » 19 Jan 2020 à 17:22

Merci Vinc, on aura l'occasion d'en reparler ensemble je pense  :cheesygrin:  :wink:

Alors pour le 46, oui merci effectivement c'est un Magnat, j'avais oublié la marque... mais il y a bien eut quelques exemplaires montés avec du JBL, pareil pour les WHOW et POW-WHOW, puis Wilson est repassé sur le 46 Magnat avant de finalement finir sur le 38 Focal. Je ne sais pas si a une époque le sub Magnat fut indisponible, ou si Wilson ne s'est pas accordé avec JBL et est donc revenu en arrière sur le choix du HP...

Ici la seule photo que j'ai jamais vu d'un WAMM avec le sub JBL, c'est une version 3A, le N° de série 8, qui plus tard retourna à l'usine pour une upgrade en série 7 ou elle fut rebadgé N° de série 30.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Le 46 Magnat :
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Et le Focal sur une 7A :
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #10 par AJMARS » 19 Jan 2020 à 17:33

A rapprocher d'une autre "folie à l'américaine", le HQD Mark Levinson....

https://www.stereophile.com/content/mar ... ker-system




A plus
André
Tout ce que l'homme fut de grand et de sublime
Sa protestation ses chants et ses héros
...
Avatar de l’utilisateur
AJMARS
500 watts
500 watts
Messages: 25878
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:26
Localisation: Marseille


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #11 par jpspock » 19 Jan 2020 à 18:07

Ça c’est de la passionnata, super. Lis le test de la daw sur hifi plus, ton chemin sera peut-être plus simple  :wink:
Avatar de l’utilisateur
jpspock
10 watts
10 watts
Messages: 182
Inscription: 07 Juin 2011 à 19:20


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #12 par VincM » 19 Jan 2020 à 19:33

Ah. Je me coucherais moins con pour le jbl..  :mrgreen:  pour le reste, beau boulot de recherche.
L'ensemble a effectivement un bon rendement, le Dave disait que 20w suffisaient pour commencer, mais il ne disait pas quels watts  :eek:
Ca peut bouger avec 35w à tubes mais rien ne vaut un ou deux ( si on a les caissons) bon gros totor de 100w mini avec beaucoup de courant.
Si ça t'intéresse, j'ai le setup complet du wamm mais j'imagine que tu l'as déjà  :wink:
Avatar de l’utilisateur
VincM
10 watts
10 watts
Messages: 498
Inscription: 22 Juil 2019 à 08:38
Localisation: Hauts de Seine


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #13 par mkl » 19 Jan 2020 à 21:10

Phil » 19 Jan 2020, 10:12 a écrit:Bonjour,

99dB/2.83V/m avec une enceinte 4 ohms, ça équivaut à 2W. Donc logiquement 96db/2V/1m. Ce qui est théoriquement possible avec une paires de HP de 90db montés en parallèle, parfaitement couplées acoustiquement.


Merci pour les éclaircissements.
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 12406
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #14 par goan » 19 Jan 2020 à 21:38

VincM » Aujourd’hui à 18:33 a écrit:Ah. Je me coucherais moins con pour le jbl..  :mrgreen:  pour le reste, beau boulot de recherche.
L'ensemble a effectivement un bon rendement, le Dave disait que 20w suffisaient pour commencer, mais il ne disait pas quels watts  :eek:
Ca peut bouger avec 35w à tubes mais rien ne vaut un ou deux ( si on a les caissons) bon gros totor de 100w mini avec beaucoup de courant.
Si ça t'intéresse, j'ai le setup complet du wamm mais j'imagine que tu l'as déjà  :wink:



Je n'ai essayé que des totors pas trop mal dimensionnés pour le moment, mais oui à mon avis juste les colonnes full range ça doit pouvoir se bouger presque avec n'importe quoi, les subs c'est une autre histoire  :cheesygrin:

Pour le setup j'ai celui qui est en ligne sur le site Wilson, si tu en a un autre je suis preneur avec plaisir  :biggrin: :
https://www.wilsonaudio.com/media/328/manual-wamm.pdf
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #15 par VincM » 19 Jan 2020 à 22:06

C'est le même. A un détail près, je l'ai eu par courrier directement de wilson et avec un mot du maître himself  :cool:
Par contre j'ai l'impression que tes caissons de grave pour les b139 sont trop gros en volume non ? Sauf si tu as réduit la profondeur  :quesion:
Avatar de l’utilisateur
VincM
10 watts
10 watts
Messages: 498
Inscription: 22 Juil 2019 à 08:38
Localisation: Hauts de Seine


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #16 par mkl » 19 Jan 2020 à 22:53

VincM a écrit:Par contre j'ai l'impression que tes caissons de grave pour les b139 sont trop gros en volume non ? Sauf si tu as réduit la profondeur  :quesion:

J'allais poser cette question. :wink:  Les HP m'ont l'air plus rapprochés sur le clone de Goan, également.
Mais nul doute qu'on ne devrait pas tarder à en savoir plus.
“It's entertainment, not Dialysis.”
Avatar de l’utilisateur
mkl
500 watts
500 watts
Messages: 12406
Inscription: 21 Oct 2010 à 19:34
Localisation: Bretagne Zone HR


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #17 par claude_m4 » 19 Jan 2020 à 23:20

Bonsoir

Interessant ,merci

j'ai celui ci de chez eux :



https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q ... dIStud0f3G

claude
Dernière édition par claude_m4 le 19 Jan 2020 à 23:33, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
claude_m4
500 watts
500 watts
Messages: 8358
Inscription: 23 Oct 2010 à 19:31


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #18 par gilles13 » 19 Jan 2020 à 23:26

Je me souviens de l'écoute du Wamm qui m'avait marqué à l'époque, Je pense que c'était à Musique dans le marais avec D Wilson faisant la présentation.
Avatar de l’utilisateur
gilles13
50 watts
50 watts
Messages: 568
Inscription: 22 Oct 2010 à 15:31
Localisation: Region PACA


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #19 par goan » 19 Jan 2020 à 23:29

VincM » il y a 50 minutes a écrit:C'est le même. A un détail près, je l'ai eu par courrier directement de wilson et avec un mot du maître himself  :cool:
Par contre j'ai l'impression que tes caissons de grave pour les b139 sont trop gros en volume non ? Sauf si tu as réduit la profondeur  :quesion:


:eek: rohhhh avec un mot de Dave, tu me vends grave du rêve là  :redface:

Sinon j'ai bien le bon volume sur mes caissons, il sont effectivement bien moins profonds que ceux d'origine, moins large aussi.
Pour le moment c'est clairement mon premier proto de travail qui est ici, 2 axes de travail sur ce proto :
- déjà de voir si je pouvais avec mon bricolage m'approcher un minimum du rendue sonore de l'original avant de me lancer dans une fabrication soignée et donc forcément couteuse.
- essayer de compacter l'enceinte, d'origine c'est 2 m de haut, mon plafond est à 2m15 dans mon salon, et je suis à seulement 3 gros m des enceintes en recul, du coup je voulais essayer de faire une enceinte moins haute, avec une géométrie un peu différente pour voir si je ne "massacrais" pas trop le son par rapport à la configuration d'origine ???

Bien sûr il est impossible de comparer réellement un produit dans 2 lieux différents et avec des électroniques différentes, même si on connait bien les dites électroniques et les 2 pièces. Mais clairement je suis dans la même famille sonore, ce qui parait normal mais bon c'est bien d'en être à peu près sûr avant de trop investir...

L'écoute de référence :
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Qui est donc une recréation mais faite avec les 2 Braun et les filtres passifs d'origine Wilson d'un WAMM série 2. Donc pas encore aussi bien qu'un vrai WAMM niveau caisse et mécanique, mais tout à fait représentatif quand même. En tous cas c'est de la très belle écoute, ça met encore une sérieuse toise à des trucs modernes coutant les 2 bras...

Sachant dès le début que le super tweeter d’origine serait compliqué à trouver (et pas donné en plus) et qu'en plus je n'avais pas forcément envie de m'emmerder avec un électrostatique de 40 ans d'âge... j'ai opté pour les profilés d'alu avec des poignées à serrage rapide, ça me permet d'orienter mes 3 caisses supérieures dans les 3 axes à volonté, hauteur, profondeur, inclinaison. De fait ça me permet d'essayer de multiples configurations d’écartement en fonction du super tweeter utilisé ou même juste pour le fun pour voir ce que ça donne...
En respectant l’écartement d'origine du WAMM des 3 modules supérieurs, mais avec mon caisson plus bas je suis à un peu plus d'1m75 de haut, valeur que j'ai ramenée aujourd'hui à un peu moins d'1m60 avec le super tweeter que j'utilise mais qui va virer très prochainement car pas assez qualitatif, il apporte quelquechose, mais c'est vraiment pas grand chose à coté du résultat que représente la mise en route de l'électrostatique sur le WAMM DIY en photo juste avant.

Ma prochaine étape est donc de trouver un super tweeter qui va bien afin de déterminer les valeurs finales d'écartement en hauteur entre les différentes caisses. A partir de là je pourrai tenter de designer un truc moins moche que le truc qui est dans mon salon aujourd'hui  :cheesygrin: , puis le faire fabriquer propre avec des matériaux digne de ce nom...
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Re: Wilson audio wamm : histoire, technique et diy...

Message #20 par goan » 19 Jan 2020 à 23:47

gilles13 » il y a 2 minutes a écrit:Je me souviens de l'écoute du Wamm qui m'avait marqué à l'époque, Je pense que c'était à Musique dans le marais avec D Wilson faisant la présentation.


Oui c'est tout à fait ça, musique dans la Marais 1983.

Alors, encore la petite histoire qui va bien à raconter  :biggrin:
Michel Reverchon, patron de Goldmund qui à l'époque était une "petite" marque, était aussi importateur distributeur de différentes autres marques pour la France et la Suisse, dont entre autre Jadis. En ce début d'année au CES il tombe sur le stand Wilson avec son WAMM, marque naissante puisque c'était seulement le deuxième salon de Dave Wilson pour présenter ses enceintes. Mr Reverchon accroche tout de suite et signe avec Dave Wilson pour la distribution en France et Suisse.
En fin limier qu'il est M.Reverchon avait déjà un client en tête pour ce WAMM en fait... et du coup 3 mois plus tard Dave Wilson débarque en France pour Musique dans le Marais ou il présente ce WAMM série 2 avec des Jadis JA80 et une platine Goldmund Référence.
En fait l'enceinte était vendue au dit client Parisien, et celui-ci avait gentiment accepté que l’enceinte fasse le salon avant. Donc direct à la sortie du salon le WAMM fut installé par Dave et Michel chez ce client  :wink:

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Client qui garda très longtemps cette enceinte mais la fit évoluer dans une version plus récente. Et c'est justement les éléments de cette enceinte qui sont utilisés dans le "clone" que j'ai écouté en photo au-dessus  :wink:

Le monde est vraiment petit des fois  :cheesygrin:

Et pour la peine l'article d'époque de la NRDS sur ce salon Musique dans la Marais 1983, à noter que le HQD cité un peu avant était présent aussi ce jour là, et en bonus les Infinity RS1B, on en fait plus des salons comme ça  :cry:
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Avatar de l’utilisateur
goan
10 watts
10 watts
Messages: 336
Inscription: 04 Juil 2019 à 17:42
Localisation: Peugeotland


Suivante

Retourner vers Ses cousines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Fredo le rapide et 2 invités